Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




3 au 8/11 > Marseille, galerie du Tableau : Emmanuelle Guery

Exposition du 03 au 08 novembre 2008
Du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 15h à 19h.
Le samedi de 10h à 12h et de 15h à 18h


3 au 8/11 > Marseille, galerie du Tableau : Emmanuelle Guery
Emmanuelle Guery est née en 1965 en région parisienne où elle vit encore, mais c'est à Marseille qu'elle expose pour la première fois, à la Galerie du Tableau.
Est-ce une "fada", une "cramée" du 91 qui préfère les bagnoles quand elles sont brûlées, défoncées, désossées, parce que, dit-elle, "dans mes photos, je ne suis attirée que par ce qui est rejeté, mutilé, en souffrance"? En fait, Emmanuelle Guery croit simplement qu'il y a de la beauté, du mystère, du trouble, à dénicher même dans les objets dont la société- notre société de consommation et de compétition- ne veut plus. L'idée n'est pas neuve, elle le sait, mais reste toujours d'actualité. Elle s'attache à l'appliquer aujourd'hui à un de nos emblèmes par excellence: l'automobile.

Elle trouve ses autos, "les Cramées", après le feu et la casse changées, à cause de cela même, en oeuvres uniques. Les matériaux ont fusionné ou se sont imbriqués, de façon toujours aléatoire, en provoquant d'heureuses trouvailles visuelles. Emmanuelle Guery les a prises en photo, souvent de très près et à différents moments du jour, comme si elle avait tourné, des heures et des heures, presque amoureusement, autour de chaque carcasse. Ainsi, elle nous emmène loin de l'objet standardisé, manufacturé pour rejoindre un monde à part.


galeriedutableau@free.fr
Jeudi 23 Octobre 2008
Lu 370 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter