Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Artdanthe, 41 compagnies | 45 spectacles | 17 créations | 11 résidences, à Vanves, du 21 janvier au 26 mars 2011

ARTDANTHE, du 21 janvier 26 mars 2011 avec 41 compagnies, 45 spectacles, 17 créations et 11 résidences. Des artistes venant d'allemagne, brésil, espagne, france, japon, québec, pays-bas, portugal et usa


Un projet collectif au service des artistes

Si l'âge de 13 ans évoque l'adolescence pour ce qu'elle comporte d'enthousiasme, d'avidité et d'énergie, c'est pour un festival le début de la force de l'âge. La programmation en est foisonnante, la ligne artistique claire et revendiquée. Pour cette 13è édition, Artdanthé poursuit son exploration de la jeune danse et renforce son accompagnement aux artistes en développement grâce à une politique ambitieuse de résidence. Cette année, il fait également une place importante à une génération de chorégraphes dont certaines pièces ont particulièrement marqué le paysage chorégraphique (Jérôme Bel, Alain Buffard, Gisèle Vienne, François Raffinot, Toméo Vergès, Christophe Haleb…).
Sensible au monde qui l'entoure, la programmation 2011 présente un grand nombre de pièces qui revendiquent une parole politique, une implication sociale et un réel engagement, avec violence, humour et beauté telles que celles de Lia Rodrigues, Jeanne Candel, Damien Mongin et Lise Maussion, Senza Tempo, Olivier Dubois, Jonathan Capdevielle ou encore Herman Diephuis.
Mené par une équipe qui se place toujours dans l'intérêt de l'artiste et non de sa propre reconnaissance, Artdanthé se veut résolument un espace de création, de liberté et de questionnement, sans a priori ni censure, ouvert au monde et à ses expérimentations.
José Alfarroba,directeur du festival

Olivier DUBOIS - Isabelle CATALAN - Arnaud TROALIC Compagnie AKTÉ - Alain BUFFARD - Christophe HALEB - Christian et François BEN AÏM - Luca Giacomo SCHULTE ALLEMAGNE - HELGE LETONJA ALLEMAGNE - Clément LAYES FRANCE-ALLEMAGNE - Jeanne CANDEL COLLECTIF LA VIE BRÈVE - Lia RODRIGUEZ BRÉSIL - Auréline ROY - Senza TEMPO ESPAGNE - Julien JEANNE - Edmond RUSSO ET Shlomi TUIZER - Mylène BENOIT et Olivier NORMAND - Kaori ITO FRANCE-JAPON - Lise MAUSSION et Damien MONGIN THÉÂTRE DU PÔLE NORD - Toméo VERGÈS - Marianne BAILLOT et Antonio Pedro LOPES - Jérôme BEL - Gaël SESBOUÉ - Mickaël PHELIPPEAU - Lucie BERELOWITSCH et Pierre NINEY - François RAFFINOT - Juha MARSALO - Martin BÉLANGER QUÉBEC - José NAVAS QUÉBEC - Danièle DESNOYERS QUÉBEC - Herman DIEPHUIS - UNITED C PAYS-BAS - Eric ARNAL BURTSCHY - Emmanuel EGGERMONT - Gisèle VIENNE - Kimberly BARTOSIK USA - Vincent THOMASSET - Jonathan CAPDEVIELLE - Viviana MOIN - FANADEEP

Programme de janvier et février

Soirée d'ouverture
Vendredi 21 janvier

20h - Théâtre
Olivier Dubois Révolution
Pièce pour 12 danseuses, 2009, 2h15
Conception, réalisation Olivier Dubois Interprétation Marie-Laure Caradec, Marianne Descamps, Pascale Franco, Sophie Gérard, Karine Girard, Carole Gomes, Isabelle Kürzi, Vanessa Leprince, Clémentine Maubon, Aurélie Mouilhade, Stéphanie Pons, Sandra Savin
Olivier Dubois présente 12 danseuses lancées dans une endurante rotation chorégraphique. Cette marche incessante, irrévocable, met le corps en action comme simple rouage au servi ce de l'œuvre, une mécanique créatrice où ces femmes apparaissent telle une masse ouvrière d'art. Ces femmes silencieuses et solidaires s'engagent dans la création comme dernier lieu de résistance, de dialogue et d'insurrection. Révolution est une prise de parole car seul un effort et l'engagement total et réféchi permet au trésor que recèle l'idée d'humanité de jaillir.

Lundi 24 et mardi 25 janvier
21h - Théâtre

Borges vs Goya de Rodrigo Garcia
2007, 65mn, théâtre
Mise en scène Arnaud Troalic Interprétation Julien Flament, Arnaud Troalic
Goya était sourd et Borges aveugle… Un peintre et un écrivain identifés qui peignent et racontent le monde qui les entoure. "Le mieux dans la perte d'un sens, c'est que ça en enfamme un autre à coup sûr..." Ayant tous deux d'autres sens en émoi, ils restent tout de même isolés du fait même de leur infrmité. Sur un même plateau : deux hommes, deux parcours, deux monologues, deux textes, deux langues, deux questions : "Où je suis allé ?","Pour y faire quoi ?".
Les deux pièces ne sont pas jouées successive ment mais présentées simultanément, ou plutôt alternativement grâce à un "tuilage" de leurs textes ou à un système de "collisions" visuelles ou sonores. Ceci pour échapper à toute lecture réaliste ou biographique qui tendrait à réduire Borges à un prélude à Goya.

mardi 25 janvier
19h30 - Panopée Isabelle Catalan Cie Azar

Dirty trio, 2011, 60 mn (création)
Chorégraphie, interprétation Isabelle Catalan Interprétation Elodie Sicard, Lotus Eddé Musique Sébastien Noiré Scénographie Gaëlle Usandivaras
Le roman de Georges Bataille Le Bleu du ciel est à l'origine de DIRTY. Dorothea (Dirty), Xénie, Lazare et Henri forment sa constellation de personnages. DIRTY ne suit pas le récit, ne dit pas le texte mais chute dans le vertige du roman et y perd pied. Chacun s'y abandonne, tour à tour épris et objets les uns des autres. Dans cette déperdition, un étrange cabaret s'ouvre comme une brèche. Attraction et confit, extase et gros plan. DIRTY est entre les formes.
21h - Théâtre
Arnaud Troalic
Cie Akté
Borges vs Goya de Rodrigo Garcia
2007, 65mn, théâtre

Jeudi 27 janvier, 2 prog.
19h30 - Panopée

Fanny de Chaillé
Association Display
Voyage d'hiver
solo, 2011, 20mn, lecture-performance Interprétation Fanny de Chaillé
La retranscription d'un texte de Perec avec des synonymes en en respectant le sens est lue à haute voix pendant que le texte original déf le, tel un générique, sur un écran, et ceci d'une façon précise, en simultané. Le sens du texte s'en trouve alors perturbé ou enrichi.
Alain Buffard Zie PI:ES
Les Inconsolés trio, 2005, 61mn
Conception Alain Buffard
Fabrication et interprétation Alain Buffard,
Matthieu Doze, Christophe Ives
Les Inconsolés dit le temps d'après un événe ment, des instants ineffaçables qui pour toujours
perdurent et tentent un aller-retour de l'intime entre l'endroit violent d'un premier trouble et l'imagerie récurrente de sa reconstitution.

Samedi 29 janvier
19h30 - Panopée

Christian et François Ben Aïm
Compagnie CFB 451
Louves solo, 2010, 15mn
Chorégr. et interprétation Christian Ben Aïm
Solo de Christian Ben Aïm crée à partir de l'uni vers fantastique et ludique des contes. Entre innocence et cruauté, Louves donne la tonalité de la création 2011 L'ogresse des archives et son chien, pièce réunissant 10 danseurs, cir-cassiens et musiciens.
Christophe Haleb La Zouze
Liquide pour 5 interprètes, 2010, 1h20
Chorégraphie Christophe Haleb Musique originale Alexandre Maillard Interprétation, création Séverine Bauvais, Christophe Le Blay, Katia Médici, Maxime Mestre, Arnaud Saury.
Liquide explore la complexité des fuides hu mains avec un doux mélange de lymphatique et de sanguin, de raison et de déraison, de solide et d'informe, d'enchantement et d'enfer, de léger et de précaire. Et soudain, l'amour devient respirable.

Mercredi 2 février
Dans le cadre de JAMAI(S) VU !

réalisé dans le cadre du projet KoresponDance Europe, soutenu par le programme Culture de l'Union européenne.
19h30 - Panopée
Helge Letonja [Allemagne]
Je suis tombé sur toi
duo, 2011 (création)
Chorégraphie Helge Letonja Interprétation Sergey Zhukow, Konan Dayot
H. Letonja questionne l'image du jeune homme dans notre société. A la recherche d'un position nement entre l'attente et la quête de sa propre identité, les danseurs sondent leurs limites.
21h - Théâtre
Luca Giacomo Schulte [All.]
Rosenzeit solo, 2009, 60mn
Chorégraphie, conception L. Giacomo Schulte Interprétation Ornella Balestra
Rosenzeit retrace le chemin entre la violence et la douceur des émotions à travers un voca bulaire de la danse classique, de l'avant-garde et des arts visuels interprété par une danseuse exceptionnelle de Maurice Béjart.

Vendredi 4 février
19h30 - Panopée

Clément Layes [France-AIL]
je Public in Private
Allégé solo, 2009,45mn (reprise)
Conception et interprétation
Clément Layes
Assistance dramaturgique
Jasna Layes Vinovrski
Allégé interroge les contraintes, les cadres, les limitations dues à l'existence sociale, et à notre tendance conformiste. Allégoriquement, elle enquête sur les possibilités laissées à une forme d'action qui ne serait pas déterminée du dehors, mais qui trouverait sa cause dans son essence même. Représentation scolaire : jeudi 3 février à 14h30

21h - Théâtre
Collectif La Vie Brève

Jeanne Candel
Robert Plankett
2010, 1h25, théâtre [reprise]

Samedi 5 février
21h - Théâtre

Collectif La Vie Brève
Jeanne Candel
Robert Plankett
2010, 1h25, théâtre [reprise]
Conception, mise en scène Jeanne Candel
Dramaturgie Samuel Vittoz
Scénographie Lisa Navarro
De et par M. Dompnier, L. Dray, S. Le Picard,
L. Mathis, H. Monsaingeon, J. Navis-Bardin,
J. Peters, J. Sicre, M. Vittecoq et des invités.
Robert Plankett est un créateur mort. Sur le plateau, tout peut arriver : ses amis, une con-férence, ses amours absurdes, sa mala dresse, Dostoïevski, sa famille, son ordinateur, sa col-lection de lampes, ses pensées, sa cruauté. Billie Holliday et Aliocha Karamazov boivent un café.
Robert Plankett est composé d'histoires vraies, de mensonges, de papier kraft, de la petite messe solennelle de Rossini, d'un poulet, d'un chagrin d'amour, d'un cerveau, d'une machine à crêpes, de trous pour différents points de vue (liste non exhaustive).

Lundi 7 février
20h30 - Panopée

Lia Rodrigues [Brésil]
Ce dont nous sommes faits
Pièce pour 11 interprètes, 80mn
Conception, direction chorég. Lia Rodrigues Création chorégraphique M. Levi, M.Torres, M. Sampaio, A. Lima
Dansé et créé en étroite collaboration avec
A. Lima, A. Amaral, A. Paula Kamozaki, L. Nunes, C. Rego, C. Campos, T. Galliac, V. Cordeiro, P. Maia, C. Neto, L. Laranjeira
Cette pièce met en scène des questions de citoyenneté, d'histoire, de mémoire ; elle parle de ce que signife actuellement faire de l'art dans un pays comme le Brésil et montre à quel point nous sommes contaminés par le diktat d'une certaine conception de la beauté et de l'art contemporain.
Elle soulève des interrogations sur la manière dont l'art peut servir à penser le monde et comment son mode de pensée peut aider le monde : des questions esthétiques, au sujet de formes inusitées produites par le corps ainsi que sur l'utilisation de l'espace scénique.

Mardi 8 février
19h30 - Panopée

Auréline Roy
Contraintes et pressions
solo, 2011, 30mn (création) Chorégraphie, interprétation Auréline Roy
Ce spectacle vise à explorer les limites du corps contraint à partir du rapprochement entre la discipline du ballet et celle de la réalité militaire. Harnachée par des cordages, prise dans un flet, la danseuse se laisse manipuler, maltraiter par l'invisible, l'objet fétiche étant le chausson de danse.
Lia Rodrigues [Brésil]
Pororoca
Pièce pour 11 interprètes, 60mn ( < même distribution 7 février )
Pororoca (de "poroc-poroc" : rugissement dans la langue des indigènes brésiliens Tupi) : illus tration sonore de la confrontation des eaux du feuve avec celles de l'océan. Pororoca provoque la rencontre des courants contraires et génère des vagues, des invasions, des mélanges.

