Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Du 22 novembre au 19 décembre, exposition d'Anouk Grinberg, pastels, à l'Espace Berggruen, Paris

« Une tête avec un coeur dedans »… voilà aussi ce que l’on découvre à la vue des pastels d’Anouk Grinberg, présentés pour la première fois au grand public à l’Espace Berggruen du 22 novembre au 19 décembre 2009. La voile se lève ainsi sur une autre facette de sa créativité à travers cette cinquantaine d’oeuvres qui ouvrent sur un monde poétique, où des personnages laissent entrevoir leur âme ; tous uniques, seuls, secrets, humains....


Des pastels dévoilés pour la première fois

Du 22 novembre au 19 décembre, exposition d'Anouk Grinberg, pastels, à l'Espace Berggruen, Paris
Anouk Grinberg naît en 1963 en Belgique. Elle commence à 13 ans le théâtre et le cinéma. Très tôt, le « ton Grinberg » est donné : une étonnante liberté, une manière d’empoigner les rôles avec fièvre, une
intransigeance et une humanité peu commune.
Régulièrement, elle mènera des projets plus personnels, comme cet ouvrage récent, sur scène et en livre, autour des lettres de Rosa Luxembourg « Rosa, la vie », dont elle dit : « Je crois que c’est l’inverse de l’austérité. C’est une tête avec un coeur dedans, qui bat pour le monde entier. », confie Anouk Grinberg.

« Il n’y a rien de préconçu dans ce qu’offre cette exposition. Ce qui frappe, dans le cas d’Anouk Grinberg c’est la fulgurance avec laquelle elle est passée d’une peinture d’une apparente naïveté à un champ d’expression totalement autre et autrement plus grave », commente Robert Delpire
« Au début, explique Anouk Grinberg, c’est souvent rapide, comme une cascade ou un tonnerre. Des sensations, des souvenirs qui me descendent dans les doigts, me sortent par les yeux, choisissent les craies, les gestes, les feuilles. C’est plutôt les bonhommes qui se font, et moi qui accompagne. J’ai intérêt à aller très vite, parce qu’ils sont souvent pressés de sortir, d’en finir avec ce qui les occupe »…

Une exposition de Marie-Laure Amrouche, Louis Deledicq, Guy Loudmer
A l’Espace Berggruen. Vernissage dimanche 22 novembre en présence de l’artiste

L’Espace Berggruen
68-70 rue de l’Université – 75007 Paris
Tél. 01 42 22 12 51 / Fax. 01 42 22 14 44
Entrée libre
Catalogue préfacé par Louis Deledicq, Robert Delpire, Victoria Turlan, Germain Viatte


pierre aimar
Samedi 24 Octobre 2009
Lu 1185 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter