Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Avignon Off : C’est au cinquième ! d’Anne Vantal, par la Cie C’est-pas-du-jeu au Théâtre du Monte-Charge

Comment séduire la fille d’une star de cinéma quand on est un jeune comédien sans relations ?


C’est au cinquième ! Une comédie d’Anne Vantal

Avignon Off : C’est au cinquième ! d’Anne Vantal, par la Cie C’est-pas-du-jeu au Théâtre du Monte-Charge
L’histoire
Comment séduire la fille d’une star de cinéma quand on est un jeune comédien sans relations ?
Pour Antoine, comédien débutant, le succès est enfin à portée de main : il attend cet après-midi même la visite de Sandra Verdeau, la fille d’un réalisateur adulé et génial.
Hélas ! Tandis que l’ambitieux se prépare fébrilement à la rencontre qui doit changer sa vie, les contretemps s’accumulent et les visites intempestives se succèdent à un rythme infernal : le colocataire revenu de week-end à l’improviste, le voisin envahissant, l’ex petite amie de retour de voyage n’en finissent pas de perturber la mise en scène imaginée par Antoine. Quand Sandra sonne à l’interphone, rien ne se passe comme prévu…

Le spectacle
Comédie atemporelle, C’est au cinquième ! pourrait s’inscrire dans la lignée des vaudevilles de naguère. Ce serait ignorer la touche de modernité empruntée aux années 1960, qui rappelle l’univers des films de Jacques Demy. Les situations sont burlesques, mais ce qui compte, c’est l’esprit de la pièce : des personnages inspirés du théâtre de marionnettes, des intermèdes venus de la comédie musicale et surtout un ton d’une belle légèreté, qui permet d’aborder les questions sérieuses – l’amitié, la séduction, l’intérêt ou l’ambition – avec un décalage maîtrisé

L’auteur
Anne Vantal a été journaliste avant de se lancer, en 2003, dans l’univers du roman pour enfants. Son deuxième titre, Chère Théo (Actes Sud Junior, 2004), lui a valu le Prix Sorcières. Elle a publié à ce jour une douzaine de fictions pour enfants et adolescents, dont la plupart ont paru aux Éditions Actes Sud Junior. Elle signe avec C’est au cinquième ! son premier texte pour le théâtre.

Le mot des metteurs en scène
Anaïs Tellenne :
« Pour cette comédie sans vulgarité, je voulais une ambiance à la Jacques Demy : du technicolor et des meubles qu’on dirait sortis d’une maison de poupée. Je désirais m’éloigner du quotidien, le poétiser… Sortir des clichés du boulevard avec ses claquements de portes. Nous avons creusé la personnalité de chaque personnage jusqu’à son paroxysme. Jusqu' où sommes-nous prêts à aller par ambition ? Qu’est-on capable de faire pour réussir ? Telles sont les questions posées par cette pièce. »
Sophie Accard :
« Pour C’est au cinquième ! », j’ai voulu accentuer l’aspect décalé de la mise en scène initiale, en apportant davantage de drôlerie, voire de loufoquerie. J’ai fait appel à une chorégraphe pour rendre chaque geste plus précis encore. J’ai enfin tenu compte de la personnalité de chaque comédien afin de donner plus de poids aux personnages de la pièce : ce sont toujours des marionnettes, mais pas des robots, et ils éprouvent de vrais sentiments. »

Avignon Off : C’est au 5e ! par la Cie C’est-pas-du-jeu au Théâtre du Monte-Charge
Heure du spectacle : 13 h 45
Réservation 04 90 85 62 48


Pierre Aimar
Mardi 28 Juin 2011
Lu 703 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 82





Inscription à la newsletter