Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Avignon Off. « On purge bébé », libre adaptation de Julius Amédée Laou de la pièce de théâtre "On Purge Bébé " de Georges Feydeau. Théâtre de la Carreterie, jous les jours pairs à 11

Monsieur Follavoine, un fabricant de porcelaine, a invité à déjeuner, dans son coquet appartement, un client de marque : monsieur Chouilloux, Président de la Commission qui doit statuer sur l'acquisition par l'Armée française de pots de chambre destinés aux hommes de troupe.


© DR
© DR

Ayant mis au point un système de pots présumés incassables, Follavoine espère emporter le marché.
Pour mettre toutes les chances de son côté, il a invité également madame Chouilloux et son amant, un certain monsieur Truchet. L'infortune conjugale de Chouilloux est en effet de notoriété publique, et il eût été malséant de ne pas inviter le trio au grand complet.

Mais un événement fâcheux va contrarier ses plans. Sa femme, Julie, encore en bigoudis et en robe de chambre, vient le trouver dans son bureau pour se plaindre des caprices de leur fils Hervé, dit Toto, ce dernier, qui est constipé et capricieux, refuse obstinément d'avaler le purgatif qu'on lui destine. Monsieur Chouilloux arrive sur ces entrefaites et s'efforce de jouer les conciliateurs, lui-même ayant été soigné naguère pour «constipation relâchée».

Tout va se liguer contre Follavoine, il subit tout d’abord, un gros échec de crédibilité avec ses expériences ratées sur ses pots de chambre, pourtant prévues pour impressionner Chouilloux. Ensuite sa femme, Julie Follavoine, excédée par l'attitude peu coopérative de Chouilloux, va publiquement l’humilier. Et enfin l'arrivée intempestive de madame Chouilloux et de son amant Truchet mettra la confusion à son comble.
Et Toto n'a toujours pas pris sa purgation ...

Note d’intention de mise-en-scène.

Notre choix pour monter la comédie « On Purge Bébé » de Georges Feydeau a été de la monter en farce loufoque, déjantée, burlesque Nous jouons sur les situations fantasmagoriques créés par l’auteur, avec l’inventivité, la folie, l’imaginaire fantasque et libéré des situations décrites par Feydeau.
Feydeau nous projette avec ses pièces dans des univers abracadabrantesques, dans des mondes ubuesques, fantasmagoriques et réalistes à la fois. Il nous a semblé que la forme la plus appropriée, celle qui pouvait le mieux correspondre à l’univers burlesque des situations décrites par Feydeau était la farce. Et c’est donc sous le mode farcesque que nous avons appréhendé notre « On Purge Bébé », pour le plus grand bonheur des comédiens.
Nous avons fait le choix de laisser respirer les situations. Pour « On Purge Bébé », notre choix de jeu s’est porté sur la farce, celle proche de la Commedia dell'Arte pour que s’exprime pleinement la folie des situations créées par Feydeau.
Julius-Amédée Laou
Metteur-en-Scène

Les comédiens de « On Purge Bébé » :
Laure Bassaget-Laou
Hedwige Batailly
Jules Tricard
Adrien Vanypre
Max-Etienne Etingue
Didier Benard
Ruben Chehadi-Fonderflick

Pratique

Théâtre de la Carreterie,
101-103 rue de la Carreterie
84000 Avignon



Julius-Amédée Laou
Dimanche 9 Juillet 2017
Lu 118 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 82










Inscription à la newsletter