Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




27 au 30/11 > Le Marché des soies 2008. Place de la Bourse, Palais du Commerce, Lyon 2e

Cette année encore le public a l’occasion unique d’accéder aux pièces rares et aux étoffes exceptionnelles jusqu’alors réservées aux créateurs et à la Haute Couture.
Mousselines et velours, satin duchesse, crêpe georgette, cachemires, lainages et taffetas, satins de soie et autres étoffes…


Les dernières collections de Haute Couture et de Prêt-à-porter… Les tendances des grandes maisons de tissus d’ameublement…

27 au 30/11 > Le Marché des soies 2008. Place de la Bourse, Palais du Commerce, Lyon 2e
Des cravates, des foulards, des étoles…
Des rubans, des boutons, des fils...
Des ateliers pour voir, comprendre, s’initier ou faire…
Rien que du beau, du précieux, du raffiné pour les yeux, les doigts, les silhouettes, les intérieurs et les porte-monnaie !

Né il y a quatre ans, le Marché des Soies permet d’offrir au grand public une visibilité contemporaine de ce secteur. L’univers de la soie est multiple, ancré dans les traditions et résolument tourné vers l’avenir. Il allie savoir-faire et innovation, dynamisme, développement et création.

Le Marché des Soies est une manifestation conçue et réalisée par Intersoie, association dont le président est depuis 2007 Bertrand Demailly, par ailleurs président de la Fédération Nationale de Tissage de Soierie, vice-président d’Unitex et directeur industriel des sociétés Quenin, Tassinari & Chatel.
Le Grand Lyon apporte chaque année son soutien au Marché des Soies depuis sa création en 2004. La Chambre de Commerce et d’Industrie contribue aussi à sa réussite.

Au fil des éditions, le Marché des Soies est devenu un rendez-vous incontournable pour les curieux, les amoureux du beau, les clients en quête de belles affaires et les rêveurs patentés.
Plus que jamais, la Soie se décline au présent et au futur.

Un trêfle à quatre feuilles

1 - Le marché en kit
Ici, on rêve, on touche, on réalise…
La soie est vivante.
Le Marché des Soies est le rendez-vous incontournable des très belles maisons de Soyeux qui mettent en vente des tissus rares : Quenin, Maison Bucol, Tassinari & Chatel, Bouton-Renaud, Bianchini-Férier, Hugo Soie. Une belle opportunité de trouver le bout de tissu à prix «fabrique» qui deviendra la petite robe dont toutes les copines raffoleront.
Autre possibilité : dénicher une très belle étoffe et la confier à l'un des trois stylistes du Village des Créateurs qui vous confectionnera une robe pour briller le soir de la Saint-Sylvestre (Tramwear, La Piscine, Marco Mesquita présenteront au public trois ou quatre modèles qu'ils s’engagent à réaliser dans un délai de quinze jours).

Nouveauté : la participation de Soierie Cheval implantée à Saint-Symphorien d’Ozon. Soierie Cheval est une société spécialisée dans le tissage, le flockage, l’ennoblissement et la peinture à la main pour l’habillement et l’ameublement.

Pour les moins téméraires des ciseaux, cet événement - unique par son ouverture aux particuliers - est une mine d’idées pour les cadeaux de fin d’année et la possibilité de chatouiller ses yeux.
C'est l'occasion inespérée de :
- trouver la petite soie dont on a toujours rêvé pour protéger son cou pendant les longs soirs d’hiver ;
- faire plaisir et se faire plaisir, juste avant les fêtes avec une belle étole à offrir pour Noël ;
- changer la décoration du salon grâce à des pièces uniques pour les rideaux et le canapé ;
- noter deux ou trois petites astuces qui donneront envie de ressortir sa machine à coudre du placard… Car au Marché des Soies, vous attendent aussi des accessoires et petits articles de mercerie.

Le Marché des Soies, enfin, c’est une multitude d’ateliers pour que petits et grands mettent la « main à la soie ».
Le Musée des Tissus de Lyon, en partenariat avec la Maison de Canuts, convie petits et grands à s’initier à la peinture sur soie et au costume. On s’amuse, on apprend, et on repart avec sa création.

Le Musée de Bourgoin-Jallieu réalisera des démonstrations

selon différentes techniques d’impression de tissus : à la planche, au cadre et impression de paillettes.

À découvrir aussi au Marché des Soies les démonstrations de tissage à l’ancienne, grâce à la participation de l’Atelier Soierie Vivante.

Événement : À l’occasion du 150e anniversaire des relations franco-japonaises, Inter Soie France invite la ville japonaise de Tomioka mondialement connue pour son travail de la soie. Une exposition photographique permettra de découvrir la ville et particulièrement son ancienne filature construite en 1872 par l’ingénieur Paul Brunat.

Située dans l’actuel département de Gunma, cette filature était alors la plus grande au monde (le cocon, le charbon et l’eau nécessaires à la production de la soie étant à proximité). Grâce à la contribution de l’ingénieur français, la soie produite et vendue aux quatre coins du monde, était réputée d’une qualité remarquable. L’exploitation a continué jusqu’en 1987.

Des produits cosmétiques et gourmands à base de soie sont une autre curiosité de Tomioka à découvrir au Marché des Soies.

À Noter enfin que Tomioka sera également présente en images à la Mairie du 3e arrondissement de Lyon. Exposition ouverte au public du 24 novembre au 24 décembre 2008.

La soie, une tradition séculaire.

La grande histoire de la soie commence, selon la légende, avec un cocon tombé dans la tasse de thé d’une princesse chinoise. Cette dernière, on ne sait trop pourquoi, eut l’idée de dévider le fil…

Voilà comment la soie serait née à l’heure du thé.... Plus sérieusement, les Chinois maîtrisent la fabrication de la soie depuis 5000 ans, certains textes font même état de sa présence dès le XIIe siècle avant JC. Le secret en fut jalousement gardé jusqu’à ce que deux moines missionnés rentrent à Byzance avec des graines de mûriers et des œufs de « bombyx mori » dissimulés dans leur canne en bambou.
Le secret n’en était plus un. Dès lors, la sériciculture s’installa hors des frontières chinoises, en Asie Mineure, puis en Grèce, et enfin dans tout le bassin méditerranéen.

En France, la production débute sous Louis XI avec la création de la première manufacture à Tours. En 1536, François Ier donne à la capitale des Gaules des lettres patentes l’autorisant à mettre en place une industrie transformatrice et lui accorde le monopole des importations de matières premières.

La grande aventure de la soie lyonnaise démarre. Elle devient régionale puisque l’industrie textile essaime partout, de l’Ardèche et ses magnaneries (jusqu’à la fin du XIXe siècle) à Saint-Étienne et Roanne et leurs ateliers de passementerie. Joseph-Marie Jacquard et son métier semi-automatique donnent à la région quelques longueurs d’avance sur ses concurrentes…

Made in Rhône-Alpes. La soie, une filière d’avenir.

La région Rhône-Alpes est la première région textile française. Elle concentre plus de 18.000 emplois répartis dans 700 entreprises. Aujourd’hui, Lyon demeure la «place forte» de la transformation avec près d’une trentaine de sociétés spécialisées. La France importe environ trois mille tonnes de soies par an - dont la quasi-totalité est utilisée par les soyeux lyonnais toutes activités confondues.
Avec des petites entreprises à fort savoir-faire, ou développant des technologies de pointe, la diversité des compétences régionales est grande. Mouliniers, tisseurs, apprêteurs, imprimeurs, ennoblisseurs (et autres spécialistes…) confèrent à la soie sa valeur ajoutée. Entre leurs mains expertes, la soie brute se transforme en plissés permanents, velours dévorés, soies brochées…

Le 21 novembre prochain à l’Hôtel de Ville de Lyon, se tiendra une réunion du Forum Européen de la Soie (ESF – European Silk Forum) regroupant les principaux acteurs industriels de la soie européenne.
Ce réseau permet d'échanger et de partager des informations économiques sur les marchés de la soie et sur les sujets techniques telle que la qualité. Il est aussi actif à travers des opérations de lobbying auprès des institutions de l’Union européenne pour défendre les intérêts de la soierie européenne. Après le Comité 133 textile (réunion des experts textiles des 27 pays membres de l’UE) qui s’est tenu à Lyon du 1er au 3 octobre dernier, l’organisation de cette réunion confirme la place européenne de Lyon sur l'échiquier textile international.

Le parrain : Franck Sorbier. La Haute Couture, une conviction.

Franck Sorbier est l'exemple rare d'une ascension fulgurante dans un milieu réputé difficile. Après des études de stylisme et modélisme, il fait ses débuts aux côtés de grands noms de la mode. En 1987, il dévoile sa première collection de prêt-à-porter. Le succès est immédiat, en France comme à l'étranger. 1994 est une année décisive. Remarqué par la maison Cartier, il sera sélectionné comme créateur français pour illustrer le lancement du parfum « So Pretty » à la Fondation Cartier. Là encore, le succès est au rendez-vous. Cinq ans après, il entre dans le cercle très prestigieux de la Haute Couture et présente sa première collection au Musée Galliera. Dès lors, il se construit un univers, peuplé d’êtres gracieux. « J’ai pourtant une idée de la femme plutôt classique. J'ai envie de mettre son corps en valeur et non pas de bousculer les formes. Je recherche la féminité mais avec un regard doux, sans agressivité».

Franck Sorbier séduit par son audace et son savoir-faire, son travail remarquable des matières et ses coupes parfaites. Ce «COUTURIER» sculpte et compresse les tissus pour créer des pièces uniques.

Infos pratiques

Le Marché des Soies est ouvert les jeudi 27, vendredi 28, samedi 29 et dimanche 30 novembre 2008,
Place de la Bourse au Palais du Commerce à Lyon 2e.
Horaires : 14h à 19h le 27 novembre ; 10h à 19h du 28 au 30 novembre.
Entrée gratuite.

Renseignements au public 04 72 53 72 00
www.intersoie.org ou Office du tourisme 04 72 77 69 69

Le « Pack » de l’Office du Tourisme OnlyLyon
Réservez 1, 2, 3 ou 4 nuits dans un hôtel du centre ville ainsi qu’une LyonCityCard (accès illimité à tous les transports en commun de la ville et entrée gratuite à plus de 40 musées et sites culturels).
Le Musée des Tissus, la Maison des Canuts, l’Atelier de Soierie et le Village des Créateurs vous réserveront un accueil privilégié sur présentation de la carte.
Pour toute réservation, rendez-vous sur www.lyon-france.com


pierre aimar
Jeudi 13 Novembre 2008
Lu 384 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter