Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




4 avril au 15 mai, Expo Travelling. Peintures de Claude Poty, ECHOS. Galerie Realgar à Saint-Etienne

Le travail que Claude Poty présente depuis une vingtaine d’années à l’occasion de nombreuses expositions s’organise en séries : ex-voto, variations autour d’une ville, de la thématique du visage et, pour les œuvres les plus récentes, une représentation toute personnelle du paysage et du motif des bouquets…


4 avril au 15 mai, Expo Travelling. Peintures de Claude Poty, ECHOS. Galerie Realgar à Saint-Etienne
Ces séries sont l’occasion d’une exploration de techniques qui font la diversité et l’originalité de l’œuvre. Elles allient une savoir faire issu d’une formation classique reçue aux Beaux-arts de Saint Etienne (où il fut l’élève de Weissbuch) et qui se retrouve dans la maîtrise de la couleur ou du dessin et une recherche de moyens d’expression plus contemporains. Les visages surgissent de fonds laissant apparaître coulures et éclaboussures, le peintre laisse à la matière sa part de hasard, de gratuité jusqu’à ce que surgisse l’instant qui révèlera la force et l’expression du visage qui souvent se concentre dans l’acuité du regard. L’architecture de Venise, les fleurs, les paysages apparaissent/ disparaissent dans des compositions élaborées qui dépassent le pittoresque. Dans la série intitulée Flowers les fleurs rassemblées en « bouquets » surgissent du vase qui aurait pu les enserrer en giclées de couleurs et de lumière et dans les toiles les plus récentes le motif s’efface, ne laissant sur la toile que la trace du mouvement, de la recherche de la matière qui fait l’essence de la fleur. Les paysages représentent l’exploration d’un espace avec des horizons vides, silencieux, fugitivement habités d’un vol d’ailes noires, la mélancolie d’un hiver qui semble éternel. … et parfois au fond de la toile, transcendant la tristesse l’intensité d’une lumière. Dans ces paysages, plantes, hommes ont laissé leur trace, leur empreinte. L’unité de l’œuvre de Claude Poty se trouve ainsi dans la place qu’il accorde –dans toute sa création- à la mémoire individuelle et collective.

La Galerie est ouverte le mercredi, jeudi et vendredi de 13h00 à 19h00 et le samedi de 14h00 à 18h00 et sur rendez-vous
23 rue Blanqui
42000 Saint Etienne
Contact: 0687602234
lerealgar@hotmail.fr
www.lerealgar.com


pierre aimar
Vendredi 20 Février 2009
Lu 372 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter