Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Concrete Block. Performance du Ballet d'Europe Jean-Charles Gil à Marseille

Dans le cadre de la troisième édition de Mouv'Art, manifestation de promotion de l'art contemporain dans l'espace urbain, les danseurs du Ballet d'Europe Jean-Charles Gil étaient invités, début Octobre, à réaliser au Cours d'Estienne d'Orves, près du Vieux-Port, une performance en danse contemporaine sur des improvisations de basse, batterie, guitare, des musiciens du groupe Headcase, devant un event d'action painting du plasticien Jean-Baptiste Gaubert.


Après avoir démonté un petit mur de briques pour dévoiler le peintre en action, dans les transes, furieux, avançant, reculant, puis se précipitant avec son pinceau sur la toile, les trois danseurs, Pierre Henrion, Erik Odriozola et Marié Shimada exécutent dans une gestuelle ardente, axée sur diverses projections de bras et des pliés, une série de figures abstraites, soit individuellement, soit en duo, soit en trio, pour transmettre physiquement aux spectateurs leurs impressions quasi mystiques devant l'acte créateur du peintre avec lequel ils communient par le désir, chacun à leur manière.
Décomposant leurs mouvements dans la sublimation (Pierre Henrion), la dérision (Erik Odriozola) ou l'obstination (Marié Shimada), ils en arrivent ainsi à questionner face à face leurs apparences, à se séparer vite pour exprimer leur narcissisme dans des attitudes équivoques,à recréer enfin un amusant mais encombrant trio, qui épouse le rythme endiablé de la musique. Quand ils cessent de danser pour remonter patiemment le muret, en adoptant une démarche solennelle, le peintre délirant achève sa toile et entreprend de les maculer impitoyablement...
Cette pièce allégorique d'une demi-heure qui reflète les préoccupations intéressantes de jeunes danseurs sur les correspondances des arts contemporains, a rencontré un accueil chaleureux auprès des amis du ballet, mais aussi de la foule des touristes européens qui animent chaque soir joyeusement les quais du Vieux Port.
Philippe Oualid


Julie Trouverie
Lundi 11 Octobre 2010
Lu 887 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 24










Inscription à la newsletter