Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Cluses, Haute-Savoie, Allobroges Centre Culturel : Programme 1er trimestre saison 2008-2009

La programmation d’une saison culturelle riche et variée est-elle toujours promesse de succès ? Oui, si elle suscite, chez un large public, intérêt et envie de voir. Oui, si ce dernier vient partager le plaisir des moments artistiques.


Editorial

Aussi, pouvons-nous vous annoncer, avec force et fierté, nos soirées de qualité. En effet, que vous soyez amateurs de théâtre, de cirque, de musique ou de danse, vous ne manquerez pas de les apprécier. Vous serez en joie avec «Les Bonimenteurs», attendris par «Hors Piste», enchantés par «Chaplin in the mouv’», troublés par «Eileen Shakespeare » ou amusés grâce à «Mano à Mano»… Laissez-vous séduire par l’audace et le style de cette nouvelle saison !
Avec 15 spectacles, plus de 20 représentations, des résidences et de nombreuses actions pédagogiques, l’ACC joue un rôle important au sein de notre ville. Ses partenariats avec la ville de Bonneville, Bonlieu Scène Nationale à Annecy, le Comité de Jumelage Cluses-Trossingen et sa collaboration avec l’Association de la Chartreuse de Mélan à Taninges prouvent sa place culturelle.
Nous vous laissons donc découvrir, au gré des pages, les clefs des spectacles aussi remarquables les uns que les autres.
Nous espérons vivement pouvoir vous compter parmi nos fidèles abonnés.
Nous vous ouvrons nos portes. Venez à notre rencontre et vivez la culture avec l’ACC !
L’équipe ACC

Soirée Inaugurale le 20 septembre, entrée libre

La présentation de la saison
Vous êtes cordialement invités à la présentation du nouveau programme de l’Allobroges Centre Culturel. A l’auditorium André Malraux, vous découvrirez, en images et en musique, les différents spectacles retenus : des «Bonimenteurs» à «Moderato Forte» en passant par «Le Malade imaginaire».

l’Orchestre de Trossingen
L’Orchestre des Lycéens de Trossingen et de Spaichingen, en partenariat avec le Comité de Jumelage Cluses-Trossingen, nous donnera un concert.
En première partie, l’ensemble symphonique interprétera la «Marche de Carmen» et la «Danse Hongroise» de Brahms. Nous aurons aussi le plaisir d’écouter Hans Trümper, champion d’harmonica en Allemagne et en Europe, accompagné au piano par Tanja Staudenmaier.
En seconde partie, les musiciens nous feront apprécier des musiques de films : «Pirates des Caraïbes», «Mamma Mia» ou encore «Le Seigneur des Anneaux».

Le cocktail dînatoire

Les membres de l’ACC vous convient à leur réception pour fêter ensemble l’ouverture de la saison culturelle.
A cette très belle soirée, vous êtes attendus. Soyez les bienvenus !

Vendredi 10 octobre : Les Bonimenteurs, comédie de Jean-Marc Michelangeli et Didier Landucci

Basé sur un canevas comique (le clown blanc et l’Auguste) qui rappelle la Commedia dell’ Arte et les clowns de cirque, «Les Bonimenteurs» offrent un spectacle diablement bien écrit faisant la part belle aux improvisations et à la prise de risque.
Qu’y a-t-il donc de si original et de si talentueux chez Didier Landucci et Jean-Marc Michelangeli alias «Les Bonimenteurs»?
Tout commence à l’entrée de la salle où le public inscrit des thèmes qui seront tirés au sort au cours de la soirée. Puis ce sont des mots et des gestes que le public impose au duo. Excellents comédiens, mimes et chanteurs, Les Bonimenteurs jonglent avec les situations et les personnages et nous emmènent sur des chemins «improbables».
Complices et virtuoses, ils dominent si bien la situation que notre imaginaire dessine autour d’eux le décor de leurs hilarantes saynètes. Leur univers déborde de la scène, s’empare du public et tels ces bonimenteurs qui faisaient jadis la joie des boulevards, ils font de leur public un troisième acteur.
Durée : 1h20

PRESSE
La prestation est surréaliste, le plaisir que les deux zozos y prennent, manifeste. Avec une agilité gestuelle et verbale imparable, le duo retombe sur ses pieds, et enchaîne sur une improvisation cimentée par cinq mots lancés à la volée par le public. Le numéro s’avère tout aussi stupéfiant que le précédent: sensé, drôle et rythmé. Sacrément pros, ces bonimenteurs de haute volée nous auront finalement bluffés.
TELERAMA

Jeudi 16 octobre : Lueurs, Orchestre des Pays de Savoie, Direction Graziella Contratto

Nemanja Radulovic, violon
Laure Favre Kahn, piano
Accompagnés par 23 musiciens et 2 solistes

L’Orchestre des Pays de Savoie accompagne, le temps d’une soirée, le jeune violoniste passionné Nemanja Radulovic dans les lignes éternelles du concerto de Peteris Vasks, compositeur balte qui semble dédier sa musique à un idéal parfois perdu par l’Occident : la beauté du son…
Laure Favre Kahn, pianiste, se joindra ensuite à lui pour interpréter le double concerto du début du 19ème siècle du très jeune Félix Mendelssohn, créé par cet enfant prodige et sa soeur Fanny, toute aussi talentueuse, pendant les salons de leur famille, toujours le dimanche…

PROGRAMME :
HAYDN Symphonie La Passione en fa mineur 25’
VASKS Concerto pour violon Distant Linht ( 1997) Création française 28’
MENDELSSOHN Double concerto pour violon, piano et cordes en ré mineur 38’

Vendredi 14 novembre, 19h : Hors piste par Compagnie Virevolt, Cirque contemporain

Après le succès de leur duo amoureux « Entre deux » aux quatre coins de la France, Aurélie et Martin reviennent sur les planches de la Maison des Allobroges accompagnés d’acrobates et de musiciens. « Hors Piste » est avant tout un spectacle où poésie, cirque et musique sont au rendez-vous pour le plus grand plaisir des petits et des grands.
« Juste avant. Hors piste.
Les rêves s’habillent, prennent corps.
Rentrer dans la peau d’un autre, exister le temps d’une éphémère farandole.
Faire surgir du fond de soi celui qui se montre, celui que l’on regarde.
Moment plus vertigineux encore que le saut de la trapéziste.
Le coeur hésite. Le coeur a peur...
Déjà les yeux brillent.
Juste après, de l’autre coté,
Pour le public, ils seront acrobates intrépides,
Jongleurs virtuoses, clowns époustouflants….
Pour l’instant, face au miroir, leur existence est encore fragile...
Ils ne sont que des désirs qui se jouent des sens,
Des pieds et des mains qui ont de l’esprit,
Des regards qui s’échangent, des mots en l’air :
Charmeurs de serments, avaleurs de fables, dresseurs de songes…
Et trois diables de musiciens qui mènent la danse ! »


PRESSE
Ludique et intense, poétique et contemporaine, la nouvelle création de cette jeune compagnie ne manquait pas d’atouts. Tête en bas et coeur léger, les artistes ont démontré une technique vertigineuse. D’autant qu’en plus des circassiens, le jeu des musiciens, du conteur et de l’archer ajoutait au panache du spectacle.
LE DAUPHINE LIBERE

Vendredi 28 novembre, 20h30 : Entre ça et ça, la sublime revanche, Compagnie La Boulangerie. Humour - Music-Hall

Amoureux du music-hall réjouissez-vous, voilà un spectacle qui renouvelle le genre, «Entre ça et ça, la sublime revanche» est un pastiche de comédie musicale avec frous-frous, trucs en plume et jambes levées en cadence...
En 1973, un groupe de jeunes danseuses de grands cabarets parisiens fondait un syndicat pour se réapproprier corps et spectacle. Licenciées, elles montèrent leur propre revue et firent salle comble - et scandale - durant trois mois, au Théâtre du Soupirail à Paris.
De ce fait divers — on ne saura jamais s’il est fiction ou réalité — surgit le prétexte à se parer de plumes et de strass. Menée par une conscience commune (la voix de la SNCF), huit comédiennes, non rompues aux disciplines du music-hall, pervertissent cet univers très calibré pour en faire émerger à la fois leur singularité et leur normalité.
Durée : 1h10

Vendredi 12 décembre 20h30 : Calle Cerezo Flamenco

Toujours au seuil du bouleversement des âmes, le Flamenco vient du fond des siècles, du fond du corps, des méandres de la mémoire.
Il reste la trace ardente des peuples mêlés gitans, juifs, arabes et espagnols.
Les artistes de «Calle Cerezo» vous invitent à la découverte d’un flamenco authentique, loin des clichés habituels auxquels est parfois réduit cet art d’exception.
Rassemblés autour de l’exceptionnel guitariste Javier Cerezo, les artistes musiciens, chanteurs et danseurs de «Calle Cerezo» vous feront découvrir un flamenco plein de fougue et de sensualité, de défi et de révolte.
Ces artistes vous feront voyager jusqu’aux racines de l’âme gitane avec ferveur et générosité, en s’attachant à transmettre l’émotion essentielle qui fait du flamenco un art universel à la portée de tous. Ils sont unis par une cohésion très forte qui donne toute son intensité au spectacle.
Les 3 grandes disciplines du Flamenco -chant, guitare et danse – sont abordées ici avec maestria par des artistes de premier plan, et les connaisseurs comme les non-initiés apprécieront avec «Calle Cerezo» un spectacle de haut niveau.
Durée : 1h30


pierre aimar
Mercredi 30 Juillet 2008
Lu 661 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 83





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...



Venise ? Ici ou ailleurs ?

Venise ? Ici ou ailleurs ?


Ardèche. La tour à eau de Gilles Clément

Ardèche. La tour à eau de Gilles Clément