Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




André Suréda, peintre de l’Orient, exposition-dossier du 20 mai au 16 juillet 2017 au Musée Lambinet, Versailles

L’exposition André Suréda, peintre de l’Orient, qui se tiendra au Musée Lambinet du 20 mai au 16 juillet 2017, mettra en lumière une centaine d’œuvres (soit 200 m2 de surface d’exposition), tirées essentiellement du fonds du Musée Lambinet ainsi que des collections de la Bibliothèque municipale de Versailles.


André Suréda, Jardin aux arbres en fleurs, Marrakech
André Suréda, Jardin aux arbres en fleurs, Marrakech

Cette exposition présente l’importante collection d’œuvres réalisées par l’artiste versaillais au début du XXe siècle en Algérie et au Maroc, fonds habituellement conservé dans les réserves du Musée Lambinet et rarement visible. Elle souhaite aussi montrer des œuvres qui n’avaient pas été mises en valeur lors de la dernière exposition consacrée à l’artiste au musée Lambinet en 1983, exposition qui comprenait surtout des dessins et des estampes. Elle constitue une préfiguration de l’exposition consacrée par le Musée Lambinet à l’orientaliste Georges Gasté, à l’automne 2017.

André Suréda (1872 - 1930) : portrait d’un orientaliste du début du XXe siècle
Né à Versailles, grand voyageur tombé fou amoureux de l’Afrique du Nord à partir de 1910, André Suréda fut un artiste remarqué en son temps. Il expose chaque année lors du salon des artistes français, au salon d’automne ou au salon des Indépendants, mais aussi aux expositions coloniales de 1906 et 1922, et devient le chantre incontesté d’un orient rêvé qu’il étudie pourtant aussi à la manière d’un ethnographe.

L’art de Suréda vu sous différents angles
L’ enjeu de l’ exposition est de permettre au public de comprendre l’ œuvre de Suréda dans toute sa diversité. La première salle sera consacrée à la famille, à la formation ainsi qu’aux premiers voyages d’André Suréda. Sa technique originale et son rapport au colonialisme seront étudiés dans la deuxième salle, qui nous révèlera comment Suréda s’intègre dans le mouvement orientaliste. La troisième salle s’attachera à le suivre dans ses voyages, de l’Algérie à la Syrie. Son talent d’illustrateur sera aussi mis en lumière. Quant à la quatrième salle, elle est dédiée à la représentation de la femme, depuis l’ étude jusqu’à l’idéal de la femme rêvée, ainsi qu’au regard d’ethnologue à l’encontre des communautés religieuses, des artisans, des esclaves, des mendiants, ou encore des musiciens. Elle offre également aux visiteurs une belle série de portraits de personnalités, et l’ évocation d’une nature enchanteresse d’où émergent palais et animaux.

Pratique

Musée Lambinet
54, boulevard de la Reine 78000 Versailles
Tél. : +33 (0)1 30 97 28 75
www.culture-lambinet.versailles.fr/


Pierre Aimar
Vendredi 24 Mars 2017
Lu 301 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter