Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Concert Lyrique exceptionnel avec les Solistes de l’Opéra de Bratislava, au Théâtre Toursky, Marseille, le 11 octobre 2012

Programme mélodies slovaques et airs d’opéra de Moussorgsky, Tchaïkovsky, Donizetti et Offenbach. Avec Pavol Breslik, Ténor ; Stefan Kocan, Basse ; Martina Masakyrova, Soprano et Robert Pechanec au piano. Un événement musical international d’envergure avec deux des plus grandes stars montantes lyriques du moment !


Pavol Breslik © DR
Pavol Breslik © DR
Se pencher sur l’histoire de la musique en Slovaquie contribue à avoir un regard aiguisé sur l’histoire de la musique en Europe. Depuis le XVI ème siècle, Bratislava a toujours accueilli une vie musicale foisonnante révélant de nombreuses créations de Mozart, Haydn, Beethoven, Hummel, Liszt et de Bartok au public.

L’opéra de Bratislava demeure l’un des plus anciens temples lyriques européens avec Vienne offrant au monde lyrique sur le plan international certaines des plus grandes voix telles qu’ Edita Gruberova, Lucia Popp ou le ténor Peter Dvorsky tellement estimé par Luciano Pavarotti.

Les trois solistes invités pour ce concert appartiennent à cette grande tradition du chant lyrique slovaque.
Le ténor Pavol Breslik peut être considéré comme l'un des cinq meilleurs ténors du moment. Il est sans conteste l’une des stars montantes du monde lyrique.
Après avoir remporté le prestigieux concours Dvorak et s’être perfectionné à Marseille au sein du Cnipal, sa carrière prend définitivement son envol.
Affublé d’un physique de jeune premier, ce jeune chanteur slovaque voit sa renommée s’accroître de jour en jour. Il possède une voix saine et virile qui s’appuie sur une ligne de chant déliée.
Dans ses interprétations, Pavol Breslik a l’art de nous délivrer un chant lumineux, expressif et pur à la fois qui nous touche au plus profond...
Il est l'un des meilleurs ténors mozartiens de son temps. Il s’illustre dans le rôle de Tamino de La Flûte Enchantée de Mozart se produisant à La Scala, à Salzbourg, à Vienne, au Festival d'Aix-en-Provence, à l'Opéra de Paris, au Covent Garden à Londres, au Liceu à Barcelona ou à Munich...
Il a été le partenaire d'Edita Gruberova dans Lucrezia Borgia de Donizetti à Munich. Un extrait de cette production à Munich :
Parmi ses nombreux projets, il sera bientôt Tamino à l'Opéra-Bastille à Paris, au Liceu de Barcelona et sera Faust et Nadir à l'Opéra de Zürich.

À ses côtés, la basse Stefan Kocan devrait faire sensation. Musicien hors pair, cet artiste possède une très belle voix de basse profonde et ce n’est pas un hasard s’il est désormais soliste du Metropolitan Opera de New-York où l’on a pu le voir cette saison dans une nouvelle production de Rigoletto et d'Aida de Verdi.
La critique américaine le considère comme l’une des meilleurs basses de son temps.
Il étudie le chant à l'Académie de Musique de Bratislava et au Conservatoire de Vienne où il suit l'enseignement de la basse russe Yevgueni Nesterenko.
Il aborde à Linz puis à Basel tous les grands rôles du répertoire pour basse tels que Méphisto dans Faust, Philippe II dans Don Carlo; Sarastro dans la Flûte enchantée, Osmin dans l'Enlèvement au Sérail.....
Stefan Kocan est lauréat de nombreux concours de chant internationaux.
Il sera le grand inquisiteur dans Don Carlos de Verdi à La Scala dans une production signée Stéphane Braunschweig. Un extrait de l’Art du chant de Stefan Kocan à La Scala de Milan dans une production de Don Giovanni : http://www.youtube.com/watch?v=yVSuW9TgL0Q

La soprano Martina Masarykova étudie le chant à l'Académie de Musique de Bratislava. Elle s'illustre au second concours international de chant Lucia Popp. Depuis 2002, elle est engagée comme soliste de l'opéra national slovaque à Bratislava. Récemment elle était une époustouflante Reine de la Nuit dans la Flûte enchantée à Bratislava, rôle qu’elle reprend au Japon et au Théâtre National de Prague... Elle vient d’interpréter à Prague le rôle d’Olympia.

Né en Slovaquie, Robert Pechanec étudie le piano au Conservatoire de Zilina. Il accompagne régulièrement les master-classes de Brigitte Fassbaender et Wolfram Rieger. Il est l'accompagnateur de prédilection de nombreux chanteurs.
Un rendez-vous unique pour rencontrer ces artistes de renommée internationale au sommet de leur art !

Durée : 1H30 avec entracte.
Tarifs de 3 à 26 euros
www.toursky.org


Pierre Aimar
Mardi 14 Août 2012
Lu 380 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 78





Inscription à la newsletter