Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Exposition Roubaix détricotée, Espace Ville - Patrimoine, Roubaix, du 20 janvier au 30 avril 2011

Destinée au grand public, et tout particulièrement aux plus jeunes, l’exposition propose une présentation simple et interactive de l’histoire et du paysage urbain de roubaix.


Roubaix à l’époque de l’essor industriel, en 1850
Roubaix à l’époque de l’essor industriel, en 1850
L’ensemble de l’exposition est composé de quatre espaces thématiques.
Le premier aborde rapidement l’histoire de la ville à travers une frise chronologique simplifiée et présente son évolution urbaine et démographique, ainsi que les grandes étapes de sa construction. Il s’agit notamment de comprendre l’exceptionnel essor de cette « ville – champignon » au XIXe siècle.

La deuxième salle plonge le visiteur dans la ville-usine du XIXe siècle où tout est lié à l’industrie textile. Le contenu s’articule autour d’une carte au sol de Roubaix sur le thème de la « ville aux mille cheminées ». Elle compare aussi l’architecture industrielle à l’architecture des châteaux forts. Un volet de cette salle est consacré plus particulièrement à la condition de l’enfant à roubaix au XIXe siècle.

L’espace suivant aborde les grands ensembles construits à Roubaix depuis les Trente Glorieuses, le patrimoine réhabilité et la rénovation urbaine en cours.

Enfin, une galerie de portraits accompagnée de témoignages présente des Roubaisiens célèbres et anonymes qui ont construit et développé la ville. La dernière salle dresse un panorama de l’architecture roubaisienne et l’on pourra écouter divers édifices ou sites remarquables raconter leur vie… La salle présente aussi un jeu de construction géant rappelant les formes de l’architecture roubaisienne. Il pourra être manipulé par les visiteurs, ainsi que Popville, livre « pop up » de Louis Rigaud et Anouck Boisrobert qui montre les étapes du développement urbain. Par ailleurs, une application Google Earth permet au visiteur de se repérer et de se promener virtuellement dans la ville.

Proposée et coordonnée par le service Ville d’art et d’histoire de Roubaix, l’exposition a été placée sous le commissariat de Martine Pastor (Hier est demain). La scénographie de l’exposition a été confiée à Cédric Guerlus (Going design). L’exposition est accompagnée d’un programme d’animations et d’ateliers pédagogiques mis en oeuvre par le service Ville d’art et d’histoire en lien avec Yves Hanosset (association belge Patrimoine à roulettes). Un travail spécifique est programmé en direction du public scolaire et un dossier pédagogique sous forme de CD sera proposé aux enseignants.

Pratique

Entrée gratuite
Accès :
Tramway et métro ligne 2 ; arrêt Eurotéléport
Bus ligne 29 direction Leers Eglise arrêt Roubaix Faidherbe
Horaires d’ouverture :
Du mardi au samedi, de 14 à 18h
Visites de groupe possibles en matinée sur inscription
Ouverture les dimanches 23 janvier, 27 février et 27 mars
Inscriptions :
A partir du 1er décembre 2010
Office du tourisme / 03 20 65 31 90
groupes.julie@roubaixtourisme.com
Direction pilote :
DGDEC, direction de la culture, service Ville d’art et d’histoire
Marianne Pattou, Animatrice de l’architecture et du patrimoine
mpattou@ville-roubaix.fr 03 59 57 32 12
Cécile Garnier, stagiaire « Roubaix détricotée »
Ville de Roubaix : www.ville-roubaix.fr


pierre aimar
Vendredi 10 Décembre 2010
Lu 1798 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter