Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Exposition Les Passages Couverts de Paris, photographies et gravures, au Louvre des Antiquaires, Paris, du 23 mars au 26 juin 2011.

Du 23 mars au 26 juin 2011 le Louvre des Antiquaires nous plonge au cœur de la vie parisienne du 19ème siècle et dévoile à travers une série de photographies et de gravures les plus beaux passages de la capitale. Orchestrée par Patrice de Moncan, historien de la Ville de Paris, cette exposition prend possession des allées du Louvre des Antiquaires et s’installe dans l’espace d’exposition, pour retracer la formidable histoire de ces écrins urbains de verre et d’acier.


Passage des Princes Gravure petite, copyright Editions du Mécène
Passage des Princes Gravure petite, copyright Editions du Mécène
Des rues mises sous cloches
C’est à deux pas du Louvre des Antiquaires, dans les Jardins du Palais Royal que le concept même du passage couvert prend forme en 1786, sous l’impulsion du Duc d’Orléans. Il fait construire autour de sa demeure trois galeries de bois couvertes destinées à accueillir 120 boutiques. Ce concept immobilier d’un genre nouveau offre pour la première fois aux Parisiens un lieu de promenade et de détente, à l’abri des voitures à chevaux et des intempéries.

Un tel mode d’exploitation commerciale connaît rapidement un grand succès et plus d'une centaine de passages fleurissent à Paris au cours du XIXème siècle. Le passage invente la rue intérieure avec un alignement de façades identiques, sans regard sur l'extérieur. Cet ensemble de bâtiments construit à usage d'habitation, traversé au rez-de-chaussée par une allée bordée de boutiques et éclairé zénithalement par une verrière est un modèle architectural innovant. L’emploi du fer et du verre, hérité de la Révolution Industrielle, permet de construire des passages à l’architecture audacieuse, toujours plus grands et plus clairs.

Une ville dans la ville

Avec le passage naît la notion de « boutique », en opposition à l'atelier du XVIIIème siècle dans lequel les articles étaient à la fois fabriqués et vendus. Fruit du capitalisme naissant, c’est le lieu où, avant les grands magasins, sont diffusés les nouveaux articles produits en série. Véritable ville dans la ville, les passages abritent sous leur ciel de verre, toutes les classes sociales, des voleurs à la tire aux plus grands aristocrates ; on y retrouve également tous les divertissements : boutiques de luxe, théâtres, cafés, librairies, cabinets de lectures, restaurants, mais aussi cercles de jeu et « dames de petite vertu ».
Nombreux sont les écrivains inspirés par ces lieux de vie, de Balzac à Zola ou encore Aragon, qui en font les décors de leurs romans.

De ces multiples passages construits aux cours du XIXème siècle, il n'en reste plus que 17 aujourd'hui. Situés autour du Palais Royal, le long des Grands Boulevards et dans la rue Saint-Denis, les Passages restent un témoignage d'un Paris disparu.

Patrice de Moncan, historien de Paris, Commissaire d'exposition, publie et réactualise régulièrement depuis 1990 (date de la 1ère édition) un beau livre et un guide consacrés aux Passages de Paris, véritables best sellers vendus à plus de 200.000 exemplaires.

Le Louvre des Antiquaires

2 Place du Palais Royal
75001 Paris
Entrée libre. Métro Palais Royal – Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 19h
Tel : 01 42 97 27 27 – www.louvre-antiquaires.com


Elodie Chignac
Jeudi 10 Février 2011
Lu 3829 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter