Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




29/11 au 30/06 > "Nos Ancêtres les Barbares, voyage autour de trois tombes de chefs francs", Espace Camille Claudel à Saint-Dizier

"Nos Ancêtres les Barbares, voyage autour de trois tombes de chefs francs" exposition d'intérêt national à Saint-Dizier Du 29 novembre 2008 au 30 juin 2009, la Ville de Saint-Dizier présente, en partenariat avec l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), une exposition exceptionnelle consacrée à trois sépultures d'aristocrates francs découvertes en 2002 à Saint-Dizier.


Inviolées depuis 1500 ans, les sépultures de trois aristocrates francs

Reconnue d'intérêt national par le ministère de la Culture et de la Communication / Direction des musées de France, l'exposition est organisée dans le cadre de la Saison culturelle européenne.

Inviolées depuis 1500 ans, les sépultures de trois aristocrates francs et celle du cheval de l'un d'eux ont été mises au jour à Saint-Dizier dans le cadre de fouilles archéologiques préventives menées par l'Inrap en 2002. Inhumés selon un rituel normé, ces contemporains des fils de Clovis livrent un pan de la longue épopée barbare qui fera de la dynastie mérovingienne la première puissance européenne.

Un des plus beaux sites d'Europe

L'exceptionnel mobilier funéraire des deux hommes et de la jeune femme -près de 50 objets- est comparable à celui des plus prestigieuses tombes de chefs découvertes en Europe. Les objets, aujourd'hui restaurés, témoignent du statut de ces aristocrates. En effet, l'une des deux épées porte un anneau doré et des inscriptions runiques, symboles du lien qui unissait à la fois son propriétaire au roi et à son épée. Les bagues en or et pierres précieuses ont retrouvé leur éclat originel. Les analyses physico-chimiques ont entre autres révélé la présence, sur un fermoir d'aumônière, de lapis-lazuli provenant des confins irano-afghans. C'est la première pierre précieuse de ce type retrouvée sur un objet de l'époque mérovingienne. La qualité, la quantité et les décors de la vaisselle et des verreries sont supérieures à celles découvertes dans d'autres tombes de chefs contemporaines.

Une exposition sur les origines de l'Europe

Le VIe siècle constituant une phase charnière de la formation de la France et de l'Europe, la Ville de Saint-Dizier et l'Inrap ont souhaité centrer cette exposition sur les tombes de chefs francs de cette période fondatrice. Elle évoque les migrations et le peuplement de l'Europe, le contexte politique complexe d'un royaume partagé que les descendants de Clovis se disputeront, les influences, les us et rites communs, la christianisation. Cette initiative rompt avec les présentations traitant de la période mérovingienne dans son ensemble proposées jusqu'à présent. Plus de 200 objets prêtés par des musées français et européens sont mis en perspective avec le trésor de Saint-Dizier et enrichissent le propos souhaité par la Ville et l'Inrap.

Une scénographie spectaculaire pour une exposition inédite

La scénographie, confiée à Zette Cazalas, est vivante, originale et inédite. La reconstitution des trois sépultures mérovingiennes dans des matériaux contemporains est une première en France. Au coeur du parcours, le visiteur remonte le temps et découvre les personnages parés de leurs riches attributs, tels qu'ils furent inhumés 1500 ans plus tôt. Cette reconstitution, scientifiquement fidèle aux rites de l'époque, dégage une authenticité sacralisée par la mise en scène.

Au-delà de l'exposition : le catalogue et les animations

Le catalogue richement illustré complète l'exposition. Rédigé par des scientifiques de renom, il comporte des articles qui synthétisent les connaissances actuelles sur le VIe siècle et les chefs francs. Aussi, il présente de manière exhaustive les découvertes faites sur le site de La Tuilerie, par un article détaillé de Marie-Cécile Truc. Des encadrés, rédigés par des spécialistes apportent un éclairage sur certains points particulièrement intéressants : les inscriptions runiques, les pierres précieuses...
Des conférences mensuelles, prononcées par des experts de l'époque mérovingienne, professeurs, historiens... auront lieu pendant toute la période de l'exposition. Dans le cadre du label d'intérêt national, des ateliers et des animations seront proposés au public, dont des spectacles vivants.

Des ancêtres qui réservent encore bien des mystères...

La découverte de Saint-Dizier complète la carte archéologique des tombes de chefs retrouvées sur un périmètre en ellipse, de part et d'autre du Rhin. Elle apporte un nouvel éclairage sur le premier noyau franc, à l'origine de la conquête d'un Empire romain en décomposition. Au VIe siècle, les Francs ne sont plus des « Barbares », nom que les Romains donnaient aux peuplades du nord-est de l'Europe, mais un peuple, formé par une mosaïque d'ethnies ralliées à un roi élu. Vigies d'une frontière ou guerriers à la conquête de nouveaux territoires ? Gallo-Romains ayant prêté allégeance au Roi des Francs ? Les chefs francs de Saint-Dizier conservent une part de leur mystère, que d'autres fouilles élucideront sans doute.

Cette exposition est reconnue d'intérêt national par le ministère de la Culture et de la Communication et par la Direction des musées de France. Elle bénéficie à ce titre d'un soutien financier exceptionnel de l'État.
Manifestation organisée dans le cadre de la saison culturelle européenne en France (1er juillet - 31 décembre 2008)

Pratique

Espace Camille Claudel
9, avenue de la République
52100 SAINT-DIZIER

Heures d'ouverture :
Mardi, jeudi, vendredi et samedi : 15h-18h
Mercredi : 10h-12h et 15h-18h
Fermé le lundi

Réservations ateliers et visites guidées
Tél. : 03 25 07 31 50
www.ville-saintdizier.fr


pierre aimar
Dimanche 30 Novembre 2008
Lu 359 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter