Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




5/12 au 5/1 > Albena - Helmut Frerick & Buffat à la Galerie Audras - Arrêt Déco (Etoile/Rhône, 26)

Albena - Techniques mixtes
Helmut Frerick - Sculptures de lumière
Buffat - Faïences & lave de volcan émaillées

Présentation complète des artistes sur le site de la galerie

Vernissage le vendredi 5 décembre à partir de 18h30

Galerie Audras - Arrêt Déco
29 grande rue 26800 ETOILE
Tel. 04.75.61.79.38
www.arret-deco.fr

Entrée libre du mardi après-midi au dimanche soir
de 10h-12h30 & 15h-19h30


ALBENA - Artiste peintre bulgare

5/12 au 5/1 > Albena - Helmut Frerick & Buffat à la Galerie Audras - Arrêt Déco (Etoile/Rhône, 26)
Albena (née en 67)
Expositions publiques ou privées : Europe

Animée, comme la plupart des gens de l'Est, d'une vie intérieure intense, Albena s'intéresse à l'âme - cette grande congédiée de l'Occident, pour notre plus grand malheur sans doute. Sensible à la souffrance des autres, elle rêvait toute petite de devenir médecin. Mais l'art est aussi une façon d'adoucir et d'élever la vie de ses semblables.
Utilisant la couleur dans son action "organique et psychique", pour reprendre une formule de Deunov, l'initié des Balkans, Albena nous immerge dans un monde exempt de violence, un monde onirique, lumineux, promis à l'amour et à la compassion. Cela ne veut pas dire qu'il est aux antipodes de la réalité ou de la fantaisie. Chez Albena , l'omniprésence de la lumière rend ses personnages transparents, comme irradiés par une force spirituelle invincible, ce qui n'abolit pas totalement la tristesse ou l'introduction. Mais ses œuvres ont le privilège de ré-enchanter le présent.

"Ce qui nous distingue les uns des autres, disait Maeterlinck, ce sont les rapports que nous avons avec l'infini". La peinture, comme les autres arts, repose finalement sur une question métaphysique, prétexte à tous les dépassements. Elle relève de l'esthétique. "En tant qu'artistes, nous n'avons pas le droit d'ajouter à la douleur du monde" aime à dire Albena . La part de merveilleux qu'elle nous offre n'est-il pas un retour au paradis perdu, ce domaine que l'enfance côtoie au sein même de ce monde profane et désabusé.


contact@arret-deco.fr
Vendredi 28 Novembre 2008
Lu 494 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter