Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Exposition Pascal Broccolichi. Pb 207,2 82 au Centre d’Arts Plastiques de Saint-Fons (69), du 28 janvier au 26 mars 2011

Qu’il génère des environnements, des sculptures au profil machinique, des photographies de déserts ou des dessins, le son est à la source de tout l’oeuvre de Pascal Broccolichi. Loin de toute musicalité, il devient le vecteur d’une écoute expérimentale, d’une perception mettant en jeu tout le corps dans son parcours de l’espace et tout un imaginaire stimulé par la rencontre des éléments phoniques et visuels.


Pascal Broccolichi. Sans titre, 2010. Craie sur papier. © Pascal Broccolichi. Courtesy galerie Catherine Issert
Pascal Broccolichi. Sans titre, 2010. Craie sur papier. © Pascal Broccolichi. Courtesy galerie Catherine Issert
Pour son exposition au CAP de Saint-Fons, Broccolichi rompt avec la démarche in situ qui est souvent la sienne : si la configuration du lieu d’exposition détermine bien la mise en espace des diverses composantes – dessins et sons –, il n’est pas à l’origine du matériau sonore lui-même. L’artiste a entrepris de délocaliser puis relocaliser un matériau capté sur plusieurs sites industriels de la Vallée de la Chimie au sud de l’agglomération lyonnaise, certains en activité, d’autres délaissés 1. Il s’agit donc ici de reconfigurer et d’habiter un espace sans qualité pour offrir une traduction du paysage sonore, visuel et mental traversé par l’artiste, tout en évitant la reconstitution, ou l’illustration d’un site assez puissant en lui-même pour ne pouvoir supporter de concurrence aussi directe. Il s’ensuit un non lieu atemporel, un environnement crépusculaire où l’obscurité, accentuée par les murs peints en noir, prédomine ; un lieu de rencontre entre des dessins aux dominantes sombres, extraits des séries Micropure et Aliasing, et des nappes de sons mats aux tonalités métalliques, sans effet ajouté, tels que prélevés sur les sites mais réagencés en quatre groupes formant huit strates qui vont s’emboîter, s’intercaler.

Centre d’Arts Plastiques
Centre Léon Blum
Place du Pentacle
69190 Saint-Fons Cedex
Tél : 04 72 09 20 27
centre.arts.plastiques@saint-fons.fr
www.adele-lyon.com
www.saint-fons.fr


pierre aimar
Mercredi 5 Janvier 2011
Lu 768 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter