Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Apt, Fondation Blachère : Angèle Etoundi Essaamba, « Voiles et Dévoilements ». Jusqu'au 31 Mai 2008

La fondation Jean-Paul Blachère soutient chaque année des artistes du continent africain et de la Diaspora. Cette année, c’est Angèle Etoundi Essamba qui a été choisie pour inaugurer le cycle des expositions, avec son oeuvre « Voiles et Dévoilements ».
Il y a plusieurs années, Jean-Paul Blachère, en collectionneur averti, s’était procuré quelques photographies en noir et blanc de cette artiste, tombant sous le charme de la puissance esthétique des clichés.


Angèle Etoundi Essamba lève le voile…

Angèle Etoundi Essamba
Angèle Etoundi Essamba
Née à Douala au Cameroun, en 1962, Angèle Etoundi Estampa quitte son pays natal à l’âge de dix ans pour la France. Après son baccalauréat en 1982, elle part s’installer à Amsterdam afin d’étudier la photographie à l’Ecole Professionnelle Néerlandaise « Nederlandse Fotovakschool ». Depuis sa première exposition en 1985 à la maison Descartes à Amsterdam, Angèle vit un succès international puisqu’elle a exposé entre autres en Afrique, en Europe, aux Etats-Unis, à Cuba…

Bien que bercée par différents milieux culturels qui ont influencé sa vision du monde dans son ensemble, Angèle demeure principalement inspirée par son héritage africain. L’altérité, l’identité, la dualité et la tradition sont ses sujets de prédilection, cependant la femme reste l’élément central de son travail.
Dans « Voiles et Dévoilements’ ,qui puise son inspiration de l’île de Zanzibar, elle se découvre fascinée par la couleur, qu’elle exploite pour la première fois. Cette exposition nous présente le voile, mais aussi le foulard, le drapé, le pagne, le tissage, la broderie et la teinture, tous mis en valeur avec volupté. Le voile associe ici tradition et modernité et permet aux femmes d’exprimer toute leur identité. Au delà de la valeur religieuse ou esthétique que le voile incarne, ces images prétendent surtout servir de support de réflexion sur l’exclusion et suscitent en chacun de nous une ouverture d’esprit sur le monde.
L‘objectif de cette exposition vise à représenter la femme noire en tant que symbole de dépassement des stéréotypes.

Contact presse : BMRP
Kattia Mendiguetti : k.mendiguetti@bmrp.fr
Tél : 01 43 06 10 20


Angèle Etoundi Essamba
« Voiles et dévoilements »
Exposition du mardi au dimanche de 14h à 18h30 - Entrée gratuite

Fondation Jean-Paul Blachère
384 avenue des Argiles, Z.I 84400 Apt
www.fondationblachere.org

Abonnez-vous à Sortir ici et ailleurs


k.mendiguetti@bmrp.fr
Lundi 25 Février 2008
Lu 1152 fois


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter