Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




6.11.10 : Fidelio, Ludwig Van Beethoven (1770-1827), version concert, Opéra Nice Côte d’Azur

Florestan est prisonnier au secret sur l'ordre de Don Pizarro, le féroce gouverneur d'une prison d'État. Pour le libérer, sa femme Léonore se déguise en homme sous le nom de Fidelio et vient travailler à la prison.


6.11.10 : Fidelio, Ludwig Van Beethoven (1770-1827), version concert, Opéra Nice Côte d’Azur
Fidelio, Ludwig Van Beethoven (1770-1827)
Opéra en 2 actes
Livret Josef Sonnleithner, Stephan von Breuning et Georg Friedric Treitschke

Direction musicale Philippe Auguin
Don Fernando : Mischa Schelomianski*
Don Pizarro : Thomas Johannes Mayer*
Florestan : Robert Dean Smith*
Leonore : Christiane Libor*
Rocco : Franz-Josef Selig*
Marzelline : Mojca Erdmann*
Jaquino : Edgaras Montvidas*
Premier prisonnier : Elio Ferretti
Deuxième prisonnier : Stefano Olcese
Orchestre Philharmonique de Nice, Choeur de l’Opéra de Nice

Le livret

ACTE I
Une prison d’État espagnole, non loin de Séville, au XVIIIe siècle.
Florestan est prisonnier au secret sur l'ordre de Don Pizarro, le féroce gouverneur d'une prison d'État. Pour le libérer, sa femme Léonore se déguise en homme sous le nom de Fidelio et vient travailler à la prison. Marzelline, la fille du geôlier Rocco, est courtisée par Jaquino. Mais elle tombe amoureuse de Fidelio. Redoutant une visite du ministre Don Fernando, le cruel Pizarro ordonne à Rocco de tuer Florestan. Il devra le faire lui-même car Rocco refuse et se voit confier la tâche de creuser une tombe dans le cachot même de Florestan. Léonore obtient de Rocco qu’il laisse les prisonniers respirer et voir l’air libre, ce qu’ils font avec bonheur (choeur "O welche Lust"). Florestan n'est pas avec eux, et Léonore supplie Rocco pour l'accompagner dans le cachot secret.

ACTE II
Dans le cachot de Florestan, puis sur le terre-plein de la prison pour la scène finale. Florestan pleure son destin mais accepte la volonté de Dieu. Lorsque Pizarro descend pour le tuer, Léonore dévoile son identité, s’interpose et le menace de son pistolet. Arrive le bon ministre Fernando qui libère Florestan. Le final s’apparente à la thématique de l’hymne à la joie de la 9e vive la liberté, vive l’amour conjugal.

Pratique

Opéra Nice Côte d’Azur
4-6 rue Saint-François de Paule 06300 Nice
Renseignements / Réservations 04.92.17.40.79
Réservation en ligne www.opera-nice.org


pierre aimar
Lundi 11 Octobre 2010
Lu 679 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 22





Inscription à la newsletter