Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Conférence avec Michel Onfray et Franz-Olivier Giesbert : « Peut-on encore débattre en France ? ». Théâtre Toursky à Marseille samedi 4 novembre 2017 à 20 heures

L’intellectuel Michel Onfray rencontre l’éditorialiste Franz-Olivier Giesbert autour d’une question que l’actualité ne cesse de raviver : « Peut-on encore débattre en France ? ».


Ce n’est pas une question plausible pour le théâtre Toursky où la parole est libre, théâtre qui a le plaisir de recevoir, avec Michel Onfray, l’un des plus fervents défenseurs des universités populaires, venu du Nord à Marseille. Un plaisir également pour le Théâtre de recevoir l’ancien directeur du Nouvel Observateur, du Figaro et du Point, devenu, il y a quelques mois, directeur éditorial du journal La Provence.
Difficile de synthétiser les parcours et visions de ces deux hommes tant chacun d’entre eux occupe une place singulière dans le paysage médiatique et intellectuel français.
Le débat entre ces deux personnages s’annonce séduisant et animé. Il sera suivi d’un échange avec le public.
Représentations théâtrales, débats et rencontres, expositions d’art contemporain, festivals, galas-passions, universités populaires, poésie, musique, danse : une fois encore, le Théâtre Toursky fait preuve d’excellence dans sa programmation. Une soirée à ne rater sous aucun prétexte.

L’égalité par la culture, seule richesse qui éclaire l’avenir de l’homme

Droit fondamental inscrit dans notre constitution, la culture est un droit de l’homme. C’est « la promotion de l’humanité dans le monde et dans l’homme » (Gusdorf). Pour agir librement, encore faut-il agir en connaissance de cause et non être le jouet d’éléments qu’on ne comprend pas. L’ignorance est une prison, un carcan dont il faut se défaire : « La nation garantit l’égal accès de l’enfant et de l’adulte à l’instruction, la formation et à la culture ».

La lutte quotidienne de Richard Martin, directeur du Théâtre Toursky et de son équipe : transmettre la culture, pour plus d’égalité, plus de fraternité ; inventer demain, pour faire que demain existe, pour contrer le capitalisme qui fabrique l’homme objet et uniformise la pensée, pour replacer l’humain au centre d’une société faite de métissage, de différences et de partages. Dans ce quartier le plus pauvre de France, le 3e arrondissement de Marseille, Richard Martin a créé une dynamique de solidarité et de fréquentation du théâtre, ouvrant grandes les portes de la RE-connaissance.
Depuis plus de vingt ans, au sein du théâtre, se tiennent les Universités populaires.

« L’université populaire est un organisme d’éducation populaire, dont l’objectif est la transmission de savoirs théoriques ou pratiques pour tous ». Voici pour l’explication dans les grandes lignes. L’université est ainsi nommée car elle était, à l’origine, consacrée « au peuple » et à ceux qui appartiennent à un milieu social défavorisé ; populaire car cela en fait un centre culturel ouvert à tous, où tout un chacun peut fréquenter les cours, et approfondir ses connaissances : l’objectif est en fait la connaissance, adressée non pas à un auditoire sélectionné, mais à tous ceux qui veulent améliorer leur propre culture.
La culture donne à l’homme les instruments de réflexion qui permet d’analyser et donc de modifier les inégalités afin de dégager les principes universels de toute culture, c’est-à-dire le respect de la dignité humaine. L’art est un apprentissage et le théâtre, un outil nécessaire pour y parvenir.
Les politiques doivent comprendre qu’on ne doit pas sacrifier la culture sur l’autel de l’économie. Ce sont les idées qui mènent le monde. Le peuple ne veut pas d’une culture au rabais. L’art, c’est la lutte, dès l’école, contre les exclusions.
Assister au débat, et pourquoi pas y participer, entre les deux intellectuels que sont Michel Onfray et Franz-Olivier Giesbert, c’est participer de ce processus de libération de la parole qui donne confiance en soi et plaisir du savoir.
Danielle Dufour-Verna

Pratique

Placement libre, tarif unique de 5€
Théâtre Toursky (parking à 3 mn à pied)
16 Passage Léo Ferré
13003 Marseille
Réservation auprès de la billetterie au 04 91 02 54 54 ou par mail : billetterie@toursky.fr


Danielle Dufour-Verna
Lundi 23 Octobre 2017
Lu 234 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 59





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...



Venise ? Ici ou ailleurs ?

Venise ? Ici ou ailleurs ?


Ardèche. La tour à eau de Gilles Clément

Ardèche. La tour à eau de Gilles Clément