Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Cadavre Exquis : Sophie Dejode et Bertrand Lacombe dans l’espace de La GAD (Marseille) du 14 janvier au 28 février 2012

« Le cadavre – exquis – boira – le vin – nouveau » (Duhamel, Prévert, Tanguy, 1925) est la première phrase qui résultat et fixa l’appellation de ce fameux jeu de mot surréaliste qui « consiste à faire composer une phrase, ou un dessin, par plusieurs personnes sans qu’aucune d’elles puissent tenir compte de la collaboration ou des collaborations précédentes. » (Dictionnaire abrégé du surréalisme)


“Cadavre exquis : Michelle, le rat aveugle rejoindra son Roi borgne”

Cadavre Exquis : Sophie Dejode et Bertrand Lacombe dans l’espace de La GAD (Marseille) du 14 janvier au 28 février 2012
Techniques utilisées : Aluminium, Acier, Résine, Lampadaire.

Michelle est la première sculpture hybride issue de ce jeu de composition en « relais » appliqué au volume et dont nous avons quelque peu aménagé les règles : Le jeu de construction se fait à tour de rôle en partant du ou des apports précédents, il est possible de tenir compte de la ou des contributions précédentes, mais impossible de les modifier, les éléments mobilisés doivent, le plus possible, être récupérés de sculptures, d’installations, d’éléments de fiction préexistants. Le jeu fonctionne en plusieurs épisodes, c’est à dire que la sculpture de l’épisode précédent est appelée à être démembrée et recomposée dans un ensemble différent.

Ainsi, Michelle est il ce rat aveugle dont le corps est formé d’un chaudron en forme de rat tronqué et d’une marmite qui en 2009 formaient le cœur des liturgies processuelle du repas lors de l’installation/performance « Off the Wall, le rendez vous des errants », réalisé pour « Le spectacle du quotidien », XXe Biennale de Lyon. Sa main, est le prototype d’un projet de cabane perchée. Elle se retrouve également accroché au mât central du galion « Holey Glory » (2011). La lanterne qu’elle tient éclairait une sculpture rotative destinée à imprimer des linogravures à même le sol : « Bandits Cosmiques » (2008). Lors du second épisode de ce jeu de cadavre exquis, le chaudron redressé en position verticale (une copie), la lanterne ainsi que des éléments nouveaux seront réintégrés à la rotative pour former une nouvelle sculpture.

english

« The corpse – exquisite-will drink-the new-wine » (Duhamel, Prévert, Tanguy, 1925) is the first sentence who resulted and fixed the appellation of this famous surrealistic word game who “consists in making several persons compose a phrase, or a drawing, without letting them take in consideration the previous collaboration(s).” (Abridged Dictionnary of Surrealism)

Michelle is the first hybrid sculpture from this composition game “in relays”, applied to the volume and which we slightly changed rules: the construction game is made in rotation from the previous input or inputs; it is possible to take consideration of it or them, but impossible to modify them. Used elements have to be, as far as possible, recuperated pre-existing from sculptures, installations, elements of fiction. The game works in several parts, which means that the sculpture of the previous part is about to be dismembered and recomposed in a different set.

So, Michelle is this blind rat whose the body is made of a cauldron truncated rat shaped and of a pot which, in 2009, composed the height of processionals liturgies during the dinner of the installation/performing “Off the Wall, the stray meeting” realized for “the spectacle of the everyday”, XXe Biennial of Lyon. Her hand is the prototype of a project of a perched hut. She is also hooked to the central mast of the “Holey Glory” (2011) galleon. The lantern she is holding was lightening a rotating sculpture intended to print linocuts directly on the floor: “Cosmic gangsters” (2008). During the second part of this Exquisite corpse game, the cauldron is standing, in a vertical position (a copy), the lantern and the new elements will be integrated to the rotary in order to form a new sculpture.

La GAD - Galerie Arnaud Deschin
34 rue Espérandieu
FR-13001 MARSEILLE

vernissage samedi 14 janvier 2012 de 18 à 22 heures
exposition du samedi 14 janvier au Samedi 18 février 2012
entrée libre du vendredi au samedi de 15 à 19 heures.
Varnishing on Sunday 14th of January 2012 from 18 to 22
Exhibition from Saturday 14th of January to Saturday 18th of February 2012
Free entrance from Friday to Saturday from 15 to 19

Visites des expositions :
entrée libre du vendredi au samedi de 14 à 19 heures ou sur rendez-vous : + 33 (0)6 75 67 20 96
renseignements | inquiries:
si vous souhaitez être informé de nos activités ou si vous souhaitez des informations concernant nos artistes ou les expositions, merci d’envoyer un email à l’adrtesse ci-dessous.
/ if you would like to be added to the mailing list, or if you would like information regarding the artists or the exhibitions please write us an email
info@lagad.eu
www.lagad.eu


La GAD - galerie arnaud deschin
Samedi 24 Décembre 2011
Lu 497 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter