Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Du 22 au 25 octobre, FIAC (36ème édition) au Grand Palais et Cour Carrée du Louvre, Paris

La 36ème édition de la FIAC réaffirme les points forts de son identité : son ancrage au coeur de Paris,
en étroite liaison avec tous les acteurs de la scène artistique parisienne ; sa vocation généraliste, qui la
conduit à proposer un panorama équilibré de l’art moderne, de l’art contemporain et de la création
émergente ; son ouverture à la diversité des pratiques artistiques, notamment les projets in situ dans le
cadre du Jardin des Tuileries ou les performances, dont elle présente un cycle à l’Auditorium du
Louvre ; le souci, enfin, d’une qualité et d’une sélectivité sans cesse renforcées.


La FIAC 2009 est marquée par deux initiatives importantes, qui concernent les deux extrêmes de son spectre chronologique.

Au Grand Palais, une présentation conjointe d’oeuvres modernes majeures, par et à l’initiative d’un groupe de 10 galeries internationales qui comptent parmi les meilleures au monde dans ce domaine.
A la Cour Carrée, la présentation, avec le soutien du groupe Galeries Lafayette, partenaire officiel de la FIAC 2009, d’un nouveau secteur rassemblant 14 galeries internationales remarquables pour la qualité de leur programmation prospective.

La FIAC 2009 rassemblera 196 galeries d’art moderne et d’art contemporain, venues de 21 pays.
La France compte 75 galeries, soit 39%, puis viennent l’Allemagne, avec 21 galeries, les USA avec 18
galeries, l’Italie avec 16 galeries, la Belgique avec 14 galeries… les pays nouvellement représentés sont la Finlande, la République Tchèque et la Hongrie.
61 galeries sont de nouveaux exposants.
Dans les prochains jours, cette liste sera complétée de celle du secteur design (que la FIAC a été la
première foire à intégrer). D’une sélectivité encore accrue, il rassemblera au Grand Palais 6 galeries.

Le projet moderne

La FIAC 2009 présente un projet inédit né de la volonté d’un groupe de 10 des plus prestigieuses galeries internationales spécialistes d’art moderne (et qui pour la plupart, n’étaient pas précédemment exposantes à la FIAC) : la présentation conjointe, au sein du Grand Palais, sur un espace d’environ 300 m², d’un ensemble d’oeuvres d’importance historique et de qualité muséale.
Chacune des galeries présentera deux à trois oeuvres, rassemblées dans une scénographie confiée à
l’architecte Jean-François Bodin (auteur notamment des aménagements du Musée national d’art moderne au Centre Pompidou, du Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris ou de la Cité de l’architecture et du patrimoine).
Les galeries participantes sont : Acquavella Galleries (New York), Thomas Amman (Zürich), Galerie
Beyeler (Bâle), Galerie Louis Carré & Cie (Paris), Gagosian Gallery (New York – Los Angeles –
London – Roma), Richard Gray (New York - Chicago), Galerie Krugier & Cie (Genève – New York),
L&M Arts (New York), Malingue (Paris) et PaceWildenstein (New York).

Une telle initiative, qui constitue une première mondiale, répond à la volonté d’affirmer et de mettre
en valeur le rôle essentiel des grands marchands.

Au Grand Palais. 115 galeries sont présentées au Grand Palais, dont 30 nouveaux exposants.

Outre les galeries participant au projet Moderne, déjà citées plus haut, les nouveaux arrivants sont :
Anhava (Helsinki), Guido W. Baudach (Berlin), Daniel Buchholz (Berlin), Pilar Corrias (Londres),
Gabinete de Arte Raquel Arnaud (Sao Paulo), Klosterfelde (Berlin), Magazzino d’Arte Moderna
(Rome), Minotaure Galerie (Paris), Mitchell-Innes&Nash (New York), Jan Mot (Bruxelles),
Skarsdtedt Gallery (New York), Sprüth Magers (Berlin, Cologne, Londres), The Approach (Londres),
Thomas (Munich), Toninelli (Monaco), Thomas Zander (Cologne).
Claude Bernard (Paris), Jean Brolly (Paris), Ditesheim (Neuchâtel), Martine et Thibault de La Châtre
(Paris), Catherine Issert (St-Paul de Vence) sont de retour à la FIAC.
A noter parmi les points forts, certains projets spéciaux, expositions personnelles ou thématiques :
Parmi les expositions personnelles, on citera notamment Tony Cragg chez Buchmann, George Condo
chez Simon Lee, Rachel Whiteread chez Luhring Augustine, Balla chez Toninelli, Peter Blake chez
Claude Bernard, Erwin Blumenfeld chez Minotaure, Gérard Deschamps chez Martine et Thibault de la
Châtre, John Armleder chez Catherine Issert…
Parmi les présentations thématiques, on peut notamment citer le panorama de l’art italien au XXème
siècle, du futurisme à Boetti, en passant par de Chirico, Fontana ou Manzoni chez Tornabuoni,
l’exposition autour du thème des Machines (Picabia, Tinguely, Takis...) présentée par Nathalie
Seroussi, les points de vue sur l’art historique du XXème siècle brésilien chez Gabinete de Arte
Raquel Arnaud, ou espagnol chez Oriol et Guillermo de Osma, l’expressionnisme allemand chez
Henze&Ketterer...
A noter, enfin, la présentation de pièces exceptionnelles de Pierre Soulages chez Applicat-Prazan et
chez Karsten Greve, Krisztov Wodiszko chez Gabrielle Maubrie, Sarkis chez Jean Brolly.
L’un des traits caractéristiques de cette 36ème édition de la FIAC est également le choix que de
nombreuses galeries ont fait de concevoir des stands partagés autour de projets spéciaux. Au Grand
Palais, ce sont, par exemple, JocelynWolff avec gb Agency, Kamel Mennour avec Jan Mot et Johann
Koenig, Isabella Bortolozzi avec Daniel Buchholz, ou encore Bortolami avec The Approach…

A la Cour Carrée, 80 galeries, dont 30 nouveaux exposants.

Les nouveaux arrivants sont ACB (Budapest), ACDC (Bordeaux), Akinci (Amsterdam), Balice Hertling (Paris), Bishoff Weiss (Londres), Broadway 1602 (New York), Cabinet Gallery (Londres), Riccardo Crespi (Milan), Dependance (Bruxelles), Figge Van Rosen (Cologne), Gaudel de Stampa (Paris), Annie Gentils (Anvers), Vilma Gold (Londres), Herald Street (Londres), Inda (Budapest), Karma International (Zürich), Nicole Klagsburn (New York), Linn Lühn (Cologne), Monitor (Rome), Pianissimo (Milan), Semiose (Paris), Sorry We’re Closed (Bruxelles), Jiri Svestka (Prague), Barbara Thumm (Berlin), Triple V (Dijon), Van Horn (Düsseldorf), Videospace (Budapest), Viltin (Budapest) Hussenot (Paris) effectue son retour à la FIAC.
Parmi les événements à suivre, à la Cour Carrée :
Aurélien Froment et Raphaël Zarka chez Motive Gallery, Jean-Pascal Flavien et Julien Bismuth chez
Catherine Bastide, Pamela Rosenkranz et Martin Soto-Climent chez Karma International, Pablo
Bronstein chez Herald Street, Carol Bove, Carter et David Noonan chez Hotel, Javier Tellez chez
Figge van Rosen, TJ Wilcox chez Rafaella Cortese, Pascal Convert chez Eric Dupont, Elke Kristuffek,
présentée conjointement par Akinci et Barbara Thumm, ainsi que la redécouverte de certaines figures
majeures de l’art contemporain comme Gianni Pettena chez Fornello ou Alina Szapiczinkow et
Babette Mangolte chez Broadway 1602.


pierre aimar
Lundi 28 Septembre 2009
Lu 592 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter