Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Bruno Moinard, Architecte promeneur. Textes Serge Gleize, préface de Raymond Depardon, éditions de La Martinière

À travers une sélection d’aquarelles vibrantes et pittoresques, de croquis d’architectes précis et rigoureux, de photographies de ses réalisations, Bruno Moinard architecte-designer-scénographe, dévoile son jardin secret né de grands traits de couleurs enlevés, et nous invite à l’accompagner au gré de ses nombreux voyages.


Bruno Moinard, Architecte promeneur. Textes Serge Gleize, préface de Raymond Depardon, éditions de La Martinière
Architecte, designer et scénographe, Bruno Moinard s’impose par ses réalisations fortes et dépouillées, son mobilier épuré, ses mises en scène spectaculaires qui s’effacent toujours devant l’objet exposé.
Diplômé de l’Ecole nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d’art, il débute sa carrière en 1979 avec des collaborations prestigieuses, dont Ecart International (agence d’Andrée Putman) qu’il quittera en 1995 pour fonder sa propre agence, 4BI. Depuis, il enchaine des projets ambitieux, et signe des aménagements de musées (Tenniseum de Roland Garros, musée Rodin, musée des Arts décoratifs) d’espaces publics (salle de vente de Christie’s à New York, chais de Château Latour à Pauillac, siège social d’Hermès à Paris) de boutiques (Cartier, espace luxe des Galeries Lafayette et librairie de l’Opéra Garnier à Paris) et de nombreux intérieurs privés.
A l’échelle internationale, Bruno Moinard poursuit le développement des boutiques Cartier aux quatre coins du monde (Shangai, Singapour, Osaka, Las Vegas ou encore New Deldhi...), du concept international de la marque Parker et Waterman et des joailleries turques Gilan, ou des banques suisses Julius Baer ; ainsi que l’aménagement d’un grand complexe religieux à Nazareth ou encore la conception d’un show-room de mobilier sous licence à Hangzhou, Chine… Beaucoup d’autres projets sont en cours.
Bruno Moinard est également un globe-trotter qui pose sur le monde et son époque un regard d’artiste. Depuis toujours, le dessin et la peinture font partie intégrante de son univers et sont devenus la page et la plume avec lesquelles il écrit un journal très personnel. D’un continent à l’autre, il ne se déplace donc jamais sans son cartable rempli d’aquarelles, de gouaches et d’encre de Chine. Fin observateur, il ne cesse de croquer les ambiances, paysages et personnes rencontrées. Il met ainsi à plat ses visions et ses émotions, élabore les grandes lignes d’un projet tout en glissant ses thèmes de prédilection, la lumière, l’amour des lignes sans fioriture, le sens du détail et de l’invisibilité, la défense des métiers d’art…
À travers une sélection d’aquarelles vibrantes et pittoresques, de croquis d’architectes précis et rigoureux, de photographies de ses réalisations, l’architecte, et artiste, dévoile ainsi son jardin secret né de grands traits de couleurs enlevés, et nous invite à l’accompagner au gré de ses nombreuses promenades.


pierre aimar
Mercredi 1 Septembre 2010
Lu 1262 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27





Inscription à la newsletter