Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Acte de Lars Norén, Théâtre Municipal de Béziers, les 15 et 16 novembre 2011

Acte est une pièce sur la réclusion ; elle expose la confrontation, à huis clos, d’un homme et d’une femme. En prison, un médecin accomplit une visite médicale de routine à une condamnée.


Acte de Lars Norén © Eric Didym
Acte de Lars Norén © Eric Didym
Acte de Lars Norén, Mise en scène Daniel Berlioux, Alain Berlioux
Avec Daniel Berlioux, Catherine Matisse

Huis clos
Acte est une pièce sur la réclusion ; elle expose la confrontation, à huis clos, d’un homme et d’une femme. En prison, un médecin accomplit une visite médicale de routine à une condamnée. Et, bien que l’auteur déjoue la référence, on pense aux conditions de détention particulièrement difficiles que la société allemande avait imposé aux « terroristes » de la Fraction Armée Rouge, dans les années 70. La mise en scène ne fait rien pour rassurer le public. Derrière la situation carcérale, on perçoit l’écho d’un passé traumatisant. Ce théâtre nous déstabilise, il rend glissant le sol de la réalité. Daniel Berlioux revendique explicitement sa volonté de mettre le spectateur en crise : « L’interactivité, ici, ne consistera pas à vous faire déplacer physiquement, mais mentalement. Et pour que ce déplacement soit plaisant, il faudra, comme dans tous les “actes” jouissifs, accepter de se perdre. »
« Le public et les acteurs doivent respirer ensemble, écouter ensemble » Lars Norén

Production Théâtre de la Manufacture, Centre Dramatique National Nancy Lorraine

Mardi 15, mercredi 16 novembre 20h
Durée 1h - Tarifs de 25€80 à 12€
Renseignement - location – abonnement
Théâtres de Béziers - Allées Paul Riquet 34 500 Béziers
Tel 04.67.36.82.82 - Fax 04.67.28.41.29


Pierre Aimar
Lundi 17 Octobre 2011
Lu 528 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 81










Inscription à la newsletter