Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Avignon Off. Visniec, Siméon, Etty Hillesum, Gilles Costaz, Dennis Kelly, Witold Gombrowicz, Philippe Car & Valérie Bournet. Du 8 au 31 Juillet 2013. Tous les jours à 16h30

Huit auteurs pour sept pièces : Visniec, Siméon, Etty Hillesum, Gilles Costaz, Dennis Kelly, Witold Gombrowicz, Philippe Car & Valérie Bournet


Le mot «progrès» dans la bouche de ma mère sonnait terriblement faux (création)
de Matéi Visniec, mise en scène Henri Dalem
Avec Emilie Bouruet-Aubertot, Paméla Ravassard, Laurent Labruyère, Garlan Le Martelot, Sébastien Libessart
Théâtre des Lucioles / 13h30 - (1h30)
Compagnie Paradoxe(s) - Réservations : 04 90 14 05 51 - Tarifs : 16€ - 11€ - 8€ (6-28 juillet)
Un homme et une femme rentrent chez eux une fois la guerre finie ; leur pays a maintenant un autre nom, d’autres frontières. Ils trouvent leur maison brûlée…
C’est l’histoire d’une famille qui tente de se reconstituer, quelque part sur le territoire de l’ancienne Yougoslavie ravagée par les guerres des années 1990, par-delà l’exil et la mort.


Les eaux lourdes (création) de Christian Siméon, mise en scène Thierry Falvisaner
Avec Arnaud Aldigé, Julie Harnois, Elizabeth Mazev, Christophe Vandevelde
Théâtre des Halles / 14h - (1h20) - relâche le 17
Compagnie Théâtre Charbon - Réservations : 04 32 76 24 51 - Tarifs : 22€ - 15€ (6-28 juillet)
Il existe des amours qui, lorsqu’elles ne sont pas partagées, sèment autour d’elles crimes et désolations. Ces passions pathologiques et mortifères sont par essence indestructibles.
Les eaux lourdes est une pièce à quatre personnages qui aborde librement le mythe Médéen en le transposant quelques années après la deuxième guerre mondiale, et qui tente de répondre à cette question : Que se passe t’il après que Médée se soit vengée de Jason ?


Lettres de Westerbork d’Etty Hillesum, mise en scène Martine Amsili
Avec Emmanuelle Galabru & Martine Amsili
Présence Pasteur / 14h25 - (1h30)
Compagnie Nuits d’auteurs - Réservations : 04 32 74 18 54 - Tarifs : 15€ - 10€ (8-31 juillet)
Etty Hillesum, assistante sociale dans le camp de transit de Westerbork (Hollande), choisit d'accompagner jusqu'au bout son peuple. Témoin d'un pan de l'histoire juive, elle nous livre sa "Chronique de Westerbork". Au coeur de la Shoah, Etty Hillesum que rien n'épargne voue pourtant un amour indéfectible à la vie et renferme en elle une foi jamais démentie en Dieu. Soixante-dix ans après, cette voix jaillissant du passé, continue encore de nous parler.

L’île de Vénus (création) de Gilles Costaz, mise en scène Thierry Harcourt
Avec Julie Debazac & Nicolas Vaude
Théâtre du Chêne Noir / 16h30 - (1h20) - relâche le 11
Compagnie Alarica - Réservations : 04 90 86 74 87 - Tarifs : 22€ - 15€ (6-27 juillet)
Un savant naufragé s’ennuie sur une île déserte. D’un bateau à la dérive surgit une femme belle comme Vénus. Entre eux, c’est la guerre, et non l’amour. Dans la lignée des comédies du malentendu, une variation rocambolesque sur l’art d’aimer et de ne pas aimer.

Orphelins de Dennis Kelly, mise en scène Arnaud Anckaert
Avec Fabrice Gaillard, François Godart, Valérie Marinese
Présence Pasteur / 17h45 - (1h30) - relâche le 23
Compagnie Théâtre du Prisme - Réservations : 04 32 74 18 54 - Tarifs : 12€ - 5€ (8-30 juillet)
Un huis clos qui traite de questions morales fortes :
Les liens familiaux ont-ils la priorité sur la responsabilité civique ?
Jusqu'où sommes-nous concernés par la question de l'autre ?
C'est un 'thriller psychologique' qui met en scène avec suspense des liens affectifs profonds, ceux du couple et de la famille. La famille, c'est ici un frère et une soeur, deux orphelins confrontés à un désir de revanche face à une société brutale.


Yvonne, Princesse de Bourgogne de Witold Gombrowicz, mise en scène Anne Barbot
Avec Aurélie Babled, Cédric Colas, Daniel Collados, Benoît Dallongeville,
Alexandre Delawarde, Audrey Lamarque, David Lejard-Ruffet, Fanny Santer, Benoît Seguin, Marie-Céline Tuvache
Théâtre des Lucioles / 19h15 - (1h30) - relâche le 18
La Compagnie Narcisse - Réservations : 04 90 14 05 51 - Tarifs : 19€ - 13€ (6-28 juillet)
Quand ils rencontrent l’apathique et repoussante Yvonne, les amis du Prince Philippe pensent se distraire à bon compte de leur désoeuvrement. Mais, face à tant d’imperfections, le Prince ressent autant de fascination que de dégout ; ce sentiment mêlé le pique dans sa dignité: il décide de surmonter sa répulsion et annonce ses fiançailles avec la jeune fille.
Le Roi et la Reine, par crainte du scandale, ne peuvent que s’incliner devant cette absurdité.


Villeneuve en scène
Sur le chemin d’Antigone de Philippe Car & Valérie Bournet d’après le mythe d’Antigone,
Mise en scène Philippe Car
Avec Valérie Bournet, Lucie Botiveau, Marie Favereau
Villeneuve-lez-Avignon sous chapiteau / 21h15 - (1h20) - relâche le 13
Agence de voyages imaginaires - Réservations : 04 32 75 15 95 - Tarifs : 17€ - 14€ - 12€ - 8€ (4-24 juillet)
Nous sommes à Thèbes. Créon, l'oncle d'Antigone, prend le pouvoir et décide du sort des deux défunts frères d'Antigone. Etéocle sera enseveli selon les rites tandis que le cadavre de Polynice sera abandonné sans sépulture. Antigone, courageuse et obstinée, déterminée à aller jusqu'au bout, s'opposera à Créon le tyran et fera tout pour ensevelir son frère conformément aux rites.


Pierre Aimar
Dimanche 7 Juillet 2013
Lu 254 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 82










Inscription à la newsletter