Vendredi 11 février
19h30 - Panopée Julien Jeanne (création)

Un effeurement
Une danse excentrique, quatuor, 2011, 50mn
Conception, interprétation Julien Jeanne
Un effeurement aborde la question : "comment mettre en mouvement le corps à partir d'une relation simple, faire d'un objet - le ballon -une surface de projection mentale et un support métaphorique ?" S'invente alors un paysage modulé, laissant circuler des ambiances.
21h - Théâtre
Senza Tempo [Espagne]
A+, Cosas que nunca te conté
Pièce pour 5 interprètes, 2008, 60 mn
Texte, mise en scène Inés Boza
Création, interprétation S. Anglada, V. Calvitti,
I. Boza/Iva Horvat, C. Mallol, N.Nebot
Cinq personnages sans racine, autistes les uns des autres, sont en transit dans un no man's land. C'est aussi un voyage intérieur plein d'énergie, d'espoir, au cœur de l'humain, à l'image de la société urbaine.

Mardi 15 février
HORS SAISON, le rendez-vous danse d'Arcadi

19h30 - Panopée
Mylène Benoit & Olivier Normand
Ici
Pièce pour 4 interprètes, 2010, 70 mn
Chorégr. & mise en scène 0. Normand, M. Benoît Interpr. M. Bajolet, D. Robert, N. Santés, B. Setien
Cette pièce, mêlant art chorégraphique et ins tallation, articule trois éléments de réfexion en un nœud problématique : le corps / l'image du corps / l'identité. ICI s'appuie sur un principe d'accumulation et de déformation.
21h - Théâtre
Edmond Russo & Shlomi Tuizer
Lings
Pièce pour 5 interprètes, 2011, 55 mn
Conception & chorégraphie E. Russo, S. Tuizer
Interprétation R. Bertet, E. Cornillot,
A. Di Bianco, A. Guitton, E. Russo, S. Tuizer
Les chorégraphes prolongent leur questionne ment sur l'écriture du mouvement : quels dé placements sensoriels peuvent advenir quand on interroge l'espace entre les surfaces des corps, l'espace qui nous réunit, nous repousse ?

Jeudi 17 février
19h30 - Panopée

Théâtre du Pôle Nord
Sandrine 2009, 90 mn, théâtre [reprise] ( voir 18 février >)
21h30 - Théâtre
Kaori Ito [France-Japon]
Island of no memories
Pièce pour 4 interprètes, 2011, 60mn
Chorégraphie, mise en scène Kaori Ito Interprétation Kaori Ito, Kota Yamazaki, Thomas Bentin, Mirka Prokešová
Isidora est une île qui ressemble dans son apparence à notre monde. Ici, le quotidien est différent car la mémoire n'est pas une faculté qui existe chez ses habitants. Tout le monde ignore comment il s'appelle, quelle est sa maison, sa famille, tout le monde possède la même chose, les mêmes repères; l'insouciance y est le principal trait de caractère. Dans cette pièce, Kaori Ito s'est inspirée des moyens em ployés par l'être humain pour tenter de lâcher prise face à ses obligations de tous les jours.

Vendredi 18 février
19h30 - Panopée

Théâtre du Pôle Nord
Lise Maussion & Damien Mongin
Sandrine
2009, 90 mn, théâtre (reprise)
Ecriture, mise en scène, interprétation
Lise Maussion et Damien Mongin
SANDRINE MÈNE UNE VIE NORMALE : Elle fait du 6h / 13h30 (ou du 13h30/21h - ça dépend) dans l'usine de tri U-Pack, à séparer le verre des "corps étrangers". Elle appelle sa mère 5 fois par jour - cette mère qui vit loin et ne passe jamais. À ses heures libres, Sandrine reste assise dans sa cuisine - le décor : du lino, un tabouret, une table en formica et un bidet. Et parfois elle va à la Carapate, danser. Seulement… Les glaces fondent quelque part dans la Baltique, et au-delà. Sandrine entend la mer, qui approche. Elle sent l'eau qui traverse subrepticement, par en dessous… Le monde bascule et l'ordre des choses, lentement, se désagrège. Une baleine chante au dessus de Sandrine. Un calamar géant gît sur le tapis d'usine. Un ours caché non loin, cherche désespérément de la nourriture…

Programme de mars

Mardi 1er mars
19h30 - Panopée

Marianne Baillot & Antonio Pedro Lopes
Measure it in inches
Duo, 2011, 40mn (création)
Conception, interprétation
M. Baillot, A. P. Lopes, R. Natalio
Nous recyclons le sentiment d'être econnais sants. Nous mesurons ce sentiment en pieds, en centimètres, en degrés Fahrenheit, nous le dansons, nous le secouons, nous le jouons.
21h - Théâtre
Toméo Vergès Cie Man Drake
Meurtres d'intérieur
Pièce pour 4 interprètes, 2010, 66mn
Direction artistique Toméo Vergès Interprétation Sandrine Buring, Sandrine Maisonneuve, Antje Schur, Toméo Vergès
Elles sont trois femmes qui s'exposent, le regard franc, pas du genre à baisser les yeux. Mutines, sauvages, insupportables... elles firtent avec les zones brumeuses de l'inconscient.

Jeudi 3 mars
19h30 - Panopée

Gaël Sesboüé Cie Lola Gatt
Le Champ trio, 2011, 40 mn (création)
Chorégraphie Gaël Sesboüé / Interprétation Anne Lenglet, Maël Iger, Aurélien Richard
"Champ : espace social métaphorique, relation nel et concurrentiel où s'exerce une force, c'est-à-dire une modalité spécifque d'accumu lation et de circulation de pouvoir(s), distribuant et discriminant un ensemble de positions qui contribuent à leur tour à instituer et à modifer ce champ".
21h - Théâtre
Jérôme Bel
Cédric Andrieux solo, 2009, 75mn
Concept Jérôme Bel / De et par Cédric Andrieux
Cédric Andrieux est un solo pour le danseur éponyme qui pose un regard rétrospectif sur sa carrière : son apprentissage de danseur con temporain à Brest, puis au Conservatoire National Supérieur de Paris, d'interprète de Cunningham à New York et au sein du Ballet de l'Opéra de Lyon.

Samedi 5 mars
19h30 - Panopée

Julien Gosselin
Collectif Si vous pouviez lécher mon cœur
Gênes 01 de Faustino Paravidino
2010, 80mn, théâtre
Mise en scène Julien Gosselin Interprétation G. Bachelé, A. Ferron, N. Gantier, A. Lecroc, V. Quesnel, T. Raffer
Relatant les événements du G8 se tenant à Gênes en 2001, la pièce retrace la violence des échanges entre altermondialistes et policiers.
21h - Théâtre
Mickaël Phelippeau
bi-p association (en résidence)
bi-portrait Yves C.
Duo pour 13 interprètes, 2009, 60mn
Pièce de Mickaël Phelippeau
Interprétation Yves Calvez, Mickaël Phelippeau
et le groupe de danseurs d'Avel Dro
Yves C. est le chorégraphe d'une formation de danse bretonne. Ancré dans la tradition, le spectacle dénote une volonté de modernisation.

Mardi 8 mars
19h30 - Panopée

François Raffinot
Leçonsdeténèbre
Pièce pour 4 interprètes, 2010, 60mn
Chorégraphie François Raffnot Interprétation Lionel Bègue, Tayed Benamara, Emilie Harache, Ode Rousset
Ces quatre Leçonsdeténèbre sont autant de sé quences sur la chute de la lumière mais aussi chute des bruits et des corps. La dramaturgie explore la machinerie théâtrale qui permet aux actions scéniques d'échapper à nos sens.
21h - Théâtre
Juha Marsalo
deuxM (création)
pièce pour 4 interprètes, 2011, 60mn
Conception, chorégraphie Juha Marsalo Interprétation Juha Marsalo, Caroline Savi, Riccardo Meneghini, Simon Bellouar
deuxM s'inscrit dans un projet de recherche et de création nommé Open Danse. Il se traduit par une danse libre, sans code, sans autre for me que celle des corps qui s'infltrent dans les espaces libres, libérant ainsi le mouvement.

Vendredi 11 mars FOCUS QUÉBEC
19h30 - Panopée

José Navas Cie Flak [Québec]
Miniatures solo, 2008, 60mn
Chorégraphie, interprétation José Navas
Ce solo est un journal intime sous forme de mosaïque impressionniste. Après sept ans de création consacrés à des pièces de groupe, José Navas renoue avec la passion du solo et se révèle dans toutes les nuances et les subtilités d'un danseur mature. Exposant la fragilité du soliste qui met son âme à nu, il invite le public à une rencontre intime avec l'artiste et avec l'homme dans un dévoilement inédit de son histoire personnelle et de ses amours en sept courts solos sur des musiques choisies. Un des spectacles les plus romantiques du répertoire de Compagnie Flak. Touchant et vivifant.
"Miniatures est faite de paysages gestuels surgis du fond de ma mémoire. Souvenirs furtifs d'histoires d'amour ou de désir charnel." José Navas

Samedi 12 mars FOCUS QUÉBEC
19h30 - Panopée

Martin Bélanger [Québec]
Spoken word/body duo, 2002, 65mn
Chorégraphie, interprétation Martin Bélanger
Ce spectacle est un "document poétisé" traitant du rapport corps-conscience et des futurs pos sibles du corps, où le corps du narrateur sert d'appui visuel. C'est un hommage au spoken word, cet acte de raconter des histoires et sa vie.
21h - Théâtre
José Navas Cie Flak [Québec]
S pièce pour 8 interprètes, 2008, 60mn
Chorégraphie José Navas I Interprétation L. R. Derry, S. Fregeau, A. Jolicœur, D. Scott Baum, L. Semeschuk, E. Tremblay, M. Washington, F. Richard
Danser le silence, habiter les longues respira tions de la musique d'Erik Satie et l'espace, le vivre comme une page blanche où le mouve ment s'inscrit avec la précision et l'énergie du calligraphe.

Lundi 14 mars FOCUS QUÉBEC
19h30 - Panopée

Martin Bélanger [Québec]
A-maze solo, 2010, 50mn (création) Chorégraphie, interprétation M. Bélanger
D'un jeu de mot anglais sur "a maze : labyrinthe" et "(to) amaze : étonner", le projet s'inspire du motif mythique du labyrinthe, symbolisant entre autre le parcours de vie et le cheminement initiatique.
21h - Théâtre
Danièle Desnoyers
Le Carré des Lombes [Québec]
Là où je vis
Pièce pour 5 interprètes, 2008, 60mn
Dir. artistique & chorégr. Danièle Desnoyers Interprétation C. Furey, A. Lake, P.-M. Ouellette, F. Tavernini, C. Viau
Là où je vis dévoile la troublante mécanique d'une orchestration méticuleuse des corps. L'œuvre traduit l'agitation qui habite les 5 inter prètes, l'urgence et le désir qui les poussent à se mouvoir dans un espace qui se transforme.

Jeudi 17 mars
19h30 - Panopée

United C [Pays-Bas]
Who Too
solo(s), 2010, 90mn
Distribution Who Too
Direction, images, concept Maarten van de Put
Who too montre le mince corps nu en contraste continuel avec le cadre dans lequel il évolue. On cherche à trouver le point central, le moment où le formidable corps perd contre l'environnement qui se fait de plus en plus imposant.

21h 30- Théâtre
Herman Diephuis
Ciao Beiia
Pièce pour 5 interprètes, 2009, 60mn
Conception, chorégraphie Herman Diephuis Créé en collaboration, interprété par J. Guibert, C. Haenni, D. Khatir, M. Le Pladec et C. Pavet
Dans Ciao bella, les interprètes incarnent jusqu'à l'extrême les stéréotypes de la féminité. Elles manipulent avec humour les clichés et cons truisent une créature parfaitement artifcielle, fabriquée au point d'en devenir monstrueuse.

Samedi 19 mars
19h30 - Panopée

David Lejard-Ruffet
Volens/Nolens
Dostoïevski-Trip Vladimir Sorokine
2011, 75mn, théâtre (création)
Mise en scène David Lejart-Ruffet Interprétation K. Abdelaziz, C. Arrouas, B. Dallongeville, F. Jousse, C. Petitat, A. Rosenfeld, P.-E. Royer, B. Seguin
Volens/nolens se penche sur cette écriture contemporaine russe brûlante avec le souci de comprendre les raisons géopolitiques qui ont poussé Sorokine à s'affrmer face à ses prédé cesseurs et à bousculer le pouvoir en place.
Lucie Berelowitsch
Kurt ILandes (avec ou sans guitare)
Solo, 2011 (création)
Interprétation Guillaume Bachelé
Commande du festival à un jeune metteur en scène. Initié par Antoine Cegarra avec Solo pour Pierre en 2010, Lucie Berelowitsch se prête au jeu avec le comédien Guillaume Bachelé (cf Gênes 01).

Lundi 21 et mardi 22 mars
19h30 - Panopée

Eric Arnal Burtschy
BUB : Bouncing Universe in a Bulk
Pièce pour 15 interprètes, 2010 (création)
Conception Eric Arnal Burtschy
Soliste Kerem Fethi Gelebek
Et E. Besnaïnou, B. Beugnet, M. Boucher,
M. Kravitz, M. Lacourt, P. Niwa, I. Plotnikova,
L. Rouvière, M. Tompkins (distribution en cours)
Un liquide noir opaque recouvre entièrement le plateau, du sol aux corps présents. Il est à la fois scénographie, habit et mouvement. Doté de sa propre inertie contrairement à l'eau qui se ride et se plisse au moindre trouble, il reste toujours calme et reprend une surface plane aussitôt après avoir été touché. L'interaction entre le groupe et l'individu est tant la résultante de leur jonction que la genèse de chacun d'entre eux : elle est en même temps la cause et l'effet qui permet de construire l'ensemble de notre humanité.

Mardi 22 mars
19h30 - Panopée

Eric Arnal Burtschy
BUB : Bouncing Universe in a Bulk
Pièce pour 15 interprètes, 2010 (création) (< cf texte du lundi 21 mars)
21h - Théâtre
Emmanuel Eggermont
T-Wall trio, 2011, 75mn (création)
Chorégraphie Emmanuel Eggermont Interprétation Oscar Lozano, Jihyé Jung, Emmanuel Eggermont
T-Wall propose une étude sur les zones de tension. Cette pièce a comme point de départ la confron tation avec une Zone singulière semblable à celle du flm "Stalker" d'Andrei Tarkovski. Ces lieux chargés de particules nocives et de spectres d'une violence imminente existent, à l'image de la zone interdite autour de Tchernobyl ou de la DMZ coréenne. Chaque objet, chaque mouvement résonnent à travers les souvenirs de l'espace scé-nique qui lui aussi a une mémoire fantomatique, jusqu'à nos propres zones d'ombre.

Jeudi 24 mars -19h30 - Théâtre - 3 programmes
Kimberly Bartosik [USA]
The Materiality of Impermanence
trio, 2010, 45mn
Conception, interprétation Kimberly Bartosik Interprétation Joanna Kotze, Marc Mann
Cette pièce étudie les traces et les résidus que les corps laissent les uns sur les autres et la manière dont ils prennent de l'espace les uns à l'intérieur des autres. Clairement cinématique, elle est composée d'une série de scènes qui rappellent spontanément la manière dont les souvenirs trouvent subitement leur chemin dans notre conscience.
Dans le cadre d'un projet FUSED (French-US Exchange in Dance program)
Vincent Thomasset
Sus à la bibliothèque !
(création)
Pièce pour 5 interprètes, 2011, 45mn
Conception Vincent Thomasset Interprétation Lorenzo De Angelis, Jules Gamain, Gilles Groppo, Grégory Guilbert, Vincent Thomasset
Cette pièce s'attaque à la notion de "savoir". Il s'agira de parler des choses sans en parler ou d'arriver à créer des formes par accident. Il y aura des gens, une planche pour monter dessus, un chœur...

Gisèle Vienne Dennis Cooper Jonathan Capdevielle
Jerk
Solo pour un marionnettiste, 2008, 55mn
D'après une nouvelle de Dennis Cooper Conception et mise en scène Gisèle Vienne Créé en collaboration et interprété par
Jonathan Capdevielle

Jerk est une reconstitution imaginaire étrange, poétique, drôle et sombre des crimes perpétrés par le serial killer américain Dean Corll, qui, avec l'aide de deux adolescents, David Brooks et Wayne Henley, a tué plus d'une vingtaine de garçons dans l'état du Texas au milieu des années 70.
Samedi 26 mars Soirée de cloture
Jérôme Bel
Shirtologie solo, 1997, 25mn
Concept J. Bel I Interprétation F. Seguette
Dans Shirtologie, pièce ludique et minima-liste, il est question de déploiement des personnes et des tee-shirts dans des com binaisons et des dispositions - structures dans le temps, images dans l'espace : ha billement et apparence, corps vêtu, toujours en langage, le plus souvent en silence -conversation fragmentée des slogans écrits sur des tee-shirts voisins.
Viviana Moin Cie Léa P. Ning
Espiral trio, 2011, 65mn (création)
Conception, interprétation
Arnaud Saury, Viviana Moin, Laure Mathis
Étrange déclinaison dans la famille O Net : cette fratrie consanguine est en proie à l'inattendu dans ce qu'elle connaît par cœur. Dans le miroir de la représentation, entre désordre et fantaisie, sublime et ridicule, public et interprètes s'abî ment en spirale puis disparaissent ensemble.

19h30 - Théâtre
Fanadeep

A.H. aptitude héréditaire
Duo, 2011, 75mn (création)
Conception, interprétation Mr X & Mr J
Quand elles ont enfn compris elles s'y sont jetées à corps perdu : je veux juste tout le temps mourir, au moins j'y arrive à chaque fois... http://vimeo.com/15529231
Jonathan Capdevielle
Adishatz / Adieu
solo, 2009, 55mn
Conception, interprétation J. Capdevielle
avec la participation d'Ecume,
ensemble choral universitaire de Montpellier
Convoquant le registre de l'autofiction, sorte de documentaire sous forme de confession qui met en évidence l'itinéraire d'un personnage entre vie réelle et vie fantasmée ou rêvée, cette pièce est écrite à partir de chansons, de conversations, qui évoquent les racines.

VanvesVorst... Montréal ?

VanvesVorst : une belle aventure artistique
Le Théâtre de Vanves a entamé depuis quatre ans un partenariat culturel avec le Theater De Nwe Vorst de Tilburg à la suite d'une rencontre avec la compagnie T.R.A.S.H. et Line Rousseau (A Propic). La rencontre entre les directeurs des 2 lieux, René Jagers et José Alfarroba, a conduit à la mise en place de ce projet pilote et atypique qui consiste en des programmations artistiques croisées et des échanges de compétences au niveau des équipes des deux lieux.
De nombreux artistes néerlandais ont été présentés dans les différentes éditions du fes tival Artdanthé : TRASH, André Gingras, Arno Schuitemaker, Ulrika Kinn Svensson & Koen de Preter, les vidéastes Leonard & Jeroen, la plasticienne Ellen Rijk. Fin 2009, proposé par le festival Artdanthé, un danseur de la compagnie Les Gens d'Uterpan a animé une masterclass à l'école de danse de Tilburg lors de la Dansweek : Guerilla Project. En février 2010, le festival Artdanthé a présenté un Focus Pays-Bas proposant des projets illustrant le dynamisme de la jeune génération de chorégraphes néerlandais soutenus par le Theater De Nwe Vorst.
En octobre dernier, l'équipe du festival s'est rendue à Tilburg pour prendre part à des rencontres professionnelles sur le thème de l'ouverture à l'international d'un lieu culturel municipal. A cette occasion, deux projets chorégraphiques soutenus par Artdanthé ont été présentés aux spectateurs néerlandais : D'après J.C. d'Herman Diephuis (duo nécessitant la participation d'amateurs qui a permis au public du Nwe Vorst, auquel s'est joint des spectateurs vanvéens, de participer à une action artistique forte) et Allégé de Clément Layes (qui sera repris le 4 février 2011 dans le cadre d'Artdanthé). Le festival Artdanthé pré sentera le 17 mars prochain le spectacle Who Too de la compagnie néerlandaise United-C.
Dans le cadre de la collaboration avec De Nwe Vorst Theater,
une rencontre-débat sera organisée en mars 2011 au Théâtre de Vanves.

Focus Québec

Artdanthé a été l'un des premiers, avec les Rencontres chorégraphiques de Seine-Saint-Denis / Anita Mathieu et le Théâtre de la Bastille (Olivier Bertrand), à présenter en France une nouvelle génération de chorégraphes québecois : Dave Saint-Pierre, Martin Bélanger, Stéphane Gladyszewsky…
Parallèlement, le festival s'est attaché à faire connaître des chorégraphes dont la réputation n'est plus à faire outre Atlantique mais qui restent encore peu connus en France, tels que Daniel Léveillé, Danièle Desnoyers, José Navas... Le focus que nous présentons lors de cette 13e édition est un avant-goût d'une carte blanche importante que nous avons confée pour 2012 à Marie-Andrée Goujon, notre relais à Montréal, véritable charnière de ces échanges menés depuis maintenant 8 ans. Nous travaillons activement, avec la Délégation du Québec et le Conseil des Arts du Québec, à renforcer les liens avec le monde chorégraphique québécois afn que notre partenariat artistique franco-néerlandais mis en place avec le Theater De Nwe Vorst de Tilburg puisse s'ouvrir au Québec pour devenir un jour VorstVanvesMontréal...


pierre aimar
Mercredi 3 Novembre 2010
Lu 2234 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 24





Inscription à la newsletter