Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




7 octobre au 25 janvier, exposition Au pays du Dragon : arts sacrés du Bhoutan au Musée Guimet, Paris

Conçue par l’Académie des Arts d’Honolulu, en collaboration avec le Département de la Culture du Gouvernement royal bhoutanais et l’Autorité monastique centrale, cette exposition constitue une première en Occident et invite le public à la découverte d’œuvres jusqu’à aujourd’hui jamais présentées hors des frontière du Bhoutan. L’exposition est l’occasion pour le musée Guimet de s’associer aussi à la célébration du centenaire du règne de la dynastie Wangchuk et l’adoption par le Bhoutan en 2008, de sa première constitution.


En réunissant pour la première fois plus de cent pièces bouddhiques, toujours objets de culte, prêtées par plus d’une trentaine de temples et de monastères du royaume himalayen du Bhoutan - situé entre le Tibet et l’état indien de l’Assam - le musée Guimet offre au public une possibilité unique de découvrir les grands thèmes iconographiques du bouddhisme tantrique, religion officielle du Bhoutan, à travers l‘évocation des traditions artistiques de ce pays, leurs développements historiques ainsi que les principales figures religieuses qui jalonnèrent son histoire.

Cette forme ésotérique du bouddhisme a l’Inde pour berceau, et a été transmise dans la région himalayenne, au Tibet et au Bhoutan, au VIIIème siècle. Padmasambhava, célèbre maître originaire du Swât, région aujourd’hui au nord du Pakistan fut alors l’un des principaux artisans de cette diffusion.

Les auteurs du catalogue de l’exposition ont souhaité souligner les éléments stylistiques et iconographiques qui contribuent à distinguer les oeuvres Bhoutanaises des œuvres tibétaines, marquant de ce fait une étape importante dans le développement des études sur le sujet. Les pièces présentées se déploient du VIIIème au XIXème siècles illustrant notamment, l’âge d’or de l’art bhoutanais entre les XVIIème et XIXème siècles, riche d’une iconographie complexe et subtile. Dans le prolongement de cette découverte, certaines des pièces appartenant aux collections permanentes du musée Guimet seront mises en relation avec les œuvres présentées dans l’exposition.

L’exposition présente un ensemble rare de thangkas, peints ou brodés, de très grandes dimensions pour certains d’entre eux, mais aussi de sculptures métalliques et d’objets liturgiques. La danse qui occupe une place importante dans l’iconographie du bouddhisme tantrique, sera évoquée dans des extraits de films réalisés au Bhoutan et diffusés au sein de l’exposition. Ces danses bouddhiques rituelles, ou cham, accomplies lors de fêtes, ont été conservées dans le pays avec une pureté inégalée, et certaines sont liées à des figures largement évoquées à travers les œuvres de l’exposition, tel Padmasambhava.

Des témoignages photographiques de la fascination exercée par le Bhoutan et cette singulière spiritualité, accompagnent cette exposition :
-A proximité des galeries d’exposition, au rez-de-jardin, seront présentées des photographies en couleurs réalisées au Bhoutan par le moine Matthieu Ricard, auteur d’un récent ouvrage sur ce royaume himalayen où il a souvent séjourné.
- La Rotonde aux Laques, au dernier étage du musée, proposera un autre choix de photographies originales, en noir et blanc, réalisées à la chambre par Jean Timsit, au Bhoutan.

Cette exposition est conçue par l’Académie des Arts de Honolulu et le Département de la Culture, Ministère de l’Intérieur et des Affaires Culturelles du Gouvernement Royal du Bhoutan. La restauration des œuvres d’art et les programmes de préservation de la danse et de l’éducation, autour de l’exposition Au Pays du Dragon : Arts sacrés du Bhoutan,ont été rendus possibles grâce au soutien essentiel de la Fondation familiale Robert H. N. Ho.
L’exposition : Au Pays du Dragon : Arts sacrés du Bhoutan a également bénéficié du soutien important de La Fondation E. Rhodes & Leona B. Carpenter, du Fonds de charité Michael et Patricia O’Neill, de Susan Pillsbury, Lawrence et Joyce Stupski. L’ont également soutenue : Le Burta G. Atherton, la Fondation Freeman, les Hôtels & Resorts Halekulani, Japan Airlines, Drukair, la Dotation Nationale pour les Arts et la Fondation W.L .S. Spencer.

Informations pratiques

« AU PAYS DU DRAGON : ARTS SACRÉS DU BHOUTAN »
7 octobre 2009 au 25 janvier 2010

Accès musée Guimet :
6, place d’Iéna- 75116 Paris
Tel : 01 56 52 53 00 – www.guimet.fr
Métro : Iéna, Boissière RER C : Pont de l’Alma- Bus : 22, 30, 32, 63, 82

Horaires musée Guimet :
Ouvert tous les jours sauf le mardi, de 10 h à 18 h. Fermeture de la caisse à 17h30, des salles à 17h45. Fermé le 25 décembre et le 1er janvier; Audioguides gratuits ;

Tarifs
Plein tarif 8 €
Tarif réduit 6 €
Billet jumelé : 9,5 € tarif plein ; 7 € tarif réduit.
Collections permanentes :
Entrée musée : 6, 50 € plein tarif ; 4,50 € tarif réduit – Gratuit pour les moins de 26 ans

Président du musée Guimet : Jacques Giès
Commissaire : Nathalie Bazin, conservateur du patrimoine, section Népal-Tibet du musée des arts asiatiques Guimet.
Scénographie : Massimo Quendolo

Autour de l’exposition :
• Parcours dans les salles himalayennes de la section Népal-Tibet.
• Présentation de photographies de Matthieu Ricard, dans les espaces du rez-de-jardin, et de Jean Timsit, au 4ème étage (Rotonde aux laques).
• Dans la Rotonde aux Laques, des rituels journaliers sont exécutés par deux moines bhoutanais, à la demande des organisateurs. Nombre de places limitées à 15 personnes, deux sessions par jour sur présentation du billet jumelé ou du billet gratuit + complément exposition (10h00 et 16h00, d’une durée variable selon le calendrier, 30 min ou 1h00)
• Cycle de films « Himalaya(s) » à l’auditorium du musée Guimet du 4 novembre 2009 au 25 janvier 2010.
• Conférences : le 2 novembre 2009 « Bhoutan, terre de sérénité » par Matthieu Ricard, le 26 novembre 2009 « La peinture bhoutanaise» par Nathalie Bazin, le 14 janvier 2010 « L’architecture religieuse du Bhoutan » par Françoise Pommaret.
• Colloque « Art et religion au Bhoutan », co-organisé par le Centre de Recherche sur l’Extrême –Orient de Paris- Sorbonne (CREOPS) et le musée Guimet : le 7 octobre 2009 à l'Institut national d’histoire de l’art, le 8 octobre 2009 au musée Guimet.

Publications
Au pays du Dragon : arts sacrés du Bhoutan, catalogue de l’exposition-Editions RMN/ Musée Guimet – pages- prix : 50 € - 392 pages. Avec un DVD offert de danses rituelles (cham)


pierre aimar
Mardi 22 Septembre 2009
Lu 866 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter