Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Béjart Ballet Lausanne danse Syncope et Dionysos ( suite ), Salle Zinga Zanga à Béziers, les 8 et 9 février 2011

Depuis vingt trois ans, le Béjart Ballet Lausanne diffuse dans le monde entier les chorégraphies de Maurice Béjart. Trente neuf danseurs de 15 nationalités différentes, rompus comme personne au style du maître.


Béjart Ballet Lausanne danse Syncope et Dionysos ( suite ), Salle Zinga Zanga à Béziers, les 8 et 9 février 2011
Piazza Son Marco a Venise, Jardins Boboli a Florence, Amphithéâtre Herod Aticus a Athenes, Grand Palais a Paris, Plaza de Zocalo a Mexico, Bassin de Neptune au Château de Versailles, autant de lieux mythiques qui ont accueilli le Béjart Ballet Lausanne.
Les chorégraphies de Maurice Béjart donnent au spectateur les clés d'une histoire : des visions, des émotions, des dynamiques. A chacun ensuite de construire a sa guise le puzzle d'un récit littéraire, historique ou philosophique.
Le Béjart Ballet Lausanne s'attache a rattacher les problématiques soulevées dans les récits mythologiques aux thèmes d'actualité du XXIème siècle.

Syncope
( Création sur les textes de Catherine Clément )
La syncope pivote de la clinique a la danse, bascule vers le poétique, s'achève enfin dans la musique. Car dans chacun de ces domaines, la syncope est affectée d'une définition. A l'origine, il y a du choc, du retranchement : on y perd, mais nul dit ce qu'on y gagne.
Chorégraphie : Gil Roman
Création musique : Citypercussion
Création costumes : Henri Dasila
Création lumières : Dominique Roman
Première a Lausanne, Théâtre de Beaulieu, décembre 2010

Dionysos ( suite )
Dans une taverne grecque de nos jours, un Grec raconte le mythe de Dionysos, sa naissance miraculeuse et ses danses endiablées qui, de la Grèce, rejoignent le Moyen Orient sur la Route des Indes.
Et le rêve devient réalité et la danse dionysiaque s'empare de l'espace.
Un mythe actuel, moderne par sa violence et ce souffle de liberté qui l'anime. Eternel parce-que l'homme a besoin de cette ivresse dionysiaque pour retrouver le contact avec la grande Nature et ses forces vivantes et cachées, détruites ou occultées par la pseudo-civilisation des lumières, cartésienne, scientiste et pragmatique.
Chorégraphie : Maurice Béjart
Musique : Manos Hadjidakis
Tableaux : Yokoo Tadanori
Costumes : Gianni Versace
Ballet du XXe siècle, City Center Theater New York, décembre 1985
Repris par le BBL au festival de Lille en novembre 1989

Mardi 08 et mercredi 09 février 2011 - 20h00
Salle Zinga Zanga - Béziers
Traverse de Colombiers / Montfloures


pierre aimar
Mercredi 8 Décembre 2010
Lu 2342 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 24










Inscription à la newsletter