Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




29 et30 avril 2010, Agwa + Correria, chorégraphies de la Cie Käfig au théâtre de Privas, Ardèche

Dans le cadre du festival danse au fil d’avril, Agwa (création 2008 - biennale de la danse de lyon) et Correria (création 2009) Cie Käfig, chorégraphie Mourad Merzouki avec 11 danseurs de Rio de Janeiro


Agwa © Michel CAVALCA
Agwa © Michel CAVALCA
A la source d’ « Agwa », une rencontre : celle de Mourad Merzouki avec des danseurs brésiliens lors de la Biennale de la Danse de Lyon en 2006.
Une rencontre en forme de reflet. Originaires du Brésil, les 11 danseurs ont des histoires aux cours sinueux qui plongent leurs racines dans les favelas et qui font ressurgir des souvenirs de la même eau au chorégraphe de la Compagnie Käfig. Ayant grandi dans la marginalité, ils ont tous puisé dans leur passion pour la danse la rage de s’en sortir et d’aller vers l’autre.
Une rencontre à la confluence de plusieurs univers. Les danseurs cariocas diluent et mélangent sans aucun complexe hip-hop, capoeira, samba, musique électronique et bossa nova pour faire émerger une danse aux acrobaties époustouflantes, bourrée d’énergie et d’invention… Dans la même veine que Käfig qui s’abreuve à de multiples courants chorégraphiques et artistiques pour faire jaillir son propre mode d’expression.

T a r i f s : 1 9 € / 1 5 € / 1 1 €
B i l l e t t e r i e : 0 4 7 6 6 4 9 3 3 9


pierre aimar
Jeudi 8 Avril 2010
Lu 1339 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 24





Inscription à la newsletter