Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Chorégies d’Orange 2011. « Une quarantième édition sous un ciel d’étoiles ». Ouverture de la location par internet et téléphone

La quarantième édition des Chorégies s’ouvre avec la représentation exceptionnelle d' Andromaque sur la scène du Théâtre Antique. En effet, vendredi 17 juin à 21h45, la Comédie Française fait son grand retour à Orange avec la tragédie de Racine, mise en scène par Muriel Mayette.


Elle se poursuit les 9 et 12 juillet avec Aida, dont les représentations sont dirigées par Tugan Sokhiev, directeur musical de l’Orchestre National du Capitole de Toulouse. Le jeune Russe, l’un des chefs de file de cette nouvelle génération très talentueuse, est au pupitre de son orchestre et d’un ensemble composé des Chœurs des Opéras de Bordeaux, Nice, Tours et Avignon. La mise en scène de l’ouvrage est confiée à Charles Roubaud, un habitué des Chorégies qui, après une brillante production de ce même opéra le 2 octobre dernier au Stade de France, signe sa huitième réalisation au pied du « Mur ».

La distribution, dominée par le duo Aida/Radamès réunit aux côtés de la superbe soprano américaine, Indras Thomas - qui avait triomphé à Orange dans ce même ouvrage en 2006 - et du ténor sud-américain Carlo Ventre, grand spécialiste du répertoire verdien, les prestigieux interprètes internationaux que sont Ekaterina Gubanova, Andrezj Dobber et Giacomo Prestia…

Entre les deux représentations, nous retrouvons, le 11 juillet, Tugan Sokhiev et son orchestre pour un concert symphonique consacré à la Symphonie n°5 de Tchaïkovski et au Concerto n°3 pour piano et orchestre de Rachmaninov. A cette occasion, les Chorégies accueillent pour la première fois Denis Matsuev, l’un des plus remarquables pianistes d’aujourd’hui.

Le 16 juillet, le Festival propose une nouvelle audition de la IXème Symphonie de Beethoven confiée à Tugan Sokhiev au pupitre de son orchestre et de l’Orfeon Donostiarra de San Sebastian, à la réputation internationale. De grandes voix sont requises pour le quatuor de cette symphonie et nous retrouvons quelques-uns des artistes les plus prestigieux de l’art lyrique : Ricarda Merbeth, Nathalie Stutzmann, Endrick Wottrich et Albert Dohmen.

Le 30 juillet et le 2 août, les Chorégies proposent un autre chef d’œuvre de Verdi, Rigoletto, dirigé par Roberto Rizzi-Brignoli, un jeune chef plébiscité par les grandes maisons d’opéra. Il est au pupitre de l’Orchestre National de France et d’un ensemble vocal réunissant les Chœurs des Opéras de Toulon, Tours et Avignon. La mise en scène est assurée par Paul-Emile Fourny, qui avait déjà signé en 2001 une superbe production de ce même ouvrage.

Ce Rigoletto est chanté par le couple vedette de La Traviata 2009, Patrizia Ciofi et Vittorio Grigolo, avec pour la première fois à Orange, le baryton italien, Leo Nucci, le plus grand interprète actuel du rôle-titre. Marie-Ange Todorovitch, Cornelia Oncioiu, Mikhail Petrenko et Roberto Tagliavini complètent cette somptueuse distribution.

Lire l'article de Jacqueline Aimar

Interview de Paul-Emile Fourny, metteur en scène de Rigoletto
Interview de Leo Nucci qui sera Rigoletto
Interview de Patricia Ciofi, soprano, interprète de Gilda dans Rigoletto
Interview de Tugan Sokhiev qui dirigera Aida
Interview de Charles Roubaud, metteur en scène d'Aida

Pratique

Cinq rendez-vous incontournables de l’été 2011, pour lesquels il est prudent de réserver vos places dès à présent :
- Au Bureau des Chorégies - Place Silvain : du lundi au vendredi de 10h30 à 12h30 et de 14h à 17h.
- Par télécopie : 04 90 11 04 04
- Réservation par internet directement sur la billetterie des Chorégies
- Par correspondance : Chorégies d’Orange - BP 205 - 84107 Orange cedex
- Par téléphone : 04 90 34 24 24


commander_100x30_01.gif


Pierre Aimar
Mardi 19 Avril 2011
Lu 421 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 22










Inscription à la newsletter