Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Du printemps d'Eole à la Biennale musiques en scène, les concerts du CNSMD de Lyon en mars 2014


Le Printemps d'Eole

Le Musée des Beaux-Arts de Lyon, accueille le festival « Le Printemps d'Eole » présenté par Philippe Bernold, professeur de flûte et chef du département bois du CNSMD de Lyon.
Quatre concerts en entrée libre sont proposés au public avec des œuvres de Bach à Boulez, en passant par Beethoven, Mendelssohn, Telemann, Veress et la Gran Partita de Mozart pour 13 instruments. Ce répertoire pour vents offre une fabuleuse palette sonore servie par la diversité de l'écriture musicale et l'invitation exceptionnelle de ► Maurice Bourgue, pour une carte blanche.

Musée des Beaux-Arts
20 place des Terreaux, Lyon 1er
Auditorium Henri Focilllon
entrée libre les mercredi 19 mars, 12h30 et 18h30 ; jeudi 20 mars, 12h30 ; vendredi 21 mars, 18h30

Le CNSMD et la Biennale Musiques en Scène 2014

Viole de gambe © DR
Viole de gambe © DR
Entre musique et danse, le CNSMD participe à nouveau à la Biennale Musiques en Scène où la création est à l'honneur, et propose quatre programmes :

mercredi 12 mars aux Subsistances, 8 bis quai Saint-Vincent, Lyon 1er - entrée libre
18h table ronde
L'écriture contemporaine pour la viole de gambe. Eric Fischer, Philippe Gouttenoire, Marianne Muller, Bruno Gillet animée par Coline Miallier, étudiante du département de culture musicale

20h concert
Classe de viole de gambe du département de musique ancienne. Marianne Muller, préparation artistique

Violes de gambe contemporaines !
La viole de gambe, instrument baroque par excellence, n’est pas celui qu’on associe le plus spontanément à la création contemporaine. Pourtant, on assiste depuis une vingtaine d’années à l’émergence d’un répertoire nouveau et passionnant, auquel les étudiants de la classe de viole de Marianne Muller se consacreront pour ce concert.
Il sera précédé d’une table ronde qui permettra, par les regards croisés de compositeurs et d’interprètes, d’interroger la place de la viole dans la musique contemporaine.

samedi 22 mars, 18h à l'Université Lyon 2, Grand amphithéâtre, Campus Berges du Rhône, 18 quai Claude Bernard Lyon 7e - tarifs : de 8 à 10 €

Invisibilité
Séverine Ballon, étudiante en 3e cycle doctorat "Recherche et pratique", et repérée par la Biennale Musiques en Scène, voyage dans un univers insondable et chimérique. Elle interprète un programme de pièces contemporaines pour violoncelle, servies par la technique du jeu et les facettes inattendues de l'expressivité de l'instrument.

samedi 29 mars au CAUE du Rhône, 6 bis quai Saint Vincent, Lyon 1er - tarif unique : 10 € (Journée Cumulus, carte donnant accès à l'ensemble des événements de la journée) - billetterie Biennale Musiques en Scène

Light shadow. Time-Passing Through-Travel
L'installation interactive lumineuse et sonore de Iuan-Hau Chiang, exprime la perception par l’artiste du phénomène lumineux, avec une attention particulière accordée à la relation entre lumière, lien social et espace. Maëliss Bozon, étudiante du jeune ballet, s'inspire de ce concept pour une performance dansée dans l'espace d'exposition. Les deux artistes nous invitent ainsi à renouveler notre perception spatio-temporelle : ondes électromagnétiques, lumières infrarouges, téléphones mobiles, télévisions et ordinateurs, tous les outils de diffusion et néons urbains étant la preuve de l’influence de la lumière sur notre vie.
reprise vendredi 4 avril à 18h au Lux Scène nationale de Valence.

jeudi 27 mars
20h ► Maison communale de Plainpalais, Genève, entrée payante, dans le cadre du festival Archipel
vendredi 28 mars
20h30 ► Auditorium MC2 Grenoble, entrée payante, dans le cadre du festival Détours de Babel, avec le soutien de la SPEDIDAM
samedi 29 mars
20h, ► Théâtre de la Croix-Rousse, Lyon 4e, soirée de clôture de la Biennale - tarif unique journée Cumulus : 10 €
Pascal Rophé, direction
Laura Mikkola, piano
Catherine Jauniaux, voix

Une tournée d'orchestre contemporaine

En clôture de la Biennale Musiques en Scène, l’orchestre du CNSMD placé sous la direction de Pascal Rophé, donnent un programme à la fascinante architecture, repris lors des festivals de Genève et de Grenoble. Troubled Gardens, œuvre en création mondiale du compositeur lyonnais Samuel Sighicelli, précède Toward a pure land... de Jonathan Harvey qui invite au voyage avec un petit ensemble de cordes dissimulé sur scène nommé "ensemble des sons éternels". Autre forme d’éternité, In Seven days, concerto pour piano du compositeur britannique Thomas Adès qui illustre de manière imagée les sept épisodes de La Genèse. Surrogate d'Heiner Goebbels, artiste invité du festival, délivre le dernier souffle et la course éperdue de l’individu face à l’impitoyable société consumériste.
Pour clôturer la Biennale Musiques en Scène, le festival vous invite à son concert final, une création mondiale de Xavier Garcia pour téléphones portables et orchestre (contactez la Biennale, si vous souhaitez prendre part à cette création en amont).


Pierre Aimar
Vendredi 28 Février 2014
Lu 91 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 78





Inscription à la newsletter