Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Des J.O. de Berlin aux J.O. de Londres (1936-1948) : le sport européen à l’epreuve du nazisme, du 9 novembre 2011 au 18 mars 2012

Toute l’histoire du XXe siècle européen se lit dans le formidable développement des pratiques et des cultures sportives. En particulier, ses pages les plus sombres écrites entre les Jeux de Berlin organisés par le IIIe Reich et le renouveau de l’olympisme esquissé à Londres en 1948.


Des J.O. de Berlin aux J.O. de Londres (1936-1948) : le sport européen à l’epreuve du nazisme, du 9 novembre 2011 au 18 mars 2012
Le nazisme, le fascisme et les régimes de collaboration ne vouent pas un simple culte au corps athlétique et guerrier, ils utilisent le sport pour contrôler les jeunesses et les masses, justifier leurs idéologies xénophobes et racistes, et même infliger des supplices particuliers aux champions juifs déportés. Quant au monde sportif, comment s’est-il comporté face aux politiques d’exclusion, face à l’application des lois antijuives jusque dans les stades, les gymnases et les piscines ?
Pour les minorités opprimées, pour les résistants, et même pour certains prisonniers des camps, à l’inverse, le sport a pu servir de refuge, voire de réarmement moral et corporel. Cette exposition révèle, en contrepoint, comment les jeunesses juives de toute l’Europe se sont enthousiasmées pour les sports, investissant en particulier la lutte, la boxe, l’escrime et les sports de self-défense, et participant aux Maccabiades de Tel-Aviv en 1932 et 1935.

Relatant ces multiples facettes de l’histoire du sport en Europe entre 1936 et 1948 à travers de nombreux films, photographies, objets et documents d’archives, l’exposition retrace parallèlement l’itinéraire individuel d’une vingtaine de sportifs dont les carrières ont été bouleversées et les vies anéanties par la montée du nazisme.

Autour de l’exposition
Un colloque les 13 et 14 novembre 2011 « Sport, corps et régimes autoritaires et totalitaires »
en partenariat avec le Centre d'histoire de Sciences Po, des rencontres et des projections, un catalogue.
Une exposition réalisée par le Mémorial de la Shoah. Commissariat scientifique : Patrick Clastres, historien et chercheur rattaché au Centre d'histoire de Sciences Po.

Pratique

Mémorial de la Shoah
17, rue Geoffroy–l’Asnier, 75004 Paris
Tél. 01 42 77 44 72 - Fax : 01 53 01 17 44
www.memorialdelashoah.org
Ouverture
Tous les jours sauf le samedi, de 10 h à
18 h, et le jeudi jusqu’à 22 h.
Entrée libre


Pierre Aimar
Mardi 13 Septembre 2011
Lu 596 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter