Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




6 août 2010, Mado "se la joue Star " au festival de la Colle-sur-Loup

Elle a décidé de passer la vitesse supérieure et sur l’insistance de son « reproducteur » entendez « producteur » Mado la Niçoise « hausse le ton » et fait son show…. Un show plus qu’improbable car Mado n’a aucune idée des difficultés qui l’attendent !


6 août 2010, Mado "se la joue Star " au festival de la Colle-sur-Loup
Truculente comme toujours, elle apparaît non pas sur scène comme on pourrait l’y attendre, mais au bas de celle-ci, habillée comme toute « bonne ménagère de plus de cinquante ans » qui revient des courses, armée de son sac à provisions.

Et nouveauté, notre Mado nous parle de sa famille qu’elle n’a pas hésité à enrôler dans son show : son mari, Albert et son fils à la technique et au réglage des « espots », spots, en français et ont la mauvaise idée de régler trop bien les « espots » et de transformer la scène en un savant dégradé de lumières … ce qui leur vaudra une salve d'invectives de la part de la Niçoise et un retentissant : « vous ne voyez pas que j’y suis pas sur scène ! »

Un show "pro", mais surtout très approximatif !
Car si Mado n’est pas sur scène c’est tout simplement qu’elle n’est pas prête à faire son show ! Et pour cause elle révèle au public médusé, qu’elle a répété pendant…. Deux jours ! Déclenchant au passage une cascade de rires ! Et surtout qu’il lui faut être sur tous les fronts ! Epuisant dans ces conditions de mener à bien une carrière d’apprentie star !

Car de l’aveux même de Noëlle Perna alias Mado la Niçoise, à moins que ce soit le contraire, « Mado est loin d’être une pro du spectacle » et elle le prouve à chaque instant avec son naturel empreint de gouaille et ses approximations langagières, confondant « la coulisse » avec l’attribut masculin qu’elle a élevé à la puissance dix !

Comme à son habitude elle prend à témoin le public et surtout affirme, preuves scientifiques à l’appui, que la femme a deux fois plus de travail que les hommes en raison d’un seul encéphale ! Dont naturellement elle estime faire une utilisation maximale, alors que l’homme en est pourvu de deux ! : « Un vide et un plein et qu’ils utilisent leur plein pour savoir de quelle manière ils vont bien pouvoir vider le second ! », mais au fait de quoi parle-t-on ? car notre petite Niçoise ne répugne pas à la galéjade un brin osée !

Le show de Mado c’est une heure trente de fou rire et de décodage surtout pour qui n’est pas familier du vieux Nice, mais le tout est très digeste car depuis plus de dix ans de carrière son humour est désormais classique !


lea_volta@hotmail.fr
Mardi 3 Août 2010
Lu 650 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 81










Inscription à la newsletter