Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




4/12 > Un barbier de Séville, mise en scène Olivier Desbordes. Draguignan (83)

Prologue aux Noces de Figaro, Un Barbier de Séville est une farce. Le texte de Beaumarchais fait feu de tous bois dans une langue superbe et devient, sur la musique ludique de Rossini, une véritable incantation.


La scène se passe à Séville. Devant la maison du docteur Bartolo, le comte Almaviva est venu chanter une sérénade à la jeune Rosine, pupille du docteur. Mais la fenêtre de la jeune fille reste close. Avec l’aide de Figaro, un ancien domestique du comte, présentement barbier-chirurgien de Bartolo, le comte fait savoir à Rosine tout l’amour qu’il lui porte. Seulement, celle-ci est déjà destinée à Bartolo… Les deux compères vont alors user de tous les subterfuges pour se jouer du “vieux” Bartolo !
Ici, comme avec Molière, on s’amuse des malheurs des autres et la fable est toujours plus belle si le malheur est réel. Une maison fermée, une rue, une échelle ! Le décor est tracé pour la comédie ! Avec la musique ludique de Rossini et la langue superbe de Beaumarchais, les deux ensembles se complètent dans une alternance endiablée de mots et de notes.

Théâtres en Dracénie
Un barbier de Séville
Opéra en deux actes de Rossini/Beaumarchais
mise en scène Olivier Desbordes
cie Opéra Eclaté
récitatifs remplacés par des extraits de la pièce de Beaumarchais
de 16 à 26 euros
informations/réservations 04 94 50 59 59


pierre aimar
Vendredi 28 Novembre 2008
Lu 574 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 22





Inscription à la newsletter