Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Calder by Matter, Alexander Calder et son œuvre photographiés par Herbert Matter, Cahiers d’Art Edition et exposition du 20 février au 18 mai 2013s

Cahiers d’Art a le plaisir d’annoncer le lancement de Calder by Matter, livre édité en collaboration avec la Fondation Calder. Calder by Matter est la première publication depuis le relancement de la revue Cahiers d’Art en octobre 2012.


Sans titre (maquette), 1939, et Spiny (maquette), 1939 Photo: Herbert Matter © 2012 Calder Foundation, New York
Sans titre (maquette), 1939, et Spiny (maquette), 1939 Photo: Herbert Matter © 2012 Calder Foundation, New York
Ami proche de Calder, le célèbre photographe et graphiste Herbert Matter a eu le privilège de saisir les sculptures de Calder à différents stades de leur réalisation et de photographier l’artiste au travail dans ses studios ainsi que chez lui à Roxbury, dans le Connecticut. Avec plus de 300 photographies présentant l’artiste et sa famille, dont de nombreux clichés sont inédits, Calder by Matter offre une nouvelle perspective sur la vie, l’oeuvre et le travail du sculpteur. Disponible en édition standard et en édition collector (limitée en 250 exemplaires), Calder by Matter, contient des essais de Jed Perl, critique renommé et spécialiste de Calder, Alexander S. C. Rower, directeur de la Fondation Calder et petit-fils de Calder (éditeur de l’ouvrage) ainsi que de John T. Hill, élève et collègue de Calder (responsable de la conception graphique).

A l’occasion du lancement du livre, Cahiers d’Art présente une exposition de plus de trente oeuvres de Calder dont des mobiles, stabiles, bronzes, objets pour la maison et nombreuses gouaches ainsi que des photographies de Herbert Matter.

Alexandre Calder (1898 – 1976) est l’un des sculpteurs les plus connus de notre époque. Malgré l’éducation classique qu’il a reçue de ses parents artistes, il a toujours affiché une grande liberté de création et n’a jamais cessé d’innover. Calder a réussi à faire changer le cours de l’histoire de l’art moderne avec ses sculptures en fil de fer « dessinées » en trois dimensions dans l’espace. Il est également connu pour l’invention du mobile, assemblage de formes abstraites, suspendues et animées par les mouvements de l'air. Il a également réalisé des sculptures monumentales en acier, appelées stabiles. Conçus pour être montrées en extérieur, ces « colosses » ornent aujourd’hui les places publiques du monde entier.

Il serait impossible d’aborder l’oeuvre de cet artiste américain sans mentionner son pays d’adoption qui l’a tant influencé, la France. Calder arrive à Paris l’été 1926. Ses performances appelées Cirque Calder et son invention de la sculpture en fil de fer lui ont valu la reconnaissance rapide de ses pairs de l’avant-garde parisienne. Accompagné de sa femme Louisa, Calder repart aux États-Unis en 1933 mais deux décennies plus tard retourne en France pour s’y installer. En 1962, il fera construire un atelier à Saché (Centre-Val de Loire). C’est sans doute le premier séjour parisien de Calder qui a jeté les bases de sa carrière internationale. La culture française qui a largement influencé l’art et la vie privée de l’artiste continue d’ailleurs à se manifester dans les traditions de la famille Calder et dans les nombreuses actions de la Fondation Calder.

Herbert Matter (1907 – 1984) est l’un des maîtres du design les plus reconnus et les plus influents de la période moderne. D’origine suisse, Matter étudie la photographie à la fin des années 1920 et au début des années 1930 à l'Académie Moderne de Paris sous la tutelle de Fernand Léger et d’Admedée Ozenfant. Inspiré par Man Ray, László Moholy-Nagy et autres modernistes, il apprend à maîtriser les techniques expérimentales du photogramme, du collage et du photomontage. À partir de 1929, il travaille avec le célèbre affichiste Cassandre et l'architecte Le Corbusier et est embauché par l'éditeur et imprimeur Deberney & Peignot. À son retour en Suisse, il conçoit de nombreuses affiches pour l'Office national du tourisme qui ont accru sa popularité. Émigré aux États-Unis en 1936, il engage une collaboration avec le fabricant de mobilier Knoll, enseigne la photographie et le design graphique à l'université de Yale et est nominé consultant en design au musée Solomon R. Guggenheim de New York. En parallèle, Matter commence à photographier Alexandre Calder. Son travail est le plus grand témoignage photographique de la vie et de l’oeuvre de cet artiste jamais produit.

Fruit d’une étroite collaboration entre Cahiers d’Art et la Fondation Calder, Calder by Matter reste fidèle aux valeurs et aux pratiques associées à l’héritage de Christian Zervos qui entretenait des relations directes avec les artistes les plus reconnus du XXe siècle tout en respectant les plus hauts standards en matière de qualité de production.

Racheté par le collectionneur suédois Staffan Ahrenberg en 2011, Cahiers d’art est à la fois une revue, une maison d’édition et une galerie fondés en 1926 par Christian Zervos au 14 rue du Dragon, en plein coeur de Saint-Germain-des-Prés. Les publications des Cahiers d’art s’inscrivent parmi les plus remarquables du XXe siècle. Nombre d’entre elles sont devenues des ouvrages rares et recherchés par les bibliophiles et les collectionneurs d’art du monde entier.

Sous la direction éditoriale de Christian Zervos, les éditions des Cahiers d’art ont publié 97 numéros de la légendaire revue entre 1926 et 1960 et plus d’une cinquantaine de livres, parmi lesquels des monographies sur Matisse, Braque, Le Greco, Man Ray, des ouvrages sur l’art africain et mésopotamien, ou encore des recueils de poèmes de Paul Eluard et André Breton. La publication la plus célèbre des Cahiers d’art est le catalogue en 33 volumes qui répertorie plus de 16 000 peintures et dessins de Picasso. Il est aujourd’hui communément appelé le Zervos et demeure la publication de référence sur l’artiste.

Pratique

Calder by Matter - édition standard
Sous la direction d’Alexander S.C. Rower
Textes de Jed Perl et John Hill
300 pages, environ 300 illustrations
30,5 x 30,5 cm
En version anglaise
75 Euros

Calder by Matter
- Édition collector
250 exemplaires numérotés
Présentée dans une boîte en aluminium faite main et signée par Alexander Matter, fils du photographe, et Alexander S.C. Rower, petit fils de l’artiste, l’édition collector comprend un exemplaire spécial relié en tissue noir du livre ainsi qu’un portfolio de six photographies argentiques numérotées de Herbert Matter.
2, 350 Euros
* offre spéciale 1,950 Euros (valable jusqu’au 19 Mai 2013)

Disponible à partir du 19 février 2013 sur le site internet www.cahiersdart.fr et à la librairie Cahiers d’art

Cahiers d’Art
14, rue du Dragon
75006 Paris

Cahiers d’Art Editions
15, rue du Dragon
75006 Paris
T. +33 1 45 48 76 73
info@cahiersdart.fr
www.cahiersdart.fr


Pierre Aimar
Jeudi 14 Février 2013
Lu 542 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...



Venise ? Ici ou ailleurs ?

Venise ? Ici ou ailleurs ?


Ardèche. La tour à eau de Gilles Clément

Ardèche. La tour à eau de Gilles Clément