Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Bienvenue chez Liszt en Provence, Château Saint-Estève, Uchaux (Vaucluse), du 24 juillet au 25 septembre 2016

Si la façade du château Saint-Estève se marbre de reflets colorés d’orange et de mauve, c’est pour mieux mettre en évidence le visage mince et la signature de Franz Liszt qu’elle porte en fronton depuis des années.


Bienvenue chez Liszt en Provence, Château Saint-Estève, Uchaux (Vaucluse), du 24 juillet au 25 septembre 2016
Pour affirmer l’incontestable présence de sa musique en ces lieux. Tout comme la silhouette du piano, un Fazioli, posé en avant-scène.

Six concerts pour cette saison 2016 et qui s’échelonnent jusqu’à la date tardive du 25 septembre, pour faire durer le plaisir de ces moments rares où les musiciens viennent jusqu’au fond des parcs et près des bois apporter la qualité de leur musique. Et avec elle, tant de plaisir à l’écouter…
Chez Liszt en Provence on n’écoute pas que Liszt mais chaque soirée invite une œuvre au moins de ce compositeur, si spécial, si romantique et si passionné, si religieux aussi et si voyageur, grand angoissé et d’interprétation souvent très difficile.
En concert d’ouverture le 24 juillet, Béatrice Berrut ; jeune pianiste suisse formée entre autre auprès de Brigitte Engerer ; ses concerts lui ont fait rencontrer les plus grands festivals. Lauréate suisse du concours Eurovision des jeunes musiciens 2012, elle émeut la presse suisse par sa fougue et sa sonorité à couper le souffle qui traduit la pure beauté de la musique.
Le 24 juillet, à Uchaux, elle livre aux amateurs de grands plaisirs musicaux, Schubert, et bien sûr Liszt, des balades et Après une lecture de Dante.

Ingolf Wunder, autre pianiste, autrichien celui-ci, commence d’abord le violon à 4 ans avant d’être séduit par le son du piano alors qu’il a 14 ans ; à l’heure actuelle on compare son jeu à celui de Rubinstein et il interprète le 7 août, la sonate Waldstein de Beethoven et de Liszt, la Gsardas macabre.

La soirée du 14 août fait la fête en deux temps, grâce à deux musiciens séparés par un cocktail convivial sous les grands arbres : Arseny Tarasevich-Nikolaev, pianiste russe pour Schumann, Tchaïkowski et Scriabine, alors que les grandes études de Paganini auront pour interprète Marina Yakhlakova, russe elle aussi.
Encore deux soirées en août avec Simon Ghraichy, formé à Paris et Helsinki, musicien cosmopolite né de père libanais et de mère mexicaine et amoureux de la scène. Après Beethoven et Gottschalk, il nous livre les Réminiscences de Don Juan mêlant Mozart et Liszt.
Ultime soirée en duo violon piano, Laurent Korcia et Rebecca Chaillot. Le violon de Laurent Korcia, un Stradivarius de 1719, prêté par LVMH, apporte la touche un peu magique du véritable instrument ancien et les interprètes accomplissent le reste de la magie avec des œuvres de Schumann, Clara Schumann, Brahms et bien sûr, Franz Liszt dans la Romance oubliée. Joli titre pour une dernière œuvre de la saison…
Jacqueline Aimar

Programme

Dimanche 24 Juillet - 21h30
Béatrice Berrut, piano
Schubert : Sonate en sol majeur D894
Liszt : Ballade n°1 en ré bémol majeur S170 Ballade n°2 en si mineur S171
Après une lecture du Dante, Fantasia quasi Sonata (Années de Pèlerinage, Deuxième Année : Italie) S161/7

Par son dernier professeur, le pianiste irlandais John O’Conor, Béatrice Berrut se trouve dans la filiation directe de Wilhelm Kempff…
« Une sensibilité à fleur de peau, un sens unique du phrasé et un toucher à faire pleurer les pierres... » (Tutti Magazine)
« Avec la légèreté d’une chaine de perles et la tendresse d’une harpe, elle enrobe et improvise autour du thème central, et l’auditoire... se voit transporté dans un autre monde… »
Der Westen, 1.2.2016
« Une subtile et poignante interprétation où se chevauchent la force vitale et le raffinement …une frappe précise et dynamique … »
Arts et Lettres, Bruxelles, 10.10.2015

Dimanche 7 Août - 21h30
Ingolf Wunder, piano
Beethoven : Sonate n°21 en do majeur « Waldstein » op.53
Chopin : Rondo a la Mazur op.5 ; Boléro op.19
Liszt : Sonate en si mineur S178 ; Csárdás macabre S224

Après 10 ans d’étude du violon, ayant atteint un niveau de compétence élevé, Ingolf Wunder se tourne vers le piano à 14 ans, sur le conseil d’un grand pédagogue. Quelques mois plus tard, il obtient ses premières distinctions à divers concours pour la jeunesse et, en 2001 le Prix Liszt au 36e Concours International Franz Liszt de Budapest et le Prix de la Ville de Budapest.
C’est au XVIe Concours Chopin de Varsovie (2010) qu’il acquiert une renommée mondiale : 2e Prix, Prix du public et Prix du meilleur concerto ainsi que de la meilleure Polonaise-Fantaisie.
Ingolf Wunder est sous contrat exclusif chez Deutsche Grammophon


Dimanche 14 Août - 19h30
Arseny Tarasevich-Nikolaev, piano
Schumann : Papillons op.2
Chopin : Sonate n°2 en si b mineur, op.35
Tchaïkovski : Berceuse ; Scène Dansante op.72
Scriabine : Etude op.42 n°5 ; « Vers la flamme » op.72

1er Prix au Concours International Scriabine (2012)
2e Prix et Prix spécial pour l’interprétation de la musique russe au célèbre Concours de Cleveland 2013
2e Prix au Concours Grieg (Bergen, 2014)


Cocktail dînatoire

Marina Yakhlakova, piano
Liszt : Grandes Etudes de Paganini S141 ; Sonate en si mineur S178

1er Prix au Concours Franz Liszt de Weimar et Bayreuth (2011)
«Phenoménalement douée »
Denis Matsuev
« Il y a en elle quelque chose de très mystérieux, une grande profondeur d’âme… » Louis Lortie

Dimanche 21 Août - 21h
Yury Martynov, piano
Beethoven : Sonate n°24 op.78 en fa # majeur « A Thérèse » ; Sonate n°31 op.110 en la b majeur
Liszt : Années de Pèlerinage : Troisième Année S163

Musicien d’envergure exceptionnelle, Yury Martynov réunit la quintessence de l’école russe de piano et de l’école occidentale des instruments à clavier. 1er Prix aux concours internationaux Maria Canals de Barcelone, Ennio Porrino de Cagliari et W.A. Mozart de Salzbourg.
« an authentic musical experience, and a real pianistic tour de force » The Guardian
« Il y a dans cette lecture autant de mystère que d'ardeur spirituelle… Quel orchestre ! Pardon : quel pianiste ! » Classica, février 2016

Dimanche 28 Août - 21h
Simon Ghraichy, piano
Beethoven : Sonate n°14 op.27 n°2 en do # mineur dite « Clair de lune »
Beethoven/Liszt : Allegretto de la Symphonie n°7 S464
Gottschalk : « Morte ! » op.60 « Souvenir de Porto Rico »
Liszt : Sarabande et chaconne de l’opéra de Haendel : Almira S181 Weinen, Klagen, Sorgen, Zagen – Prélude d’après J.S. Bach S179
Mozart / Liszt : Réminiscences de Don Juan S418

Né à Beyrouth de père libanais et de mère mexicaine, formé à Paris (Michel Béroff) et à Helsinki (Tuija Hakkila), ce musicien cosmopolite d’une grande singularité, amoureux de la scène, avoue que son obsession a toujours été l’harmonie et la couleur. Il a l’art de composer des programmes inhabituels, qui ne manquent pas de surprendre...

Dimanche 25 Septembre - 19h
Laurent Korcia, violon, Rebecca Chaillot, piano
Schumann : Sonate n°1 en la mineur op.105
Clara Schumann : Trois romances op.22
Liszt : Romance oubliée S132
Brahms : Sonate n°1 en sol majeur op.78

Chevalier des Arts et Lettres, Lauréat des Victoires de la musique, du Prix George Enesco de la Sacem et du Grand Prix de l’Académie du disque Charles Cros, Laurent Korcia est considéré comme l’un des meilleurs violonistes de sa génération. Il joue le violon Zahn de Stradivarius (1719) prêté par le groupe LVMH.
« Rebecca Chaillot est une pianiste dotée d’une grande intelligence musicale. A travers son jeu subtil et clair, on perçoit l’amour et le respect qu’elle porte à la musique. » Martha Argerich
« … un être musical vibrant au diapason des musiciens qu’elle illumine par son charisme. Son jeu est subtil... Elle inspire par l’élan qu’elle donne autour d’elle. Dans son jeu, elle scrute le beau». Emile Naoumoff

Pratique

Réservation en ligne sur le site de Liszt en Provence

Liszt en Provence
Château Saint Estève - BP 1
84100 Uchaux
Tél. : 04 90 40 60 94
lisztenprovence@free.fr
Tous les concerts seront suivis d’un cocktail amical avec l’artiste.
Les concerts de Juillet /Août auront lieu sur la grande terrasse.



Pierre Aimar
Dimanche 5 Juin 2016
Lu 201 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 78





Inscription à la newsletter