Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




27 septembre au 16 janvier, « Lightning Project » de Guilhem Nicolas aka Jadikan au Cube

De ses sorties nocturnes, ses photographies en gardent la trace. Guilhem Nicolas aka Jadikan, (mot malaisien qui veut dire créer/transformer) travaille la nuit et expose le jour son « Lightning Project ».


27 septembre au 16 janvier, « Lightning Project » de Guilhem Nicolas aka Jadikan au Cube
C’est la nuit, dans des lieux obscurs, que ce jeune artiste de 28 ans sévit avec ses pinceaux lumineux : lampes, diodes, torches. Il peint, taggue l’espace, retrouve la trace d’un mouvement : chorégraphe, scénographe, taggueur de lumières.
Ses terrains de jeu sont les friches, les squats, les vieux manoirs mais aussi les décors naturels. Tout endroit vide, où, en quelques minutes, il peut s’élancer et réinventer l’espace.
Car Jadikan joue aussi avec le temps. Il n’a que quelques courts instants pour créer. Après il est trop tard. La photo est prise. L’œuvre est terminée.

Guilhem Nicolas aka JADIKAN
Vit et travaille à Paris. Économiste de formation, il joue du support photographique pour matérialiser les mouvements par la lumière. Sans utilisation de la retouche photo, les images du “Jadikan Lightning Project” sont le reflet d’une seule prise de vue dont la durée s’étend sur plusieurs minutes. À l’aide de sources lumineuses et d’environnements sombres, les espaces apparemment vides prennent vie.
[www.lecube.com]mail:www.lecube.com


communication@art3000.com
Lundi 3 Août 2009
Lu 835 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter