Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




9/12 au 17/01 > Chan Kai Yuen - « Kiss the world » à la galerie Deborah Zafman, Paris

Chan Kai Yuen rit à gorge déployée. Peu d’artistes ont le courage de s’éloigner à ce point d’une esthétique convenue. Chan Kai Yuen le fait depuis vingt ans. L’humour, en tant que figure stylistique centrale de ce travail, opère à tous les niveaux.


9/12 au 17/01 > Chan Kai Yuen - « Kiss the world » à la galerie Deborah Zafman, Paris
Les dernières œuvres de Chan Kai Yuen sont des conversations avec d’autres artistes anticonformistes. Des esprits indépendants qui ont initié une nouvelle causalité dans l’art.
Marcel Duchamp, Yves Klein… Baroque, parce que bizarre et bavarde, cette œuvre engendre chez le spectateur des sentiments contraires.
L’attraction côtoie la répulsion, la grossièreté rejoint la tendresse.
« L’ambiguïté du blasphème : le blasphémateur est un passionné qui veut, pour ainsi dire, aller jusqu’au fond du sacrilège afin d’être vacciné contre la malice; il insulte le crucifix comme on bat sa maîtresse, parce qu’il en est amoureux; et il a beau plastronner, il ne sera pas l’antéchrist. L’athée qui, tirant sa montre, donne à Dieu un quart d’heure pour le foudroyer, est peut peut-être un désespéré qui prie
secrètement. »
Vladimir Jankélévitch

Chan Kai Yuen - « Kiss the world »
présenté par
LA GALERIE DEBORAH ZAFMAN
9 décembre 2008 – 17 janvier 2009
Vernissage le 6 décembre 2008 de 18h à 21h
Galerie Deborah Zafman
3-5, passage des Gravilliers. 75003 Paris (au niveau du 10 rue Chapon)
M° Arts et Métiers
du mardi au samedi, de 14h à 19h
01 40 29 46 74 / galerie@deborahzafman.com


pierre aimar
Jeudi 20 Novembre 2008
Lu 482 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter