Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Eric Dalbis, La couleur absolument, Centre d'art contemporain de Saint Restitut, Drôme, du 3 mars au 19 mai 2013

Professeur à l’ENSBA de Paris Cergy, Eric Dalbis vit et travaille à Paris. Né en Algérie en 1958, où ses parents enseignaient, il quitte le pays en 1962 après avoir été, avec son frère aîné, témoin de scènes douloureuses. Il reste avec sa famille dans le sud de la France, très sensible à la lumière de la Méditerranée qu'il retrouve à Venise ou il rêve de s'installer ainsi qu'à Rome où il est lauréat de la Villa Médicis.


Eric Dalbis a longtemps associé la représentation du corps humain à un traitement plutôt maniériste de la surface picturale. Aujourd'hui il s'oriente vers l'abstraction. Héritier des colorfields américains des années 60 il joue avec la transparence de la peinture par surimpression de strates colorées. Avec Eric Dalbis, c’est un retour aux sources de la peinture avec une palette de rose de vert de jaune et de bleu pâle, inspirée par les peintres maniéristes toscans. Il a réalisé des vitraux pour la Cathédrale de Lucciana en Haute-Corse. Il a des oeuvres dans les collections privées et publiques (FNAC).
Dès les années 84, le critique d'art Bernard Lamarche-Vadel saluait le courage de Dalbis et son éthique, l'acte de peindre étant pour Dalbis constitutif de la culture.

A Saint Restitut sera exposé un ensemble d'œuvres des années 90 et ses dernières œuvres présentées pour la première fois.


Pierre Aimar
Mardi 26 Février 2013
Lu 486 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter