Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




4.12.10 > 14.03.11 : Chagall, Kupka, deux visions du Cantique des Cantiques, Musée national Marc Chagall, Nice

L’exposition propose aux visiteurs du musée de mettre en perspective l’évocation du Cantique des Cantiques peinte par Marc Chagall entre 1955 et 1966 et une autre lecture du texte, celle de Franz Kupka, qui y travaille de 1905 à 1931 pour une édition illustrée.


Franz Kupka, Le Cantique des Cantiques, suite hébraïque illustrée, 1905-1909, Musée d'art et d'histoire du Judaïsme, Paris © ADAGP 2010
Franz Kupka, Le Cantique des Cantiques, suite hébraïque illustrée, 1905-1909, Musée d'art et d'histoire du Judaïsme, Paris © ADAGP 2010
Ce chant d’amour considéré comme sacré par les juifs et par les chrétiens et inséré dans les versions définitives de l’Ancien Testament a en effet suscité au cours des siècles de très nombreuses interprétations littéraires et picturales.
Autour des tableaux de Chagall sont donc réunis des dessins préparatoires, souvent au pastel et très rarement montrés du fait de leur grande fragilité. L’inspiration du peintre se développe à partir des trois dimensions du poème, charnelle, musicale et bien entendu religieuse.

Le travail de Kupka est, quant à lui, présenté grâce au prêt généreux du musée d’art et d’histoire du Judaïsme. Il comporte en particulier deux séries de gouaches : la suite des illustrations en français et la suite hébraïque, l’artiste ayant appris l’hébreu pour compléter ses dessins par le texte calligraphié.
Marquées par le symbolisme qui caractérise les débuts de Kupka, ainsi que par ses liens avec la Sécession viennoise, parfois inspirées des recherches archéologiques contemporaines au Moyen-Orient, ces oeuvres au caractère à la fois érotique et poétique font preuve de l’intérêt passionné et durable de l’artiste pour ce projet.
Kupka y met en scène les personnages du Cantique des Cantiques dans le contexte aux références historiques et géographiques d’un Orient babylonien dont le caractère imaginaire reste cependant évident.

Chagall, au contraire, mêlant à son habitude son histoire et celle du peuple juif, dépeint les amants du Cantique dans un Paradis rêvé où les références sont personnelles, comme le souligne la dédicace à « Vava, ma femme », et religieuses, avec la répétition de motifs comme Jérusalem et le roi David. L’appartenance des cinq tableaux du Cantique des Cantiques au cycle du Message Biblique renforce évidemment leur dimension religieuse.

L’exposition réunira dans une première salle une soixantaine d’oeuvres de Kupka, dessins, gouaches et livres, mises à disposition par le Musée d’art et d’histoire du Judaïsme. A proximité immédiate des peintures de Chagall, dans la salle du Cantique, sera présentée une quarantaine de dessins préparatoires, pastels, encre de Chine et gouaches de l’artiste.

Pratique

Chagall, Kupka, deux visions du Cantique des Cantiques
samedi 4 décembre 2010 - lundi 14 mars 2011
Musée national Marc Chagall – Nice
Avenue Docteur Ménard 06 000 Nice
T 00 33(0) 4 93 53 87 20
www.musee-chagall.fr
www.mahj.org

Horaires d’ouverture
Ouvert tous les jours de 10h à 17h sauf le mardi, le 25 décembre et le 1er janvier
Tarifs pendant la durée de l’exposition
Plein tarif : 8,50€ , réduit 6,50€ , groupes 7,50 €


pierre aimar
Mardi 19 Octobre 2010
Lu 1037 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter