Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Exposition Fabrikdelabeslot, Accuse réception à la Halle, Pont en Royans, du 29 janvier au 23 mars 2011

Le monde de FabrikdelaBeslot est fait de sons, bruitages, images vidéos, gravures, objets en tout genre : un réseau de formes qui rend compte de la multiplicité de ses idées et de ses engagements. Le langage est omniprésent, à l'instar du nom d'artiste, avatar de l'homme qui se cache derrière.


Exposition Fabrikdelabeslot, Accuse réception à la Halle, Pont en Royans, du 29 janvier au 23 mars 2011
L'exposition Accuse réception est ainsi un jeu de mots qui dit la connaissance de l'histoire de l'art ancienne comme contemporaine et sous entend une forme d'accusation. De cette pagaille organisée nous optons pour un parcours, un peu chaotique, un peu déstabilisant qui nous amène, de salle en salle, à vivre une expérience sensible. Il y a ces déguisements, la salopette orange, le rôle du clown aussi, qui décalent le rapport à l'artiste en rappelant à la fois qu'il travaille et qu'il désigne.
Fabrice Beslot est un artiste engagé : dans les mots, dans ses attitudes, ses provocations qui sont des appels à réfléchir, et dans les médiums qu'il entrelace.

Les installations proposées à la Halle sont un enchevêtrement de ses formes : Au vent d’une révolution, produite pour le lieu, fait le lien avec la médiathèque par le biais de l'impression, de la reproduction. L'estampe, une pratique ancienne dans l'histoire de l'art est questionnée et développée notamment dans Les petits bruits de la vie.
L'installation Quand les trompettes bullent, à géométrie très variable, connait ici le plaisir du confinement et joue avec des objets spectaculaires. Les vidéos sont des traces de performance.
La succession des Demande d'asilo devient alors la mise en abyme d'un acte conceptuellement identique et différent dans ses mises en oeuvre(s). Les demandes d'asiles interrogent le rapport entre artistes ; entre insertion et accusation, ces performances ont une sonorité plastique qui perturbe et transforme l'oeuvre de l'autre. Demande d'asilo est un acte rare aujourd'hui de questionnement des oeuvres et peut être de leur révélation. Le texte crié lors de ces performances dont un extrait est Ceci n'est pas une performance K Komme un barrissement d'éléphant dit une forme de souffrance. Sa manière d'intégrer les autres oeuvres ne s'arrêtent pas là et l'utilisation des outils de communication à ses propres fins est un clin d'oeil à Dada.
Etat de travail - carte géomorphologique est ainsi un mélange d'éditions et de textes que l'artiste s'approprie. Une exposition dans laquelle il faut s'abandonner.


Fabrikdelabeslot. Accuse réception
Vernissage le vendredi 28 janvier 2011 à 18h30
A 19h00 Performance accompagnée de Jean-Max Infante, musicien
Exposition à la Halle du 29 janvier au 23 mars 2011


pierre aimar
Mardi 4 Janvier 2011
Lu 412 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter