Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Avec près de 4 millions de visiteurs dans ses sites payants, record historique de fréquentation au Muséum national d’Histoire naturelle en 2014

Le Muséum national d’Histoire naturelle a atteint une fréquentation historique, en hausse de 75% par rapport à 2013, un bilan très prometteur à quelques mois de l’ouverture du Musée de l’Homme le 17 octobre 2015.


Les récentes réouvertures, en avril du Parc Zoologique de Paris et en décembre de la Galerie de Minéralogie et de Géologie avec l’exposition « Trésors de la Terre », le succès des 20 ans de la Grande Galerie de l’Évolution, consolident ainsi la place du Muséum comme institution scientifique et culturelle de référence.

Avec 3 618 936 billets vendus en 2014, le Muséum annonce une fréquentation supérieure à ses objectifs. La réouverture du Parc Zoologique de Paris est un succès avec plus de 1,5 million de visiteurs en 8 mois, soit 15% de plus que les prévisions, confirmant l’attrait du concept de « voyage au cœur de la biodiversité ».

La célébration des 20 ans de la Grande Galerie de l’Évolution en septembre dernier a permis une hausse de 25 % de la fréquentation annuelle de son exposition permanente [1] : les visiteurs ont ainsi pu découvrir des spécimens restaurés magnifiquement mis en valeur par un nouveau dispositif sonore et lumineux immersif très apprécié des visiteurs. Près de 800 000 visiteurs ont pu voir ou revoir la fameuse « caravane des animaux » de la savane africaine ou encore l’émouvante salle des espèces menacées et disparues…

Ouverte le 19 décembre 2014, la nouvelle exposition « Trésors de la Terre » a, quant à elle, déjà accueilli 7400 visiteurs (pendant les deux premières semaines d’exploitation, du 19 au 31 décembre). Cette exposition, présentant dans un espace de 250 m2 une sélection des plus belles pièces de la collection du Muséum, a permis au public de redécouvrir une Galerie de Minéralogie et de Géologie fermée depuis de nombreuses années.

Enfin, l’engouement du public pour les sites traditionnels du Jardin des Plantes ne faiblit pas : la Ménagerie, zoo historique, avec près de 650 000 visiteurs, fréquentation très supérieure aux objectifs (+26%) au regard de l’ouverture du parc zoologique, montrant l’attachement des parisiens à ce site et le succès de la célébration de ces 220 ans ; la Galerie de Paléontologie et d’Anatomie comparée (+11 % par rapport à 2013, soit plus de 300 000 personnes) ou encore dans les Grandes Serres (+10 %, soit près de 200 000 visiteurs).

Thomas Grenon, directeur général du Muséum, s’en réjouit : « Ce record historique de fréquentation traduit l’excellence du travail des équipes, la qualité de notre offre et de notre programmation et l’adéquation de notre message qui vise à faire comprendre les enjeux naturalistes au plus grand nombre. Dans cette période troublée, et à la veille de la COP 21 et de la réouverture du Musée de l’Homme, ces chiffres témoignent de l’importance qu’accordent nos concitoyens au rôle du Muséum dans la compréhension du monde qui les entoure. Ils constituent un encouragement très fort à poursuivre notre œuvre de promotion d’une culture de la nature et d’un nouvel humanisme ».

i[[1] En comparaison avec la fréquentation 2013]i


Pierre Aimar
Samedi 24 Janvier 2015
Lu 44 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter