Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




30 mai au 26 septembre 2010, « L'Afrique visionnaire » au Palais des Beaux-Arts et au Musée royal de l'Afrique centrale de Bruxelles

A l'occasion du 50e anniversaire de l'indépendance du Congo et de 16 autres pays africains, BOZAR vivra au rythme de l'Afrique cet été. Un grand festival fait d'expositions, de concerts mais aussi de performances et de débats !


Cet été, l’Afrique explose de couleurs et de vitalité à l’occasion des 50 ans de l’indépendance du Congo et de 16 autres pays africains. Un grand Festival comme sait le faire le Palais des Beaux-Arts, avec - à côté de quatre expositions - le haut du pavé de la musique, de la littérature et des arts de la scène, et des artistes aussi engagés que Rokia Traoré, Angélique Kidjo, Didier Awadi ou la mythique chorégraphe Germaine Acogny.

Mais il fallait être encore plus ambitieux que l'organisation de festivités anniversaire ! Avec la plateforme "L'Afrique visionnaire", c'est une nouvelle vision de nos relations avec l’Afrique que proposent BOZAR et le Musée Royal de l’Afrique centrale de Tervuren. Une toute nouvelle collaboration sera ainsi déployée au Palais des Beaux-Arts à l’occasion de la rénovation du Musée de Tervuren, de 2011 à 2014.

La fascinante exposition GEO-graphics en constitue le premier laboratoire. Voilà une manière totalement nouvelle de présenter quelque 230 sublimes chefs-d’œuvre ethnographiques, issus tant du Musée de Tervuren que de collections belges publiques et privées. Il s’agit d’abord de les recontextualiser au contact des créations contemporaines africaines d'aujourd'hui. Il s’agit ensuite de les confronter à l’expérience de terrain de huit institutions culturelles novatrices d’Afrique et aux photographies urbaines de notre directeur artistique David Adjaye, qui construira sous l’administration de Barack Obama le nouveau Museum of African American Culture and History à Washington.

Cette exposition ouvrira également le débat sur l’état actuel et l’avenir des institutions culturelles africaines. À charge pour les artistes du Festival de venir débattre et s’engager pour cette Afrique visionnaire lors de leur « 48 heures à Bruxelles » (un jour de performance artistique, un jour de débat).

Trois autres expositions auront lieu au Palais des Beaux-Arts, dans le cadre de la biennale de "L'Eté de la photographie": "Un rêve utile. Photographie africaine 1960–2010", une rétrospective du photographe sud-africain Roger Ballen et le projet interactif Pôze sur le thème de la vie africaine à Bruxelles : Africa Town. Sans oublier l’exposition « Indépendance ! Souvenirs congolais à travers 50 ans d’indépendance » au Musée royal de l’Afrique centrale.

Enfin, les liens qui unissent la Belgique et le Congo méritaient bien des festivités particulières sous le label CONGO@BOZAR. Avec, en point d'orgue, un grand concert "50 ans de musique congolaise" qui fera escale à Bruxelles en exclusivité européenne après les célébrations à Kinshasa du mois de juin.

Et pour pimenter le tout, le grand Hall Horta du Palais des Beaux-Arts sera spécialement aménagé pour accueillir la retransmission de matchs de la 19e coupe du monde de football 2010 (qui se déroulera du 11 juin au 11 juillet en Afrique du Sud), mais aussi des concerts, projections, animations... et dégustations de spécialités africaines !

L’Afrique de demain ! Et c’est aujourd’hui au Palais des Beaux-Arts.

GEO-Graphics A map of art practices in Africa, past and present. 09.06 > 26.09.2010

GEO-graphics, l’exposition principale du Festival L’Afrique visionnaire, réunit deux perspectives, historiques et prospectives. Environ 230 chefs-d’œuvre ethnographiques de collections privées et muséales belges seront, pour la première fois, présentées sous le prisme de la vie culturelle de l’Afrique contemporaine. Ces dix dernières années, des initiatives indépendantes ont germé un peu partout sur le continent. Parmi elles, huit centres d’art contemporain qui présenteront des artistes et des projets artistiques entrant en dialogue avec le passé. Les photos de David Adjaye, directeur artistique de l’exposition, nous feront également découvrir l’extrême diversité des capitales africaines ainsi que la croissance vertigineuse de ces paysages urbains. Ce regard “rétro-prospectif” ne traite pas uniquement des améliorations à mettre en œuvre, mais révèle aussi toute la force de la culture africaine. Soulevant ainsi la question: A quoi ressemblerait le musée ou le centre d’art idéal de l’art africain ?

David Adjaye, architecte mondialement connu, conçoit le nouveau Museum of African American Culture and History de Washington. Il prépare l’exposition avec Anne-Marie Bouttiaux du Musée royal de l’Afrique centrale de Tervuren, Koyo Kouoh, fondatrice du centra d’art contemporain Raw Material Company et Nicola Setari, directeur du projet L’Afrique visionnaire.

Tickets: € 10,00
Coproduction: BOZAR EXPO & Musée royal de l’Afrique centrale, Tervuren
Partenaires : SUM, Adjaye Associates, Raw Material Company
En collaboration avec: Africalia, S.A. Léon Eeckman N.V., Union Africaine
Dans le cadre de la Présidence belge de l’Union européenne

Un rêve utile. Photographie africaine 1960 – 2010. 26.06 > 26.09.2010

En juin 2010 BOZAR EXPO organise pour la troisième fois la biennale Été de la Photographie, rassemblant une trentaine d’expositions, colloques, ateliers et autres événements dans toute la Belgique.
L’exposition principale est Un rêve utile, une vue d’ensemble de la photographie africaine actuelle. Jusqu’à la fin du 20e siècle, l’Occident possédait en Afrique un monopole sur le regard et la définition du monde. Les photos coloniales s’inscrivent dans une volonté délibérée de réduire toute cette autre part de l’humanité à des clichés confortables, accentuant la différence et l’exotisme. Pour la plupart des pays africains, l’indépendance signifiait la libération économique, politique et historique. L’homme colonisé récupérait donc aussi un regard propre. Il devait apprendre à cesser de se voir à travers des yeux occidentaux et à s’approprier un regard sur lui-même et donner sens à l’image ainsi produite. La photographie est sans conteste le média le plus approprié pour ce processus d’émancipation et de réécriture de sa propre histoire, comme en témoigne le cœur même du travail artistique contemporain des photographes réunis dans cette exposition. Des années 60 à aujourd’hui, ils ont conçu leur propre vision de l’identité africaine, de plus en plus éloignée des modèles occidentaux établis et de plus en plus liés à leurs propres codes culturels et esthétiques.

Tickets : € 5,00
Commissaire : Simon Njami
Soutien: Région de Bruxelles-Capitale

Roger Ballen : Rétrospective. 25.06 > 26.09.2010

Depuis près de 30 ans, le photographe sud-africain d’origine américaine Roger Ballen développe une œuvre magistrale en perpétuelle évolution. Du style documentaire de ses débuts à ses mises en scène plus picturales, son univers singulier navigue entre rêve et réalité. Une œuvre énigmatique, drôle et troublante à la fois, à découvrir en 200 photographies, des premières images à Boarding House, sa dernière série en date.

Tickets: Entrée libre
En collaboration avec: Galerie Xavier Hufkens

PÔZE III / Africa Town. 25.06 > 26.09.2010

BOZAR STUDIOS, en collaboration avec le photographe Vincen Beeckman, lance la troisième édition du projet interactif Pôze sur le thème de la vie africaine à Bruxelles : Africa Town. Les Africains ou passionnés de l’Afrique sont invités à photographier leur quotidien. Des appareils photos jetables sont distribués gratuitement depuis fin novembre et Vincen Beeckman donne un retour sur les prises de vues et des trucs et astuces pour améliorer celles-ci lors de permanences à BOZAR.
Un jury de professionnels du monde de la photographie sélectionnera les images les plus abouties qui seront exposées au Palais des Beaux- Arts du 25 juin au 26 septembre 2010.

Tickets: Entrée libre
Soutien: Ministerie van de Vlaamse Gemeenschap | Administration De La Cocof

Indépendance ! Souvenirs congolais à travers 50 ans d'indépendance. 11.06.2010 > 09.01.2011 (Musée royal de l’Afrique centrale)

Le 30 juin 1960… Le Congo proclame son indépendance. Cinquante ans après ce fait d’histoire, le Musée royal de l’Afrique central organise une exposition plaçant en contexte historique, politique et géographique les événements survenus peu avant, pendant ou après l’indépendance. Les acteurs principaux y ont la parole : les témoins congolais. Ainsi, l’exposition présente diverses expériences et interprétations de cette période. Archives, objets, photos, témoignages, séquences cinématographiques et objets d’arts à l’appui, l’exposition offre un regard inédit sur de cette période.

Musée royal de l’Afrique centrale, Leuvensesteenweg 13, 3080 Tervuren
info@africamuseum.be
www.africamuseum.be
www.congo2010.be
Tickets : € 6, seniores: 5 €, étudiants (+12): 3,5 €; enfants (-12) accompagnés: gratuit


pierre aimar
Jeudi 8 Juillet 2010
Lu 486 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter