Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




« Douanes en terres d'Asie et d'Afrique. Clichés et impressions sous la IIIe République », Musée national des douanes, Bordeaux, du 2 octobre 2012 au 24 mars 2013

Durant près de trois siècles, la France a été fortement présente en Asie et en Afrique avant de développer aujourd’hui des relations plus équilibrées avec ses partenaires.


Paillottes situées face au poste de douane au Tonkin © DR
Paillottes situées face au poste de douane au Tonkin © DR
Suite au déclin du "Premier empire colonial français", la France entre dans une seconde phase de colonisation au 19e siècle. On parle alors du "Second empire colonial français", qui atteindra son apogée sous la troisième République.

Lors d’un discours prononcé à la chambre des députés en 1885, Jules Ferry, alors Président du conseil des affaires étrangères, prône, dans le droit fil des idées de l'époque, une expansion coloniale qualifiée d’ "humaniste" qui témoigne de l'importante colonisation engagée entre 1880 et 1885 sur les terres d’Afrique et d’Asie. Ceci marquera profondément l’Histoire de France et celle des pays colonisés, jusqu’au vaste mouvement de décolonisation de l’après-guerre..

L’exposition "Douanes en terres d'Asie et d'Afrique. Clichés et impressions sous la IIIe République" raconte l’évolution des régimes douaniers de ces anciennes possessions coloniales. Sous différents régimes administratifs, la France assurait la gestion de leurs relations extérieures et de leur administration. Certaines, comme le Maroc ou la Tunisie, étaient sous Protectorat, l’Algérie était annexée, tandis que quelques-unes à l’instar du Liban étaient placées sous Mandat. Les politiques douanières qui s’y succédèrent furent adaptées selon les régimes et les régions. Elles instaurèrent alternativement, au fil des besoins, des assouplissements commerciaux ou un renforcement du protectionnisme. Dans ce contexte, la douane joua un rôle économique majeur sur ces territoires, assumant la gestion de leur commerce extérieur et de leurs relations commerciales avec la France métropolitaine et les pays voisins, et la régulation des flux de voyageurs et de marchandises aux confins de l'Empire.

A l'image du contrôleur Chaillet qui connut une fin tragique en Cochinchine, cette exposition dévoile aussi le quotidien de ces agents des douanes. Parfois confrontés à des relations tumultueuses avec la population locale, ils durent aussi faire face en leur temps au développement de la piraterie et de la contrebande.

C'est en puisant dans ses archives et dans son fonds photographique que le Musée national des Douanes a choisi de mettre en lumière l’évolution et le rôle de l’administration des douanes dans ces territoires d’Outre-Mer, durant cette période historique tumultueuse qui débuta en 1870 pour s’achever en 1940.

Des Indes à l’Afrique du Nord en passant par les Etats du Levant, partez à la découverte de ces douaniers d’hier et d’Outre-Mer, aujourd’hui légitimement remplacés par les fonctionnaires nationaux de pays devenus indépendants et dont les parcours historiques participent de notre patrimoine mémoriel.

Une exposition à la croisée des territoires.

Repères chronologiques

1830 La colonisation de l’Algérie marque le renouveau de l'Empire colonial français
1848 Création des départements français d'Algérie
1862 La Cochinchine devient une colonie
1881 La Tunisie est placée sous protectorat
1882 Le Tonkin est placé sous protectorat
1884 Le Cambodge est placé sous protectorat
1884 L’Annam est ,placé sous protectorat
1885 Protectorat de Madagascar
1886 Mise sous tutelle économique de Madagascar
1887 Création de l’Union indochinoise regroupant l’Annam, le Tonkin, le Cambodge et la Cochinchine
1888 Instauration du Congo français, colonie composée de l'actuel Gabon et de la République du Congo
1888 Fondation de Djibouti et d’Obock
1894 Fin du protectorat de Madagascar
1895 Création de la fédération d’Afrique occidentale française (A.O.F)
1896 Annexion de Madagascar
1910 Création du gouvernement général de l'Afrique équatoriale française (A.E.F)
1912 Maroc (protectorat français dans l’Empire chérifien)
1919 Le traité de Versailles accorde à la France des mandats de la Société des Nations sur une partie des colonies allemandes et ottomanes : la France administre la Syrie, le Liban, la plus grande partie du Cameroun et du Togo, et ce jusqu’en 1943
1920 Création de l’État du Grand-Liban
1926 La République Syrienne est placée sous mandat français
1926 La République Libanaise est placée sous mandat français
1943 Indépendance de la République Syrienne
1943 Indépendance de la République Libanaise
1946 L’Empire colonial français devient l’Union française, et les colonies prennent le statut des départements et territoires d’outre-mer.
1946 Les colonies deviennent la France d’outre-mer
1946 Début de la guerre d’Indochine (jusqu’en 1954)
1947 Répression de l’insurrection malgache
1954 Début de la guerre d’Algérie (jusqu’en 1962)
1956 La loi-cadre de Gaston Defferre élargit l’autonomie des territoires
1956 Indépendance du Maroc
1958 La Communauté française remplace l’Union française. Cette nouvelle structure rassemble la France et ses
anciennes possessions coloniales et protectorats.
1958 La Polynésie française devient un TOM
1960 Indépendance de Madagascar

Présentation de l’exposition

L’exposition temporaire « Douanes en terres d’Asie et d’Afrique. Clichés et impressions sous la IIIe République » est présentée dans l’allée centrale, en complément des collections permanentes du Musée national des douanes. Suivant un parcours géographique, les cartes postales et photographies issues du fonds documentaire du musée, proposent un témoignage iconographique de la présence douanière dans les anciennes « colonies » françaises. Les clichés se répondent et se complètent, mettant en évidence l’ambiance d’une vie coloniale tour à tour violente ou d’un exotisme suranné. Au fil de l’exposition, le visiteur est invité à découvrir l’évolution des uniformes, celle des architectures des bâtiments douaniers ou bien encore le mode de vie des agents des douanes de cette époque.


Pierre Aimar
Mardi 30 Octobre 2012
Lu 591 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter