Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Château d'Ecouen, Musée national de la Renaissance : Ars Medicina - Médecine et savoir au XVIe siècle

Conçue pour un large public, l’exposition Ars Medicina évoque le savoir du médecin et la pratique médicale à la Renaissance. Entre humanisme et pragmatisme, entre théorie et expérimentation, la médecine connaît au XVIe siècle de véritables évolutions.
Un ensemble d’œuvres rares et parfois surprenantes permet d'explorer ce domaine depuis l’élaboration et la diffusion d’un savoir scientifique jusqu’au développement de la pratique médicale et chirurgicale au XVIe siècle.


Une exposition originale

Ars Medicina
Ars Medicina
Riche d’une centaine d’œuvres provenant notamment de l’Académie nationale de Médecine, de la Bibliothèque interuniversitaire de Médecine, de l’Ordre national des pharmaciens ainsi que de la Bibliothèque nationale de France, l’exposition apporte un éclairage didactique sur la réalité de la pratique médicale à la Renaissance.
Dans un parcours sur trois niveaux, elle illustre la formation du médecin, la constitution et la diffusion du savoir médical et ses évolutions majeures au XVIe siècle à travers une sélection de manuscrits et d’imprimés (traités, manuels pratiques et pharmacopées), d’instruments de chirurgie et d’accessoires médicaux, ainsi que de représentations de scènes médicales et portraits de médecins.
L’exposition sera l’occasion de présenter au public, aux cotés de scies d’amputation, tire-fonds, trépans, triploïdes, tire-balles, bistouris, pinces diverses, clystères, cautères, uroscopes ou palettes à saignée des XVIe et XVIIe siècles, de véritables monuments de l’histoire médicale, comme les ouvrages d’Ambroise Paré dont le savoir reconnu a été largement diffusé dès l’époque en Europe, ou l’inestimable journal autographe de Jean Héroard, médecin de Louis XIII, prêté par la Bibliothèque nationale de France.
Au-delà de leur intérêt historique, certaines pièces témoignent d’une indéniable qualité artistique telles les saisissantes gravures du traité d'anatomie d'André Vésale (1543) par Johannes van Calcar, élève du Titien ou les dessins du peintre Francesco Salviati illustrant le manuscrit grec du recueil de chirurgie de Vidius offert en 1542 à François Ier, pour la bibliothèque royale.

Informations pratiques

Musée national de la Renaissance - Château d’Ecouen
Renseignements ; 01 34 38 38 50
www.musee-renaissance.fr
Ouvert tous les jours sauf le mardi de 9h30 à 12h45 et de 14h à 17h45
Visites-conférences : Pour individuels tous les samedis et dimanches à 14h15 (4,50 €) ; Pour les groupes (scolaires ou adultes) sur réservation au 01 34 38 38 52
Publication : « ARS MEDICINA - Médecine et savoir au XVIe siècle » par Sophie Daynes-Diallo, Rmn éditions - 48 pages - 7 €


michael.caucat@culture.gouv.Fr
Mardi 8 Avril 2008
Lu 478 fois


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter