Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Exposition Michelangelo & Sebastiano, National Gallery, Londres, du 15 mars au 25 juin 2017

La National Gallery présente ce printemps la première exposition jamais consacrée à la collaboration artistique entre Michel-Ange (1475-1564) et Sebastiano del Piombo (1485-1547), qui fait figurer des prêts d’œuvres exceptionnelles, dont certaines n’avaient pas quitté leur collection depuis plusieurs siècles.


Sebastiano del Piombo, Piet?, 1512–1516, Museo Civico © Comune di Viterbo
Sebastiano del Piombo, Piet?, 1512–1516, Museo Civico © Comune di Viterbo
L’exposition explore les talents complémentaires, malgré des personnalités divergentes, des deux artistes. Elle compte environ soixante-dix œuvres – peintures, dessins, sculptures et lettres – produites par Michel-Ange et Sebastiano avant, durant et après cette collaboration. Les exemples de leur intime et abondante correspondance nous donnent un aperçu unique sur leur vie personnelle et professionnelle, sur leurs inquiétudes, leurs frustrations et leurs moments de gloire.

En 1511, Sebastiano, jeune artiste vénitien au talent exceptionnel, arrive à Rome. Très vite, il se laisse happer par la scène artistique ultra compétitive de la ville. Il rencontre Michel-Ange, qui travaille alors sur le plafond de la chapelle Sixtine, et les deux hommes deviennent amis et alliés contre le prodigieux Raphaël, lui aussi fraîchement arrivé et qui devient petit à petit la coqueluche des mécènes les plus influents de Rome.
Sebastiano, seul peintre à l’huile de la ville capable de rivaliser avec Raphaël, s’avère le collaborateur idéal de Michel-Ange, qui ne s’intéresse pas à ce support, mais veut à tout prix faire taire son plus jeune concurrent. De son côté, Sebastiano profite pleinement des dessins et des idées conceptuelles de Michel-Ange. Ils créent donc ensemble plusieurs œuvres d’une grande originalité et d’une beauté hors du commun.

Leur amitié va durer plus de vingt ans, bien après le long séjour de Michel-Ange dans sa ville natale de Florence (1516) et la mort de Raphaël (1520), mais se termine âprement suite au retour permanent de Michel-Ange à Rome pour peindre le Jugement dernier de la chapelle Sixtine, en raison dit-on d’une dispute sur une technique de peinture. Leur collaboration se déroula à une période de l’histoire italienne incroyablement mouvementée – de révolution, de guerre et de schisme théologique, mais aussi de grande énergie intellectuelle et d’innovation artistique.

Pratique

Heures d’ouverture
Lieu : North Galleries
Ouverture au public : 15 mars 2017
Tous les jours de 10h00 à 18h00 (dernière entrée 17h00) Vendredi de 10h00 à 21h00 (dernière entrée 20h15)



Pierre Aimar
Lundi 6 Février 2017
Lu 222 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 201





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...



Venise ? Ici ou ailleurs ?

Venise ? Ici ou ailleurs ?


Ardèche. La tour à eau de Gilles Clément

Ardèche. La tour à eau de Gilles Clément