Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




28 avril, Les Caprices de Marianne, de Musset, par la Cie les Tréteaux de France à à Saint Paul Trois Châteaux (Drôme)


28 avril, Les Caprices de Marianne, de Musset, par la Cie les Tréteaux de France à à Saint Paul Trois Châteaux (Drôme)
Les Tréteaux de France (unique scène nationale itinérante) installent leur chapiteau à Saint Paul Trois Châteaux (Drôme) place du 14 juillet, pour une représentation de la pièce d’Alfred de Musset ” Les Caprices de Marianne ”.
« Les Caprices de Marianne » de Musset sous la direction de Marcel Maréchal dans une mise en scène moderne et surprenante : C’est l’histoire de trois jeunes gens avides de vivre et d’aimer, et dont le destin va basculer sous nos yeux.

Ce qui est fascinant, c’est de voir à quel point les filles et les garçons de la génération de 1830 ressemblent à ceux d’aujourd’hui. Comment, à vingt ans, s’enthousiasmer pour un monde où l’on ne vous propose comme seul idéal que de consommer et de vous enrichir ?

Cette pièce écrite par Alfred de Musset alors âgé de 23 ans mais qui, à bien des égards, pourrait être notre contemporain, présente l’intérêt d’être à la fois intense et rapide. En deux actes et neuf scènes, tout est dit, en un langage somptueux et moderne, sans maniérisme ni longueur.

Une ambiance de fête populaire - “Nous avons imaginé, [pour emporter le spectateur dans cette danse de vie écorchée] des intermèdes avec sarabandes de masques et de musiques inspirées du carnaval. Cet ensemble allègre rendra compte de l’ambiance de fête populaire qui imprègne l’oeuvre.” Marcel Maréchal.

Une ambiance de fête populaire

"Il y a deux manières d'envisager la mise en théâtre des Caprices de Marianne. Celle de Gaston Baty qui en fit un chef d'oeuvre du "théâtre d'évasion", ou celle, plus grave, de Jean Vilar et Gérard Philippe (Ils triomphèrent à Avignon et au TNP). La vérité, c'est qu'il faut se tenir sur la cime entre légèreté et gravité. C'est en tout cas ce parti pris que nous avons choisi. Il correspond à une oeuvre à la fois divertissante et profonde, lumineuse et sombre. C'est par ailleurs de point de vue qui est le mieux à même d'entraîner un public populaire dans cette danse de vie écorchée qui est le coeur même de l'oeuvre.

Nous avons donc imaginé, pour emporter le spectacle dans un "presto" divertissant, des intermèdes avec sarabandes de masques et de musiques inspirées du carnaval. Cet ensemble allègre rendra compte de l'ambiance de fête populaire qui imprègne l'oeuvre."

Marcel Maréchal

Le 28 Avril 2009 à 20h30
renseignements 04 75 04 55 87
billeterie 04 75 96 78 78


webmaster@mairie-saintpaultroischateaux.fr
Jeudi 16 Avril 2009
Lu 5500 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 82










Inscription à la newsletter