Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




6 mars au 16 mai 2010, Exposition Djoti Bjalava à l'Abbaye-école de Sorèze (81)

Depuis 2008, Le Syndicat Mixte de l’Abbaye-école de Sorèze, en collaboration avec le service de la Conservation Départementale, organise des expositions d’art contemporain sur le thème de l’humain, de la figure humaine au sens large.
A la suite des expositions, « Humanités, le(s) corps du collection » en 2008, celle de Lucie Bouniol et de Jean Lafforgue en 2009, l’Abbaye-école de Sorèze reçoit des sculptures de Djoti Bjalava.
Comprise dans le parcours de visite, cette exposition est ouverte tous les jours de 14h à 17h30 au mois de mars et de10h à 12h et de 14h à 18h du 1er avril au 16 mai 2010.


Djoti Bjalava par Bella Phanchulidzé-Bjalava

Djoti Bjalava
Djoti Bjalava
Djoti Bjalava est géorgien, il est né le 22 Novembre 1944 à Martvill.,
Situés au confluent des mondes chrétiens et musulmans,la Géorgie est bordée à l'ouest par la mère noire et au nord par la majestueuse chaine du Caucase, ses paysages offrent un éventail unique de rivages méditerranéens, de zones subtropicales, de glaciers aux neiges éternelles et de plaines quasi désertiques.
L'histoire de ce pays est particulièrement imprégnée de légendes, dés 600 av J. C.les Grecs y avaient situé le mont ou Prométhée avait été enchainé par leurs Dieux,puni pour avoir volé le feu,afin de le donner aux hommes. Puis, au IV ème siècle ce furent Jason et ses argonautes qui vinrent conquérir la toison d'or sur les bords du Phase,-le Rioni actuel-pour séduire Médée, fille du roi de Colchide,Aétès. Le destin de ce pays est une suite de périls surmontés au cours des siècles. Cette expérience du danger permanent ,du sacrifice,irrigue d'un dramatisme particulier la culture géorgienne. L'âme d'un peuple combatif,jamais conquérant, se devine même dans la joie de vivre,dans l'épicurisme des oeuvres de l'artiste .
L'artiste décide de sa vocation dés l'age de 6 ans alors qu'il garde les troupeaux et sculpte des figures mythologiques à même la roche. Plus tard il fera ses études dans la section sculpture de l'académie des Beaux Arts de Tbilissi.
La création chez Djoti Bjalava est généralement déterminée par les thématiques religieuses et mythologiques . Il choisit souvent des motifs appartenant à l'histoire et a la culture géorgienne et déjà maintes fois interprétés,mais,partant des symboles et de thèmes éternels,il produit des oeuvres originales et vivantes. pour lui la tradition est un chemin et non un procédé,c'est une voie menant a l'origine du vivant,à un modèle universel d'humanité. C'est en conjuguant la voie de la tradition et l'interprétation des symboles anciens que Djoti Bjalava crée un univers plastique original,avec son langage caractéristique,son esprit épique,sa dramaturgie propre et son exceptionnel sens esthétique à travers d'étonnantes allégories picturales.
il vit en France depuis 1991, ou il complète son oeuvre grâce aux rencontres de coeur qu'il a fait sur le sol français et notamment celle avec frère Didier Beneeau qui l'invite à exposer à l'Abbaye blanche et l'Abbaye de la Lucerne,en compagnie du peintre Marcel Hasquin et du photographe Hervé Desvaux.
L'artiste a de nombreux projets en chantier,sa recherche permanente de la modernité s'appuyant sur les richesses éternelles du passé qui représentent,pour lui ,les idéaux les plus élevés de l'homme et sont l'exact reflet des aspirations de son esprit.

Renseignements 05 63 50 86 38
www.abbayeecoledesoreze.com


pierre aimar
Jeudi 4 Mars 2010
Lu 1799 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter