Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Bénédicte Devillers, peintre et Jurga, sculpteur, Galerie Art-Culture-France, Caen, du 2 au 29 mai 2013

Gaies, rêveuses ou piquantes, les peintures de Bénédicte Devillers raniment-elles l'essentiel souvent oublié de l'art : surprendre et conquérir. Les personnages de Jurga fascinent par leur vitalité, la justesse incroyable de leurs attitudes, de leurs expressions


Bénédicte Devillers, peintre et Jurga, sculpteur, Galerie Art-Culture-France, Caen, du 2 au 29 mai 2013
Bénédicte Devillers – peintre www.benedicte-devillers.com
Quel infini plaisir à voyager du regard parmi les peintures créées par Bénédicte DEVILLERS. Créées est bien le terme exact concernant cette artiste havraise qui se moque sans état d'âme d'un naïvisme trop appliqué pour prendre le savoureux essor d'onirisme et de surréalisme, aux charmes acidulés par une imagination débordante mais aussi bienfaisante pour la réussite incontestable et la singularité des œuvres.
Etonnants et fascinants, tous ces personnages nus ou vêtus, parfois mi-bête mi-homme, animent, dans un decorum remarquablement bâti, de multiples et audacieuses anecdotes où, sans problème, d'un pinceau fort assuré et d'une judicieuse palette de couleurs pures, l'artiste prend le spectateur à témoin de ses drôles de fantasmes et d'obsessions jouissives, aux multiples détails pleins d'humour et d'une incontestable et revigorante impertinence.
Ainsi, gaies, rêveuses ou piquantes, les peintures de Bénédicte Devillers raniment-elles l'essentiel souvent oublié de l'art : surprendre et conquérir.
André Ruellan, critique d'art

Jurga – sculpteur www.jurga.org
Tous les personnages de Jurga fascinent par leur vitalité, la justesse incroyable de leurs attitudes, de leurs expressions et de la superbe sensation d'humour, de charme et de simplicité... que des échos manifestes de la réussite d'une sculpture on ne peut plus figurative et néanmoins parfaitement de notre temps.
Comment ne pas succomber au charme fascinant de ses terres-cuites dont la surface rugueuse déploie pourtant une telle humanité! Comment ne pas se laisser captiver par cette saga de personnages statufiés avec autant de puissance évocatrice, gorgée de simplicité, de tendresse, de gaité ou de peine.
Les expressions, les gestes, les attitudes reflètent de la part de Jurga, une profonde connaissance des êtres de toutes conditions, de tous âges, un révélateur imprégné de talent et qui ragaillardit cette discipline immortelle qu'est la sculpture. André Ruellan, critique d'art


Pierre Aimar
Lundi 8 Avril 2013
Lu 533 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter