Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




30 avril au 16 mai 09. Thibaud Yevnine, photographies, Galerie Alain Paire, Aix-en-Provence

Photographies de Thibaud Yevnine. Exposition du jeudi 30 avril au samedi 16 mai. Galerie Alain Paire, 30 rue du Puits Neuf, Aix en Provence. Ouvert du mardi au samedi de 14 h 30 à 18 h 30. Vernissage le jeudi 30 avril à partir de 18 h.Tél 04.42.96.23.67


Thibaud Yevnine est né à Pertuis dans le Vaucluse, en 1981. Son arrière grand-père était russe. Ses parents ont souhaité qu'il commence à étudier la musique à l'âge de sept ans. Ce fut d'abord le saxophone, ensuite la guitare et le chant. Pendant la soirée de son vernissage, il prendra un moment pour chanter et jouer en compagnie de ses amis : Bruno de Rougemont est percussionniste, Jean-Christophe Gautier viendra avec sa contrebasse. Le groupe de musique avec lequel Thibaud Yevnine se produit régulièrement s'appelle Lent Velours.

A l’âge de 19 ans, Thibaud découvre le laboratoire argentique de son père, une pratique et une transmission présentes dans le coeur de sa famille depuis quatre générations. Il a fait des études de Lettres Modernes à Aix-en-Provence. Il a complété sa formation de photographe lors de stages effectués en compagnie de Bernard Plossu et d'Yann de Fareins. En tant qu'assistant d'éducation, il enseigne aujourd'hui la photographie au Lycée Marie Madeleine Fourcade de Gardanne.

En 2002, un premier séjour de quatre mois en Amérique du Sud a éveillé chez lui un fort désir de voyage et de découverte, son plus vif désir est de pouvoir repartir. L'Argentine, la Patagonie et la République Dominicaine furent ses lieux d'approfondissement et de joie pour rencontrer des espaces, des lumières, des villes et des personnes. La photographie qui figure sur l'affiche de son exposition est prise en Camargue. En septembre 2008, il a participé au Festival de Photographie d'Aix-en-Provence organisé par l'association La Fontaine obscure.

Thibaud Yevnine pense que "les choses se métamorphosent et deviennent belles en les regardant". Il tire lui-même ses photographies. "Il n’est pas rare que je voie mes photos six à huit mois après les avoir prises. Mais, comme dit Mario Giacomelli, " Cela me gacherait tout le plaisir de les voir tout de suite".


galerie-alain.paire@wanadoo.fr
Lundi 27 Avril 2009
Lu 659 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter