Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



27 et 28/11 > En attendant le songe, d'après William Shakespeare. Théâtre de Privas

J’ai fait un rêve merveilleux.
J’ai rêvé qu’avec un petit groupe d’acteurs (des hommes, comme au temps de Shakespeare), nous pourrions monter Le Songe d’une nuit d’été.
Un songe fait de bric et de broc : quelques accessoires empruntés ici et là, ma chemise de nuit rose et un parasol blanc pour faire les filles, des fées improvisées avec des matériaux de cuisine.


Note d'intention d'Irina Brook

Et, miraculeusement, le « songe » est apparu…
Un « songe » créé il y a deux ans, pour être joué sous les étoiles, parfois les étoiles semi urbaines de la banlieue parisienne, parfois sous les étoiles brillantes de la pleine campagne, dans la cour d’une ferme abandonnée, dans le parc d’une petite mairie, dans une forêt.
Et dans tous ces lieux divers, quelque chose de magique…
La magie de ce texte extraordinaire, qui ne m’avait jamais quitté, que je connaissais presque par coeur, ayant eu ma première expérience théâtrale à sept ans, devant ce même Midsummer Night’s Dream monté par mon père en Angleterre : un émerveillement dont je ne me lassais pas. J’étais groupie, enchantée, je l’ai vu et revu peut-être une centaine de fois !
Cette magie m'est réapparue l'été dernier, dans la campagne essonnienne, presque trente ans plus tard ! La magie des mots de Shakespeare dans lesquels tout est présent : l'amour, l'humour, la douleur, la jalousie, la passion, le désir, le pardon. La magie des incantations féeriques qui, malgré nos rigolades en inventant des noms pour nos garçons-fées (la fée Eric, la fée Ross, la fée Steve !), nous faisait quand
même frissonner sous la pleine lune.
Maintenant c’est Prosper, mon fils de huit ans qui me récite la pièce du début jusqu’à la fin et qui veut jouer tous les rôles.
La magie est plus forte que jamais…

Théâtre de Privas
Scène conventionnée / Scène Rhône-Alpes
Place André Malraux
07000 Privas
Tél. 04 75 64 62 00
Fax. 04 75 64 35 10

Jeudi 27 Novembre / 19h30 (rencontre avec les artistes à l’issue de la
représentation)
Vendredi 28 Novembre / 14h00 (représentation scolaire)
27 et 28/11 > En attendant le songe, d'après William Shakespeare. Théâtre de Privas


pierre aimar
Samedi 22 Novembre 2008
Lu 235 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 83





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...



Venise ? Ici ou ailleurs ?

Venise ? Ici ou ailleurs ?


Ardèche. La tour à eau de Gilles Clément

Ardèche. La tour à eau de Gilles Clément