Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Arches. Jean-François Rauzier, Palais des Arts et du Festival, Dinard, du 26 janvier au 1er avril 2013

La ville de Dinard propose du 26 janvier au 1er avril 2013, une exposition inédite du photographe Jean- François Rauzier, « Arches », épopée « archéo-moderniste». L’exposition présente une quarantaine d’oeuvres allant de la sculpture monumentale à la photographie, de la vidéo à de faux documents historiques totalement recréés.


Exode 2, 2012, Jean-François Rauzier © Jean-François Rauzier
Exode 2, 2012, Jean-François Rauzier © Jean-François Rauzier
« Arches » est une narration avec comme fil conducteur des extraits de la Genèse. Le commissaire de l’exposition, Ashok Adiceam, a conçu avec l’artiste un parcours d’images inédites fondé sur le texte de l’Arche de Noé. A la fois chronologique et thématique, l’exposition invite le spectateur à faire un voyage initiatique dans un monde réinventé, mystérieux et fascinant.

Jean-François Rauzier compile, associe, détoure et remonte les architectures, les ambiances, les hommes et les femmes dans un jeu entre fiction et réalité, transcendant le document photographique en oeuvre polysémique, à la limite du rêve surréaliste. Il s’agit de créer une rupture avec le monde extérieur.
Le visiteur est physiquement invité à passer les douanes et à entrer dans les Arches. Œuvres grand format, documents historiques, (passeports, fausse monnaie) environnement sonore… tout est pensé pour que le visiteur pénètre dans un monde où se mêlent réalité et fiction.

Cette odyssée est une réflexion sur notre perception du monde et des grands thèmes qui fondent nos sociétés : l’exode, la culture, la science, le progrès, l’oppression, la menace, l’utopie, la liberté, le salut… Initiateur de « l’Hyperphoto » qui depuis a fait école, Jean-François Rauzier continue d’Istanbul à New York, de Barcelone à Pékin son tour du monde des grandes métropoles, des patrimoines mondiaux, des cultures et des symboles, tout en explorant de nouvelles techniques, de nouvelles matières, de nouveaux supports : photo, vidéo, sculptures.
Pour accompagner cette expérience, un catalogue de 56 pages est édité. Il propose au visiteur le rappel de son voyage dans les Arches, à travers les différents chapitres de l’exposition scandés par les versets de la Genèse.

Dinard, un cadre de vie exceptionnel

« Après 20 ans d’expositions consacrés aux artistes qui ont marqué Dinard de leur empreinte, (on se souvient de l’exposition « Picasso à Dinard » en 1999), notre volonté a été de rendre hommage aux artistes contemporains.
C’est tout naturellement que la première exposition a été consacrée au dinardais, grand collectionneur et mécène François Pinault avec « Qui a peur des artistes », exposition qui a rassemblé près de 80 000 visiteurs durant l’été 2009. 10 ans après Picasso, Cattelan, Abdessemed, Murakami, Hirst et tant d’autres, ont fait une entrée remarquable et remarquée au Palais des Arts et du Festival.
C’est ainsi que, depuis ce jour, l’Art contemporain court les rues de Dinard »
. Sylvie Mallet, Maire de Dinard

Pratique

Palais des arts et du festival
2, boulevard Wilson. Dinard
Exposition ouverte du mardi au dimanche 14h – 18h30
Fermeture hebdomadaire : lundi
Ouverture exceptionnelle : lundi de Pâques
Clôture de la billetterie 30 minutes avant la fermeture du palais des arts
Groupes : possibilité de visite sur réservation préalable au 02.99.46.50.63
Tarifs :
Entrée plein tarif : 3 €
Exonération : - 18 ans, Carte Enora, Personnes sans emploi, personnes
handicapées et/ou mobilité réduite, Carte Icom, journalistes (sur présentation
de justificatifs)
Groupes: possibilité de réservation de plage horaire de visite au +33 2.99.46.50.63


Pierre Aimar
Mercredi 5 Décembre 2012
Lu 508 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter